Les types de crises

Aller en bas

Les types de crises

Message par Invité le Lun 16 Fév 2009 - 18:16

Quelles sont les différents types de crises ?

Parmi les crises partielles, les médecins distinguent des crises partielles simples et les crises partielles complexes.

Au cours d'une crise partielle simple, la personne ne perd pas conscience. La crise peut se manifester par une sensation étrange ou inhabituelle comme une odeur ou une anomalie visuelle, mais aussi par un mouvement soudain ou une impatience musculaire, une distorsion auditive ou visuelle, des dérangements d'estomac, une sensation soudaine de peur.

A l'opposé, au cours des crises partielles complexes la personne n'a plus conscience de ce qui lui arrive et ne se rappelle pas de ce qu'elle a fait durant la crise. La crise est impressionnante, la personne semble hébétée et confuse. Elle peut marcher sans but précis (déambuler), marmonner, tourner la tête de côté et d'autre, tirer sur ses vêtements, avoir des mouvements répétitifs et automatiques.

Enfin, il existe les absences généralisées. Là aussi, la personne (souvent un enfant) perd totalement conscience pendant quelques secondes. Le malade s'arrête subitement de faire ce qu'il faisait et semble fixer le vide. Puis son activité reprend normalement comme si de rien n'était. La personne est ainsi bien "absente", sa conscience étant comme suspendue pendant le temps de la crise. Les absences se répètent plusieurs fois au cours de la journée.

Les crises généralisées sont les moins fréquentes mais les plus connues car les plus impressionnantes. Quand on parle d'épilepsie, ce sont ces crises que l'on évoque dans le langage courant. Ces crises comportent deux périodes. Durant la première appelée phase tonique, la personne perd brutalement connaissance, tombe et devient raide. Cette phase est suivie de mouvements désordonnés, par secousses des bras et des jambes, (très impressionnant). C'est la phase clonique (clonique = convulsion). Pour les médecins, il s'agit d'une crise tonico-clonique. La personne reprend ensuite doucement conscience lorsque la crise est terminée. Certaines crises généralisée tonico-clonique commencent par une crise partielle.

Enfin, lorsque des crises se succèdent sans que la personne ne reprenne conscience, on parle alors d'état de mal épileptique, une situation grave pour le cerveau qui peut être mortelle.

Source: http://www.pfizer.fr/pathologies/l-epilepsie-284.aspx

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum