Aider une amie

Aller en bas

Aider une amie Empty Aider une amie

Message par toutoun02 le Ven 17 Déc 2010 - 18:53

.


Dernière édition par aladin le Lun 9 Juin 2014 - 13:47, édité 2 fois (Raison : Oublis...)
toutoun02
toutoun02

Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 32
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Aider une amie Empty Re: Aider une amie

Message par aladin le Ven 17 Déc 2010 - 19:07

Elle a quel age?
Franchement j'ai tendance a réagir comme elle et a agresser quand qq'un veut parler de cette maladie alors que je fais tout pour l'a cacher, pour l'oublier. Tu demandes quelle réaction avoir? Si c'était moi, j'aimerai que tu ne m'en parles plus, quand elle sera prête a en parler, elle viendra a toi. Elle sait que tu es au courant et qu'au besoin tu sera là pour l'écouter, ca suffit. C'est très difficile d'en parler, surtout quand on est jeune et qu'on a pas l'habitude d'en parler mais ca vient avec les années.
Laisses la venir a toi, le jour ou elle t'en parlera, sois à son écoute et stp évites les lecons de moral : "tu dois reprendre un traitement", rien de mieux pour qu'elle se referme telle une huitre!
C'est ta petite amie ou une amie?
Perso, j'ai déjà quitté un petit copain car je le trouvais trop présent par rapport a ma maladie, c'était limite harcelement, il s'inquiétait tout le temps et si je m'attardais aux WC, il flippait ! Ca m'a saoulé et je l'ai quitté pour cette raison, ca devenait étouffant ! Suspect

_________________
Ce qui ne tue pas, rends plus fort !
aladin
aladin
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 5909
Age : 36
Date d'inscription : 14/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Aider une amie Empty Re: Aider une amie

Message par aladin le Ven 17 Déc 2010 - 19:39

Et ca fait longtemps qu'elle est épileptique? Elle n'a peut etre pas encore accepté sa maladie.
Si elle ne veut plus prendre son traitement, elle doit avoir ses raisons. Oui, ce n'est pas bien d'arrêter ses médocs, c'est risqué ect .... et c'est a déconseiller! Cependant, je l'ai fais également pendant qq mois et j'en suis pas morte! Je crois que quand on est jeune, on a besoin de faire des petites conneries pour comprendre que c'est des conneries...
Si cela peut t'aider, j'ai accepté de reprendre un traitement quand la neuro m'a dit qu'il existait d'autres médocs qui avaient beaucoup moins d'effets sec (le lamictal), que j'ai réalisé moi même que voivre sans médocs était risqué (je me privais moi même de certains plaisirs et je menais une vie d ebonne soeur pour éviter les crises), ce qui a achevé de me convaincre fut mon boulot puisqu'une chef m'a mis au pied du mur "je reprends un traitement ou elle me balance a la médecine du travail". Suspect
Pour aider ton amie, la meilleure chose serait déjà de savoir pour quelles raisons elle l'a arrété. La dépakine fait souvent grossir, imagines qu'en l'arrêtant, elle a probablement vu que ca faisait maigrir...con peut comprendre qu'elle veuillen continuer en ce sens mais il faudrait lui dire qu'il existe d'autres médocs qui ne font pas grossir et ont moins d'effets sec.

Des simples questions du genre "ça t'es déjà arrivé au volant?" "C'est fréquent tes absences?".
Ta question sur le volant, ca consiste a lui dire "t'es folle de conduire en faisant des crisses"!! Ca revient au même mais ta facon de le dire est plus diplomatique ....enfin je comprends sa réaction de colère quand tu lui as dit ca!
Désolée, je te parle franchement, je sais que tu voulais simplement l'aider mais tu demandes qu'on t'explique ses réactions pour l'a comprendre, alors ... :desole:

En parler, moi j'accepte plus facilement lorsque j'ai fais une crise récemment, on peut en parler une bonne fois et ensuite chuuuut, je ne veux plus en entendre parler et y penser. La prochaine fois, qu'elle fera une crise, peut etre que l'occasion sera meilleure que lorsque tu as déouvert la boite de médocs par hasard, elle ne devait pas s'y attendre.
Comparer a d'autres maladies, je crois que parfois quand on ne va pas bien, qu'on a pas le moral, ca nous enfonce plus qu'autre chose car on trouve la maladie incomparable, on est plus capable de voir la souffrance des autres, on pense un peu trop a soi...Ce n'est donc peut etre pas le moment idéal. Quand on va bien, je trouve que c'est une force, car justement on se rends compte qu'on a de la chance...

Y aurait beaucoup de choses à dire mais ce n'est aps évident car chaque cas ets différent même si je me retrouve assez dans ses réactions.
Courage a toi, à elle, et bravo pour ta démarche pour l'a comprendre. :top:

_________________
Ce qui ne tue pas, rends plus fort !
aladin
aladin
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 5909
Age : 36
Date d'inscription : 14/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Aider une amie Empty Re: Aider une amie

Message par aurebe2607 le Ven 17 Déc 2010 - 20:01

Je pense à une forme de déni (je vis ce genre de choses avec ma maman).
Genre elle me parle de son diabète (pourtant c'est pas facile tu dois faire gaffe à ce que tu manges si t'as envie de te faire plaisir et tout ça). Je me dis "rien à voir JE suis mal, les autres ne comprennent rien...
Depuis mes 11 ans j'ai ça l'épilepsie, et j'ai toujours du mal(je me suis seulement décidée à aller consulter pour de l'aide psy).
Pour ce qui est de l'histoire crises au volant, je sais pas je peux pas conduire.
Mais j'ai déjà eu des gens qui me faisaient une tête pas possible en sachant que je portais le bébé de mon amie dans mes bras... On a envie de les étriper sur le moment (pourtant oui, parfois je me sens comme absente j'ai des problèmes de concentration, les gens sont en droit de poser la question).
Mais c'est horriblement frustrant...
Désolée pour l'histoire, c'est pour expliquer.

Il faut beaucoup, beaucoup de temps.
On a envie d'en parler, puis paf on sait plus quoi dire quand c'est le moment (chez moi c'est comme ça en tout cas)
scratch C'est spécial, bizarre appelle ça comme tu veux.


Moi j'ai l'impression que là, elle a besoin de se retrouver un peu avec elle-même.
Ce qu'elle vit n'est pas facile elle t'en parlera quand elle y arrivera, c'est pas facile.

En tout cas c'est bien un ami qui a autant de patience. :top:
aurebe2607
aurebe2607
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 589
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Aider une amie Empty Re: Aider une amie

Message par aladin le Ven 17 Déc 2010 - 20:15


Perso, les personnes que j'agresse le plus quand ils m'en parlent, ce sont les personnes auxquels je tiens le plus ... hé oui ca peut te sembler contradictoire mais pourtant c'est la vérité ! Avec mes parents, c'est le tabou absolu et je peux réellement les envoyer sur les roses quand ils abordent le sujet alors que je ne souhaite pas en parler...Tout simplement, je ne souhaite pas qu'ils s'inquiètent, je ne veux pas qu'ils y pensent, j'estime qu'ils en ont déjà beaucoup souffert, c'est ma maladie, a moi de l'assumer. Je ne veux plus que personne d'autre n'en souffre, je souhaite les protéger. Malheureusement, ca les inquiète encore plus et je sais que parfois mes réactions agressives et excessives les blessent, mais je n'arrive pas a faire autrement, c'est plus fort que moi. :(Cette attitude de repli n'est pas, pour moi, du déni. Juste du repli, une protection.
J'imagine que ca doit etre difficile mais ne te vexe pas quand elle réagit comme ca, ce n'est pas pour te faire du mal ou te blesser, c'est juste sa facon de réagir et je suis persuadée qu'elle réagit comme ca avec d'autres personnes a qui elle tient. T'envoyer sur les roses avec "tu peux pas comprendre" c'est fermer son jardin secret a clé car elle n'est pas prête a en parler, bien sur que tu pourrai l'a comprendre si elle t'expliquait et bien sur que tu saurai quoi dire et quoi faire pour l'aider mais c'est une bonne technique de sa part pour fuir et éviter toute tentative d'en parler que de fermer le jardin à clé.

Pour ce qui est d'accepter la maladie, je suis épileptique depuis l'age de 2 ans et demi, je sais qu'a chaque période importante de la vie, il a fallu refaire un travail sur moi. On ne vit pas la maladie de la même facon a 2 ans, qu'a 8 ans, 15 ans ou 20 ans ...et je pense qu'a 40 ou 60 ans, on l'a vit encore différemment! J'ai l'impression qu'on doit repasser régulièrement vers les phases d'acceptation a chaque étape de la vie, se réapproprier la maladie. La phase de se responsabiliser (quitter les parents protecteurs et qui prennent les décisions pour nous) est très difficile, j'ai mis plusieurs années a accepter de retourner voir un neuro.

J'essaies de me mettre a sa place, j'ai souvent réagit comme elle et malheureusement parfois, ca m'a fermé des portes d'amitié ou autre pour cause d'incompréhension, c'est dommage.


Dernière édition par aladin le Lun 9 Juin 2014 - 13:48, édité 1 fois

_________________
Ce qui ne tue pas, rends plus fort !
aladin
aladin
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 5909
Age : 36
Date d'inscription : 14/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Aider une amie Empty Re: Aider une amie

Message par aladin le Ven 17 Déc 2010 - 21:19

J'ai l'impression de retrouver exactement cette situation avec mon amie... Et je comprend parfaitement ton explication. Mais je pense qu'elle pourrait au moins faire l'effort de m'expliquer ce que je ne comprend pas... Ok c'est peut-être égoïste de ma part. Mais de mon point de vue, moins j'en ai et plus je serais inquiet! Le fait qu'elle m'en parle me rassure moi. Car je saurais comment réagir avec elle quand le sujet reviendra sur le "tapis"....

Dis-le lui. :desole: C'est un argument qu'on utilisé mes parents sur moi, ca marche assez bien même si parfois mon caractère reprends le dessus et je préfère a nouveau cacher la vérité (un retour des crises par ex) pour les protéger.
Sois patient, ca va venir.
Tu as découvert sa maladie avant qu'elle t'en parle d'elle même, peut etre qu'elle estime qu'il est trop tot dans votre relation (même d'amitié) pour aborder un sujet aussi intime, secret et difficile. Elle n'était pas prête a en parler. Personnellement, je n'en parle que lorsque les gens me connaissent très bien et que je suis sure que leur attitude ne changera pas a mon égard, qu'ils n'auront pas de préjugés stupides. Je commence par leur prouver que je suis comme eux, capable de faire les mêmes choses et c'est seulement quand ils me connaissent bien et me croient "normale" que je peux leur en parler et ca prends souvent des années...

_________________
Ce qui ne tue pas, rends plus fort !
aladin
aladin
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 5909
Age : 36
Date d'inscription : 14/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Aider une amie Empty Re: Aider une amie

Message par aladin le Ven 17 Déc 2010 - 22:31

Elle sait bien que mon comportement ne changera pas si elle m'en parle. Elle m'en a déjà parlé et elle a bien vu que ça ne change rien pour moi
Il suffit d'un regard inquiet ou d'un "ca va" inutile? Wink

En attendant je compte sur ce forum pour m'apporter quelques réponses lorsque j'aurais des questions ^^ Déjà la ça m'a beaucoup aidé.. Merci mille fois.....

Pas de problèmes, même s'il n'y a pas de recette miracle, on tentera de t'éclairer et de répondre à tes questions. Wink

_________________
Ce qui ne tue pas, rends plus fort !
aladin
aladin
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 5909
Age : 36
Date d'inscription : 14/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Aider une amie Empty Re: Aider une amie

Message par Ninie le Dim 26 Déc 2010 - 17:34


Cet échange était très intéressant !!

J'espère que depuis, la relation avec ton amie s'est un peu "calmée" et que vous arrivez à vous "comprendre" ou du moins à ne plus vous prendre la tete ! Patience, patience !!
Ninie
Ninie
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 392
Age : 38
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Aider une amie Empty Re: Aider une amie

Message par aladin le Mer 29 Déc 2010 - 18:10

Ravie de lire que la situation s'arrange :top:

_________________
Ce qui ne tue pas, rends plus fort !
aladin
aladin
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 5909
Age : 36
Date d'inscription : 14/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Aider une amie Empty Re: Aider une amie

Message par Avenir7249 le Jeu 30 Déc 2010 - 10:39

Heureuse que nous ayons servi à aider à progresser vers une meilleure entente.
Nous restons à disposition pour partager.

Bon vent à votre bateau, Toutoun !

Cats
Avenir7249
Avenir7249
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 336
Age : 61
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 30/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Aider une amie Empty Re: Aider une amie

Message par Ninie le Lun 3 Jan 2011 - 20:01


Cool de lire cà !!

Et bien comme l'as écrit Cats "Bon vent à votre bateau" et donnes nous des news de temps à autres !! :top:
Ninie
Ninie
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 392
Age : 38
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Aider une amie Empty Re: Aider une amie

Message par Alpaga le Mar 4 Jan 2011 - 23:06

Bonne continuation et nos meilleurs voeux pour cette année nouvelle Wink
Alpaga
Alpaga
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 1377
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 15/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Aider une amie Empty Re: Aider une amie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum