Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par permanence le Mer 25 Mai 2011 - 23:01

Âmes sensibles s'abstenir!
J'hésite beaucoup avant de poster ce message. Au pire, je me fais éjecter et appeler Arthur par certains. Au mieux, j'obtiens des points de vue et je progresse dans ma réflexion. Mon idée n'est pas de parler de la maladie mais de l'existence de cette maladie :toctoc:. Je pense que si j'avais une autre maladie , j'aurais la même interrogation.
J'ai déjà eu des discussions âpres avec mon compagnon qui a une vision très "utilitariste et fonctionnaliste" des rapports vivants et voit les rapports vivants comme la loi de la jungle. La vie : C'est struggle for life! Autrement dit les plus faibles se font dégommer.Ah bon? T'es sûr?

En lisant des bouquins de biologie* ou d'histoire de la vie sur terre et en regardant les docu-fictions comme "l'odyssée de l'espèce" ou reportages comme "espèce d'espèces" tous deux excellents :bravooo:, en observant un peu autour de moi dans la nature, je me dit qu'il n'y a pas de superflu dans la nature. Tout a une utilité. Ce qui n' a pas d'utilité dans la nature disparaît et il reste un équilibre entre les êtres vivants.
Alors pourquoi la nature produit des êtres vivants épileptiques? Et pourquoi ceux-ci n'ont pas disparu. On pourrait se dire: tiens la nature se trompe et rapidement, cette branche qui dysfonctionne finit par disparaître car elle n'a pas d'utilité. Elle est défaillante. Et bien non, des êtres vivants (chats, chiens, humains) sont épileptiques et ce trait demeure au cours de l'évolution de la vie. Cela voudrait dire qu'ils sont utiles? Ils ont une fonction? Mais laquelle?

Bon d'accord,c'est un peu brut et je sais que je vais en faire bondir plus d'un surtout ceux qui souffre quotidiennement de ce mal qui ne sont pas stabilisés ou d'un autre mal, les parents d'enfants qui souffrent et je comprends que ce que j'écris paraît cynique. Pourtant, en tant qu'épileptique, je me pose cette question.

*je recommande la lecture de "la raison du plus faible" de Jean Marie Pelt chez fayard (2009). J'ai trouvé ça excellent. Il part d'exemple de la nature pour montrer que les plus faibles ne sont pas ceux qu'on pense l'auteur récuse la fameuse "loi de la jungle" et finit par une réflexion sur le monde des humains d'aujourd'hui. C'est formidable. Un autre de Jean Rouaud qui s'appelle "préhistoires" édition nrf -gallimard. Petit livre de 100 pages super facile à lire et qui remet des choses dans l'"ordre" juste pour ne citer personne! avec un peu d'humour.

Bon, heu j'envoie ou j'envoie pas? allez hop!
:sucette:
avatar
permanence
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 18/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par Kinetic le Jeu 26 Mai 2011 - 0:17

Quand j'ai l'impression que la vie ne me fait pas de cadeaux, quand j'en ai marre d'en prendre plein la gueule, quand juste après être tombé, je me relève et me remange le sol en béton à pleine dents, quand après avoir remonté une pente à 15% au moins, j'aperçois la même juste derrière, je ne cherche pas à comprendre pourquoi. Je pense qu'il n'y a pas de raison, je me dis que c'est comme ça et pas autrement, qu'il faut faire avec, c'est tout.
J'aime connaître la nature de ce qui me fait trébucher, mais pour moi, ces difficultés n'ont pas d'origine existenctielle décidée, elles n'ont pas été voulues par quelqu'un ou quelque chose, elles n'ont pas de but intrinsèque. Je ne crois pas au dessein intelligent. Ce que je cherche à savoir, c'est à quelle hauteur je dois lever les pieds pour pouvoir avancer sans trébucher sur ces obstacles.

L'homme n'est pas l'aboutissement de l'évolution, on ne peut donc pas décider ainsi qu'une défaillance ne va pas disparaître un jour que nous ne verrons pas.
De plus, je trouve l'exemple de l'épilepsie mal choisi, car même si on n'est pas encore en mesure de déterminer la cause de la majorité des épilepsies, on sait que certaines ont une origine physiologique, malformation, traumatisme, etc... Se poser la question de la place de l'épilepsie dans l'évolution équivaudrait à se demainder sia fracture du radius va disparaître ou non dans la marche de l'évolution...

Quant à l'ouvrage de Pelt (que je ne porte pas dans mon coeur), j'ai largement regretté l'investissement et je rejoins à 100% cette critique :
Dès la présentation de l'ouvrage, en quatrième de couverture, quelque chose coince :
« JM Pelt s'emploie à récuser la fameuse loi de la jungle qui dans une nature réputée cruelle serait le seul moteur de l'évolution »
Il faut bien entendu, se placer dans l'imaginaire de Rudyard Kipling et de son époque avec Shere Khan et Tabaqui.
A supposer que de telles expressions, «loi de la jungle », «nature cruelle » figurent dans des ouvrages scientifiques traitant de l'évolution, j'en ai lu quelques-uns et ne me souviens pas de les y avoir rencontrées, l'ensemble du discours doit montrer suffisamment clairement qu'il ne s'agit que d'images. Ni Darwin ni ceux qui lui ont succédé pour compléter et affiner la théorie n'ont soutenu que le seul moteur était la force physique représentée par le poids ou la taille.
« C'est aussi parmi les plus faibles que sont nées les plus belles histoires de solidarité, par la symbiose »
Alors là ! Je manque tomber de ma chaise ! Heureusement je suis dans un fauteuil.
Je sens comme un relent de cette patascience qui s'autoproclame « dessein intelligent ». Quant à parler de solidarité entre les plus faibles, je voyais une plus grande différence de taille entre le pic-bœuf et le zébu, entre le crocodile et le trochilos et entre les poissons nettoyeurs et leurs clients, baleines, requins et autres poids lourds.
Le procédé est bien connu qui consiste à choisir les exemples ad hoc pour soutenir une thèse chancelante.
La suite laisse entrevoir une dérive vers le Darwinisme social qui n'a rien à voir avec la théorie de l'évolution comme devrait le savoir tout scientifique de renom.

Ne voulant pas rester sur un à priori, j'ouvre le livre.
Première page : une dédicace de l'auteur à un excellent ami plein de qualités dont...la foi.
Deuxième page : un extrait d'un texte attribué à un certain Saul de Tarse alias saint Paul.
Je referme le livre, le tourne, le retourne, l'ouvre à nouveau, le feuillette rapidement.
Non, il ne s'agit pas d'un livre d'heures.
Alors en avant pour la lecture.

L'avant propos confirme mes soupçons : anthropomorphisme omniprésent et finalisme sous-jacent, assaisonnés de religion.
Quelle salade a donc préparé notre botaniste ?

La suite me propose une fable et les commentaires de la-dite tout droit sortis des vaticinations astrologiques. Cette histoire du scorpion et du lion me rappelle vaguement quelque chose, j'en recherche la source : une fable persane tirée du Baharistan de Djamy. Sauf que les protagonistes de la fable originelle sont un scorpion et une tortue qui totalement inculte en astrologie, met à l'eau les fumeuses corrélations zodiacales en même temps que l'arachnide.

Accessoirement, au fil des pages, j'apprends des faits très intéressants sur des symbioses que ne soupçonnerait pas le promeneur champêtre qu'il m'arrive d'être.
Mais quel besoin a l'auteur de toujours tout présenter comme des oppositions entre forts et faibles pour en tirer des morales manichéennes. Les échanges entre des arbres et des champignons microscopiques, les uns ne pouvant vivre sans les autres, surprennent d'autant plus le lecteur que ses connaissances en botanique sont limitées. Je parle pour moi en particulier.
En tirer des classements de valeurs sur la force ou la faiblesse, la générosité ou l'égoïsme, l'arrogance ou l'humilité des uns et des autres suppose la présence d'un démiurge et de ses assesseurs qui jusqu'à présent ont toujours brillé par leur discrétion.

D'autres paragraphes ne dépareraient pas un guide du jardinage bien documenté et répertoriant successivement chaque variété, tant ils tombent sans relation aucune avec le sujet.

Faut-il vraiment chevroter d'émotion en extrapolant la moindre particularité botanique en leçon de morale. Ainsi les tribulations de l'Herminium monorchis conduit à une analyse affligeante de bêtise.
Outre son monorchisme partagé par ce bon Platon, à en croire la chanson, cette petite orchidée affectionne les sols calcaires. Elle a dans un premier temps, colonisé les trous d'obus du nord de la France mais l'érosion finit par combler les trous et recouvrir le calcaire. Exit l'orchidée.
Les courses de moto tout terrain labourent le sol et mettent le calcaire à nu. Revoilà l'Herminium.
La botanique y gagne en connaissances, la philosophie ne progresse pas d'un iota !

A ma grande surprise, JM Pelt emprunte à Jay Stephen Gould, le chapitre sur les mouches cécidomyidées et l'intitule « la cruauté des mouches tueuses ».
Il en tire évidemment un galimatias sur la cruauté dont feraient preuve ces petits insectes envers les champignons et leurs génitrices qui leur servent de repas.
Je commence à me demander si M Pelt a vraiment compris M Gould qui a des vues quelque peu différentes et tient un discours scientifiquement rigoureux sans anthropomorphisme ni finalisme. Ses explications sur les mœurs des Cécidomyidés par exemple, sont d'un autre niveau.

L'auteur attaque ensuite des cas de mimétisme entre animaux et végétaux et son rôle dans la pollinisation.
En permanence l'idée rôde que rien ne peut survenir par hasard, qu'il faudrait beaucoup trop d'essais pour obtenir le résultat observé. Jamais cité, toujours présent : le dessein intelligent.
JMP et tous les tenants de cette théorie qui n'a rien de scientifique raisonnent à l'envers. Si nous sommes là, aujourd'hui, en train de nous poser des questions métaphysiques, c'est simplement parce que nous sommes l'un des résultats possibles issus de toutes les combinaisons possibles. Il aurait suffit qu'un paramètre en cours de route, différât un tant soit peu pour changer le résultat. Et nous n'existerions peut-être pas.

Suis-je masochiste ? Non ! Mais j'aime bien savoir dans quoi je mords. Alors je veux continuer jusqu'à la fin de l'ouvrage.

Je découvre en passant que la transsexualité des crepidula fornicata et que chez certains insectes, arachnides et apparentés, la petitesse des mâles comparée à la grosseur des femelles choquaient l'opinion humaine qui penserait toujours en termes de sexe fort et de sexe faible. Non seulement je lui abandonne cette façon de penser et les conclusions erronées qu'il en tire mais encore j'ai envie de lui suggérer de rechercher l'origine de la misogynie en occident.
Je passe sur la succession des grosses et petites bêtes, des grosses et petites plantes au fil des ères géologiques, toujours affublées d'une apodose moralisante sur la force et la faiblesse comparée des unes et des autres.

Soudain fini la botanique, l'auteur entame des considérations sur les comportements humains et il reste environ un tiers du bouquin.
Je sens bien qu'il admet difficilement de voir en l'homme un animal comme un autre, fût-il doué de la parole, de la pensée voire de la raison. Suit un grand délire : Jésus, Gandhi, David et Goliath, les prophètes hébreux, Saul de Tarse alias saint Paul, Caïn, Lamech, etc..
Approchez, Mesdames et Messieurs, la soupe set servie. Un grand potage ou baigne un peu, très peu, de faits historiques et beaucoup de légendes.
Le résultat est que j'ai perdu le fil du discours et que je ne vois pas le rapport avec la théorie introduite par Darwin.
Qu'à cela ne tienne, il y a mieux.
Ce bon JMP a recours à une comparaison entre Napoléon et Robert Schuman pour, le croit-il, finir de mettre Darwin au tapis. J'en apprends des choses sur une époque récente!
Les grèves de 1947 étaient téléguidées par Staline afin de faire tomber la France dans sa besace.
R Schuman a résolu le conflit grâce à la prière et juste le 8 décembre, fête de l'Immaculée Conception alors même qu'elle apparaissait à quatre gamines dans un obscur patelin d'Indre-et-Loire.
Dommage ! Si elle s'était déplacée quelques années plus tôt, elle aurait peut-être épargné au monde bien des malheurs et des millions de morts.
Enfin, bon, faut comprendre. Elle doit avoir du mal à pardonner aux juifs d'avoir tué son fils.
Attention, je dévie et je risquerais de dire des choses méchantes.

Pour finir, je résume les biais les plus fréquemment rencontrés dans l'argumentation de JMP.

1/ Le principe anthropique fort
L'homme considéré comme une forme visée, aboutie et définitive est placé au sommet de l'évolution.

2/ Anthropomorphisme et finalisme.
La nature est régulièrement présentée comme une entité douée de sentiments et de volonté ayant un but à atteindre. Qui se cache donc derrière ?

3/ Citations bibliques
Elles desservent toujours un discours qui se prétend scientifique. Tout le monde n'a pas l'honnêteté intellectuelle d'un Georges Lemaître.

4/ Manichéisme
Classement des acteurs végétaux, animaux et végétaux en forts et faibles suivant une apparence extérieure rien moins que subjective.

5/ Transformations d'appréciations subjectives en propriétés intrinsèques
J'admets fort bien que la beauté d'une fleur ou d'un coucher de soleil puisse émouvoir son observateur mais ce qu'il ressent lui est personnel ne peut se mettre en équations.

Finalement, j'ai eu de la chance.
J'aurais pu tomber sur un chapitre consacré à la mémoire de l'eau et Darwin est comme le veau d'or: encore debout.

Remarque
Je ne résiste pas au plaisir de citer cet extrait que j'ai découvert après avoir terminé la rédaction ci-dessus.
« Calculer la probabilité d'un événement n'a aucun sens une fois que l'on sait qu'il s'est produit. L'apparition de la "vie", celle des dinosaures, celles des Hommes, a résulté d'un grand nombre de bifurcations dans le cours des processus se déroulant sur notre planète ; chacune de ces bifurcations s'est produite alors que de nombreuses autres étaient possibles ; chacune avait une probabilité faible, mais il fallait bien qu'une de ces possibilités se produise.»
(Albert Jacquard / La science à l'usage des non-scientifiques / 2003)

Je ne comparerais absolument pas Pelt à Rouaud !
Rouaud ne se prend pas pour un scientifique, les essais qui composent Préhistoires, se veulent drôles et s'il réinvente l'histoire ou la science, il ne le fait que pour servir son ouvrage littéraire, la vision du monde qu'il dépeint et non pas pour servir des élucubrations qu'il érigerait en principes scientifiques et considérerait dès lors comme acquis comme Pelt.
avatar
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 45
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par Orilana le Jeu 26 Mai 2011 - 8:23

Bonjour,

J'avoue ne pas bien comprendre pourquoi tu cherche l'utilité des personnes épileptiques pour la nature!

Je répondrai simplement que tant que je suis capable de penser par moi-même et de faire encore les actes de la vie par moi-même, j'estime que la vie est essentielle.

Je suis épi, je suis sourde profonde mais je vis, je respire, je pense, je communique; bref je considère que ma vie est aussi importante que celle d'une personne qui n'a aucun problème.

Une société se compose de gens différents. C'est ce qui fait la diversité de la vie, sa richesse; on apprend des uns et des autres.

Après, les gens qui sont des "légumes", végétatifs sur un lit, je me dis "non ça ne sert à rien de vivre comme cela, c'est que de la souffrance pour soi mais aussi pour les proches".


Bref, j'ai pas trop compris le sens réel de ton message.....
avatar
Orilana
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 612
Age : 30
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 15/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par permanence le Jeu 26 Mai 2011 - 8:49

En fait, ma réflexion n'est pas de l'ordre du "sentimental ou du socialement correct" mais plutôt de l'ordre du biologique. Les cours de sciences naturelles (on appelait ça comme ça à mon époque) nous ont appris la théorie de darwin. LA nature se présente et les êtres qui s'adaptent le mieux au milieu continuent d'exister.
Evidemment que je suis d'accord avec toi sur le fait que notre vie est aussi importante que la vie de quelqu'un d'autre et que je ne suis pas attirée par l'eugénisme.....

Le titre de mon poste est "si on raisonnait par l'absurde". JE suis partie de l'idée que dans la nature, il n'y a rien de superflu. Tout est utile. Je ne crois pas me tromper la dessus. Et je fais partie de la nature. Je ne réponds pas à un autre ordre. Et c'est là où ma réflexion se place. Ce n'est pas vraiment existentiel mais plutôt biologique.

Je ne sais pas si tu vois mieux le sens réel de mon message que tu trouves déplacé mais je suis déjà contente d'avoir ta réponse.

avatar
permanence
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 18/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par Orilana le Jeu 26 Mai 2011 - 8:55

Oui oui là je vois mieux le truc ! sur le coup, j'ai mal compris après j'ai relu.... il n'est que 9h du mat', je venais d'émerger et après tout ce qu'on avale au quotidien, perso, au réveil, j'ai jamais le cerveau très en phase pour les trucs un peu trop complexe hi hi hi lol!
avatar
Orilana
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 612
Age : 30
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 15/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par permanence le Jeu 26 Mai 2011 - 9:03

lol!
Je reconnais qu'à froid comme ça le matin, c'est un peu rude. Suspect
avatar
permanence
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 18/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par Invité le Jeu 26 Mai 2011 - 9:21

Orilana a écrit:

Je répondrai simplement que tant que je suis capable de penser par moi-même et de faire encore les actes de la vie par moi-même, j'estime que la vie est essentielle.

Je suis épi, je suis sourde profonde mais je vis, je respire, je pense, je communique; bref je considère que ma vie est aussi importante que celle d'une personne qui n'a aucun problème.

Une société se compose de gens différents. C'est ce qui fait la diversité de la vie, sa richesse; on apprend des uns et des autres. .....

Merci pour ces belles paroles !!! Orilana !!! Que rajouter de plus ???

Si ce n'est une nouvelle question... pourquoi toutes les maladies existent t elles ???

Les cancers, le SIDA et toute autre maladie... Parce qu'au fond, elles ne servent a rien si ce n'est faire souffrir et raccourcir la durée de vie du malade...

C'est comme ca... Comme tout le monde dit ici.. Je crois qu'il ne faut pas se poser ce genre de question au risque de devenir vraiment taré...

Bonne journée !!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par Ninie le Sam 28 Mai 2011 - 14:41

Je rejoins les propos de Nanou... il en va de même pour n'importe laquelle des maladies.

permanence a écrit:JE suis partie de l'idée que dans la nature, il n'y a rien de superflu. Tout est utile. Je ne crois pas me tromper la dessus. Et je fais partie de la nature. Je ne réponds pas à un autre ordre. Et c'est là où ma réflexion se place.

Cela dit concernant ta réflexion... je me dis que les choses n'arrivent jamais sans raison, mais je ne cherche pas forcément à tout expliquer non plus.
On est toutes et tous différents et heureusement !!!! On a tous à s'apporter... encore faut il être ouvert !! drunken

Il est important de voir qu'il y a des personnes en bonne santé qui sont agréables, gentils, mais souffrent peut être d'autres maux, et à l'inverse des personnes en bonne santé qui sont superficielles, se moquent de toutes les personnes qui ne leur ressemblent pas... Et à côté de tout cela des personnes à qui il est arrivé un accident, un changement de vie radical, une maladie... et qui ne se sont pas laissés aller pour autant mais continue leur bonhomme de chemin en acceptant les choses, et en étant plus abordables peut être. Ces mêmes personnes en savent bien plus de la vie que toutes ses personnes moqueuses, méchantes et qui se croient au dessus de tout !! Alors peut être que les épileptiques, tout comme d'autres, sont là pour apporter aussi un peu plus d'humilité, et une certaine compréhension à celles et ceux qui savent recevoir tout cà... :chépa:

avatar
Ninie
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 392
Age : 36
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par permanence le Ven 3 Juin 2011 - 8:10

Je me permets d'alimenter le sujet par un site proposé par Kinetic dans un autre poste. Il s'agit d'un témoignage d'un jeune homme qui a utilisé l'épilepsie comme une source de bienfaits plutôt que comme une faiblesse.

http://couronscontrelepilepsie.e-monsite.com/rubrique,vivre-avec-l-epilepsie,1481070.html

Bonne lecture.
avatar
permanence
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 18/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par Kinetic le Sam 4 Juin 2011 - 9:12

Je pense que le sujet abordé par l'auteur de l'article est différent de celui que tu soulèves quand tu poses la question de l'utilité et de la place de l'épilepsie dans l'évolution de l'Homme.
Ce jeune homme, comme la plupart d'entre nous, montre qu'on peut vivre (et même très bien) avec une maladie, que cette maladie avec tous ces invonvénients peut apporter quelques avantages dans la vie et qu'il faut savoir en profiter et enfin, que la maladie ne présente que peu de freins à nos ambitions et qu'elle reste dans la plupart des cas ce qu'on décide d'en faire.
Pour lui, on est acteur de notre vision et façon de vivre la maladie. Il ne s'agit pas de trouver une utilité intrinsèque, naturelle, voulue, décidée par la nature, l'évolution, une puissance supérieure ou autre à la maladie.

Ce sont pour, 2 choses différentes.

_________________
J'annonce la couleur tout de suite : je réponds sèchement, je suis obtus, dénué de compassion et de tact. Personne n'est obligé de me lire.
avatar
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 45
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par permanence le Sam 4 Juin 2011 - 13:13

ok
avatar
permanence
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 18/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par Kinetic le Sam 4 Juin 2011 - 15:05

permanence a écrit:ok
Suspect Désolé, je te donnais mon avis.
Ca ne me réussit pas trop en ce moment par ici. scratch
avatar
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 45
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par PATRICK26 le Mar 7 Juin 2011 - 4:18

alors oui, reagissons par l'absurde:

j'ai eu un gliome (tumeur cerebrale) qui a été opérée, ce qui a declanché mon epilepsie !
certains dans mon cas (ma femme par exemple!) peuvent dire : "un mal pour un autre" !

pour moi, il y a eu un "avant" et il y a un après...

"avant":
dirigeant d'une société, des salariés, des clients, des banquiers, des emmerdes quoi! et une vie chahutée. la famille qui attend qu'on rentre le soir, les vacances racourcies, les week ends aussi. mais aussi un bon salaire, une grosse bagnole, et tout ce qu'on appele le "confort"...

apres:
fini la société et toutes les emmerdes qui vont avec !
du temps pour ma famille, d'assumer mon role de president de la seule asso de camping cars poids lourds francaise (ma passion!).

alors l'epilepsie a provoquée un changement de vie, que je ne trouve pas désagreble.

on etudie une mise en invalidité car l'epilepsie est doublée de la tumeur qui est infiltrante, et necessite elle aussi un traitement et un suivi lourd. le montant mensuel sera un peu juste pour couvrir les besoins, alors j'aide des acheteurs dans leur demarche d'achat, d'importation, d'homologation de gros camping cars americains, et je prends un peu d'argent de cette activité. je vais etre clair, et je ne m'en cache pas: cette activité est non déclarée ! qu'ils viennent me courir apres... il n'est pas possible d'etre auto entrepreneur en negoce de véhicules poids lourds! pourquoi, j'en sais rien, mais ca m'arrange. je peut justifier d'avoir fait les demarches..

donc, une autre vie a été obligée et cette autre vie n'est pas si mal!

j'en suis pas a dire merci a mes soucis de santé (gliome et epilepsie) mais presque!
j'ai du temps, des revenus sans exces mais sufisants en cumulant les indemnités et mon activité passionelle. bref, une vie diferente que je n'aurais jamais connue sans elle (l'epilepsie)!

alors en reponse a la question: "a quoi ca sert l'epilepsie?"
je repondrait: A CHANGER DE VIE !
avatar
PATRICK26
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 99
Age : 49
Localisation : VALENCE (26-drome)
Date d'inscription : 14/05/2011

http://www.ccpl.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par Oguy le Mar 7 Juin 2011 - 8:04

Ce qui est bien c'est que visiblement yen a pour qui il y a du positif ds le fet d’être épileptique!! je t'envie et mon conjoint dirais la même chose je pense, car pour lui ce n'est pas le cas du tout! il n'a jamais eu certes d'aussi grosse responsabilité que toi avant ds ton domaine! il travail ds le commerce ds une enseigne de bricolage et depuis qu'il refait ses crises il n'y a pas un mois ou il n'est pas en arrêt à cause d'une crise! alors pour lui au contraires depuis que l'épilepsie fait des siennes c'est changer de vie mais du coté "obscur" il s'est poser la même question à savoir si l’épilepsie pouvait servir à quelque chose, pk lui??(on en parlait hier ou du moins ce matin très tôt ver 1h du mat)et ces derniers temps à part se sentir nul, bn a rien et incapable de vaincre son problème, pour lui l’épilepsie comme toute autre maladie font surtout parti de l'injustice de la vie et te font surtout te demander si tu la mériter ou si comme on dit "c’était écris" enfin bref tjrs des questions sans réponse! et si une autre vie devais s'imposer.......laquelle???
avatar
Oguy
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 52
Age : 28
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 05/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par PATRICK26 le Mar 7 Juin 2011 - 12:08

je vais te repondre avec ma vue des choses un peu dejantée...

il bosse dans une grande enseigne de bricolage tu dis.... il fait des crises et se retrouve en arret regulierement...

je vais vous apprendre un truc que beaucoup oublient parce que certains abusent...

en tant que salarié, il cotise a un truc qui s'appelle la secu. s'il travaille dans un grand groupe, il a une mutuelle. qu'il s'en serve !

moi, en tant que patron, on m'a dit monsieur, c'est bien vous avez bien cotisé, maintenant on vous donne comme indemnités l'equivalent du rmi!

ce ne doit pas etre son cas en tant que salarié!

alors il est malade, il s'arrette. y'a des DRH qui sont bien mieux payés que lui pour palier a son absence. qu'il arrette de se poser des questions a la con!

qu'il prenne une chaise confortable, qu'il s'assaye dessus dans un endroit ou il se trouve bien. qu'il reflechisse a ce qu'il a envie de faire et qui lui est possible pour s'occuper et se rendre utile. il a bien une passion: un sport, par exemple. qu'il voie avec un club et se propose pour aider. au niveau perso et societal, il ne servira pas a rien, et sa sera bon pour ce qu'il a!

deprime interdite!

pourquoi lui? qu'il se dise que c'est parce qu'il a autre chose a apporter aux autres que de leur vendre des clous... et qu'il trouve quoi.

1ere chose : avoir envie de positiver
2eme chose : valider que ses revenus restent stables
3eme chose : regarder plutot sa vie que celle de sa boite

allez, y'a du soleil Cool
avatar
PATRICK26
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 99
Age : 49
Localisation : VALENCE (26-drome)
Date d'inscription : 14/05/2011

http://www.ccpl.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par Kinetic le Mar 7 Juin 2011 - 12:26

PATRICK26 a écrit:je vais te repondre avec ma vue des choses un peu dejantée...

il bosse dans une grande enseigne de bricolage tu dis.... il fait des crises et se retrouve en arret regulierement...

je vais vous apprendre un truc que beaucoup oublient parce que certains abusent...

en tant que salarié, il cotise a un truc qui s'appelle la secu. s'il travaille dans un grand groupe, il a une mutuelle. qu'il s'en serve !

moi, en tant que patron, on m'a dit monsieur, c'est bien vous avez bien cotisé, maintenant on vous donne comme indemnités l'equivalent du rmi!

ce ne doit pas etre son cas en tant que salarié!

alors il est malade, il s'arrette. y'a des DRH qui sont bien mieux payés que lui pour palier a son absence. qu'il arrette de se poser des questions a la con!

qu'il prenne une chaise confortable, qu'il s'assaye dessus dans un endroit ou il se trouve bien. qu'il reflechisse a ce qu'il a envie de faire et qui lui est possible pour s'occuper et se rendre utile. il a bien une passion: un sport, par exemple. qu'il voie avec un club et se propose pour aider. au niveau perso et societal, il ne servira pas a rien, et sa sera bon pour ce qu'il a!

deprime interdite!

pourquoi lui? qu'il se dise que c'est parce qu'il a autre chose a apporter aux autres que de leur vendre des clous... et qu'il trouve quoi.

1ere chose : avoir envie de positiver
2eme chose : valider que ses revenus restent stables
3eme chose : regarder plutot sa vie que celle de sa boite

allez, y'a du soleil Cool

cheers :+1:
avatar
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 45
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par aladin le Mar 7 Juin 2011 - 12:33

pas mieux :top:

_________________
Ce qui ne tue pas, rends plus fort !
avatar
aladin
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 5907
Age : 34
Date d'inscription : 14/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par permanence le Mar 7 Juin 2011 - 18:45

En fin de compte, je ne suis pas déçue d'avoir lancer le sujet (même si ce n'"était pas tout à fait le même à l'origine , je te l'accorde Kinetic Wink) mais bon ça a débouché sur une discussion positive de ce que nous vivons. Je suis bluffée par ton adaptation à ta nouvelle vie Patrick 26 :bravooo: . Merci de ton témoignage.
J'essaie d'en prendre de la graine...
avatar
permanence
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 18/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par PATRICK26 le Mar 7 Juin 2011 - 20:14

et c'est pas fini !

dans l'ordre, je suis passé de:

-dirigeant d'entreprise (pres de 20 salariés), a,
-malade avec une tumeur au cerveau (esperence de vie de 24 mois si operation impossible),
-mise en ALD, IJ de 665 euros par mois! soit mon ancien salaire divisé par 5 !
-operable, yesss! prepa physique, psychologique, et medicale. je decouvre l'epitomax a grosses doses... je devient une limace qui se traine de son lit a son canapé !
-opéré, et sans secquelles majeures (juste de l'epilepsie! rigolade je disais...)
-on monte les doses, on rajoutes d'autres medocs, on en change, etc... la fatigue disparait pas mal ainsi que les crises.
-3 ans apres l'operation, je suis toujours vivant! la secu decide que tout va donc bien et me vire de mon ALD!
-passage aux assedics, 4 jobs interressants de trouvés en 1 an, tous refusés par la medecine du travail a cause de l'epilepsie (elle fait chier la petite secquelle !)
-arrangement avec un pote, et reprise d'un job de "commercial sedentaire" mais qui fait 1200 bornes par mois de moyenne, tout bon pour la medecine du travail pour le poste de commercial sedentaire ! CDD d'un an pour lui lancer un centre de formation et pour me faire passer dans la case "salarié", et evacuer le statut "patron". prise de poste juin 2010
-janvier 2011 on rajoute une chimio pour niquer un peu les residus de la tumeur (declancheurs des crises). je passe de 3/4 crisettes par mois (gros fourmillements douloureux sur tout le coté droit) a 3/4 crisettes par semaine (la chimio fait effet, bouffe des bouts de tumeur qui sont remplacés par des oeudemes qui sont des bons declancheurs le temps de leur disparition) !!! retour de la grosse fatigue...
-le 17 juin prochain, fin du CDD.
-etude d'une mise en invalidité... l'ensemble des choses (epilepsie, tumeur infiltrante qui grossi sans cesse, chimio et grosse fatigue) m'y donne droit!

donc se sera invalidité niveau 2 avec 700 euros environ par mois ! a l'epoque ou j'avais ma boite, c'etait mon budget cadeaux a corinnecherie (le budget fleurs et culottes comme je disais!).

ma passion des camping cars et l'aide aux membres de l'asso que j'ai créée pour m'occuper et pas "peter les plombs", m'assure un petit 1000 euros par mois. super, en cumulant les 2, j'arrive a peine a la moitié de mes revenus d'avant !

quand je suis tombé malade, j'ai pris le pari de ne pas changer de vie. juste faire beaucoup plus attention et surveiller les comptes (chose que je fesais pas avant!). les enfants continuent leurs activités sportives (aie la monopalme carbone de la gamine a 360 euros et la combin!) les equipements de rugby (pompes pour terrain synthetique, gras, et sec, plastron, et diverses coudieres genouilleres et autres) du grand qui joue au plus haut niveau national cadet).

proprietaire, j'ai pas les alocs, mais je ne paye pas de loyer, non plus vous me direz... oui, mais la taxe fonciere fait la moitié de la valeur locative annuelle (chere la taxe fonciere!), la totalité de l'entretien a notre charge (pas comme pour un locataire), etc...

corinnecherie roule avec sa yaris de 6 ans et moi avec ma mercedes (signe anterieur de richesse!) de 10 ans! dire que je n'avais jamais eu une bagnole qui n'etait pas sous garantie depuis l'ouverture de ma boite en 1998 !

pour les vacances on essaye de faire original, car le budget est moindre, donc, fini les voyages loin avec le motorhome (avatar) qui consomme 25 litres au 100 kms. on part toujours avec, mais pas plus loin que dans la region sud est (on est a valence)

les costards balmain sur mesure a 1700 euros restent dans le placard, et j'ai decouvert un truc : les soldes de kiabi ! j'avais jamais fait les soldes, j'achetais ce dont j'avais besoin, quand j'en avait besoin !!!

la banquiere sait que je savait gerer ma boite, et donc, ne m'emmerde pas quand on vire au rouge...

la plus grosse conerie que j'ai faite: par peur de ressortir legume de l'operation, j'ai fumé tout le pognon qui etait a gauche pour tout solder (les credits des bagnoles, du buggy, du pret des travaux de la baraque, etc...) de toute façon, dirigeant = pas d'assurance sur les prets !.
oui, mais si j'avais ce pognon aujourd'hui, moins les bouts de mensualités, je pourrais gagner 3 fois plus avec mes camping cars americains importés!

la, la banque ne peut rien me preter, meme si j'ai justifié de 10 ventes entre octobre 2010 et mai 2011 ! on ne prete pas a un malade! il risque de mourrir...

alors il faut faire avec le lot, mon sac de merdes que je porte sur mon dos ( a chacun le sien, plus ou moins lourd!). j'ai decidé que je ferais avec, donc, je fais avec, je m'adapte et j'emmerde tous ceux qui ne me comprennent pas, ou ne veulent pas, a ceux qui me disent : tu as changé patrick, je leur reponds que oui, que pandant longtemps j'ai été une locomotive derriere qui tout le monde savait pouvoir s'accrocher, et qu'aujourd'hui, la loco ne roule plus qu'a vide et ne veux plus de wagons...
a moins que les wagons sachent pousser la loco, car la loco a plus beaucoup de ressources mecaniques et financieres pour avancer...

ca plait, tant mieux, ca plait pas tant pis!

pour la société, c'est pareil, elle m'est redevable ! si, si ! pandant des années j'ai de par l'activité que j'avais créée procuré des salaires a plusieurs familles, payé des charges sociales a coup de pres de 100 000 francs par trimestres, pour aujourd'hui la trouver (la société) avec un revenu de mandiant... alors oui, je suis malade, et je fais comme je veux!

si ils viennent me chercher des poux, s'il le faut, je simulerais une crise!
pas de possibilité de garde a vue ni d'incarceration pour un epileptique, de plus sous chimio, si un jour ils veulent me convoquer devant un tribunal, ils auront interet a prevenir le SAMU, sinon, ca va etre le bordel dans l'audience, c'est clair !

quant je versais les charges, je me disait toujours : tant que tu les verses, c'est que est en bonne santé, c'est societal, le jour ou tu en aura besoin, tu en aura le retour... oais, crois-y !

je remplis meme plus mes feuilles d'impots ! je vais aux impots, je leur dis: je suis tres malade, je ne peux plus m'occuper de mes papiers, j'en ai meme perdu, comment je fais? et la, y'a toujours une dame dans un bureau pour me dire: alors approximativement, combien vous avez touché cette année? heuuu ben j'ai eté en maladie de la a la, la j'ai ete au assedics, bon, attention, hein c'est de l'a peu pres... bon, tennez, un beau justificatif de non imposition !

et merde, j'ai pas demandé a etre malade moi!

j'echange tout ce que je possede pour retrouver jusqu'a ma mort l'etat de santé que j'avais avant la decouverte de mon gliome en 2006. y'a prenneur? non? alors vos gueules les mouettes, passez votre chemin et laissez moi avancer sur le mien, comme je peux.

je ne me plaint pas, mais c'est fini, qu'on ne me marche plus sur les pompes, sinon je tappes!

un vrai revolutionaire qu'ils ont fait de moi a m'avoir traité comme de la merde...
et pareil pour ma femme! elle est fonctionnaire teritoriale. elle est 2 classes au dessous de ce qu'elle devrait etre, ca fait des années qu'ils lui promettent de la classer correctement... ils savent qu'elle a un mari malade a la maison, mais ils s'en foutent, alors elle fait pareil ! elle va au boulot, fait juste ses heures, et quand elle n'a pas le temps de tout faire, hop, dans la banette de la chef ! fini de rester au taf parce que moi, j'etais au mien et que si elle rentrait elle allais m'attendre.

alors oui, je profite de tout ce dont je peux profiter du moment que ca n'emmerde pas quelqu'un. les banques, structures diverses et avariées et l'etat dirigé par un mec de gauche ou de droite, je marche dessus si ca me permet d'etre bien dans ma tete, prendre du bon temps et en donner au miens !

oui, je sais, je suis bavard ! mais si ca gene quelqu'un, il n'est pas obligé de lire...
allez, on passe a table, je boucle ce post ! ce soir c'est blanquette de veau!
avatar
PATRICK26
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 99
Age : 49
Localisation : VALENCE (26-drome)
Date d'inscription : 14/05/2011

http://www.ccpl.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par Oguy le Mar 7 Juin 2011 - 21:50

MERCI!!!!!merci pour cette réponse et c'est sincère!! après vois tu je n'ai que 22 ans et je n'est pas encore la maturité que tu peux avoir avec ton expérience de vie !! crois moi c'est exactement ds ce sens que l'on veut avancer!!

( vaut mieux un bavard intéressant qu'un bavard qui te raconte de la merde!!!) donc j'ai bien lu jusqu'au bout!!

âpres pour réponde vit fait au première "justification" que tu as donner il est ds un grd groupe mais pas de bol c'est un indépendant donc pas de mutuelle ! ça pour lui c'est à part et pour ce qu'il a, la mutuelle est pas gratuite pour être pris en charge a 100% et à mon avis je l'apprend à personne!! dc même si c'est pas dramatique sa fait déjà chier mais pas le choix et vaux mieux être bien protéger!

après t'a taper ds le mil en disant plutôt que de vendre des clous(il est en rayon outillage lol)déjà à la base il n'aime pas spécialement son boulot il y va car faut gagner sa vie! il avait penser à une reconversion et c'est pas les idées qui lui manque c'est d'aller au bout des choses!!! sachant que je suis la première à l'encourager! moi mon boulot c'est ma passion je me lève le matin en étant contente d'aller travailler je m'estime chanceuse et j'aimerais qu'il ressente la même chose!!

après, avant il faisait du karaté à haut niveau, mais maintenant le physique ne suis plus et à part le karaté même si encore une foi je l'encourage à faire du sport , il faut qu'il trouve un truc qui l’intéresse!

Et dernière chose, on viens d'acheter un appartement, bien sur on avait pas prévu que ses crises reviennent comme ça ! dc financièrement même si je fait tjr en sorte de gérer l'argent comme il faut afin d' être le moins possible dans la merde la sa devient quand même pas évident!! d’où les inquiétudes!!

donc voila un jeune couple qui veut avancer et aller de l'avant !tout faire pour positiver et envoyer chier les cons qui se mettent sur notre chemins dc sa fait du bien de lire ce genre de témoignages sa pousse au cul et sa fait du bien !!! encore merci!!
avatar
Oguy
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 52
Age : 28
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 05/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par Alpaga le Mar 7 Juin 2011 - 23:47

Super Patrick ton message! Quelle positivité - attitude que tu dégages Wink
J'aime beaucoup:
-->
alors en réponse a la question: "a quoi ca sert l'épilepsie?"
je repondrait: A CHANGER DE VIE !
et
1ere chose : avoir envie de positiver
2eme chose : valider que ses revenus restent stables
3eme chose : regarder plutot sa vie que celle de sa boite
:top:
avatar
Alpaga
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 1377
Age : 36
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 15/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par PATRICK26 le Mer 8 Juin 2011 - 13:36

vu qu'on est dans un sujet absurde, je continue...

mais dans l'autre sens, le votre. je vais essayer...

de ton coté, vu que tu bosse, n'a tu pas une mutuelle a qui bluffer... en gros le faire rajouter sur la tienne, et serrer les dents un moment (le delai de carence) ou lui pandant ce temps il fait l'effort de bosser, et ensuite en profiter.... (moi, je suis sur la mutuelle de ma femme, fonctionnaire, et on a rien dit pandant un moment. pas de complement d'ij pour moi, mais une couverture quand meme).

pour votre appart, son epilepsie en est ou? pourquoi pas une etude d'une mise en invalidité (ce que je suis en train de faire!) prennez contact avec la FNATH, ils ont un bureau sur montpelier. si votre pret est couvert par une assurance invalidité deces, votre pret sera au moins renegociable, sinon mieux.... la, il faut un bon generaliste qui donne un coup de main. la encore, voir la FNATH. et une mise en invalidité n'empeche pas de bosser, ca oblige juste l'employeur a adapter le poste, les horaires, etc...

pour le pret, quelles sont les relations avec le banquier? un banquier prefera toujours une renogaciation d'un pret qu'un risque de non payement.
si le pret est sur 15 ans par exemple, ne pas hesiter a lui mettre la pression en lui disant: "calculs faits, on renegocie sur 25 ou 30 a une mensualité et taux moindre ou de notre coté on va essayer de faire jouer une invalidité pour que l'assurance prenne le relais. vous avez su nous faire le pret, aujourd'hui on a besoin de votre aide pour que tout se passe bien. moi, c'est ma petite banquiere de 26 ans (salut aurelie) qui m'a été d'une aide precieuse pour mettre a plat plusieurs choses... et au cas ou ca parte en vrille pour les remboursements, vous pourrez toujours dire a leur cellule de recouvrement: "de notre coté on a tout tenté avec l'agence pour renegocier les choses et ne pas se retrouver dans la situation actuelle. avant de nous enfoncer plus, que proposez vous de coherent? nous somme prets a toute reflexion qui soit bonne pour les 2 parties". pour faire des simulations de type bancaires, tu as un soft gratuit (creditcalc). essaye de voir et d'arriver avec des propositions issues de calculs avec ce soft tres simple a utiliser.

il aime le karaté et en a fait a haut niveau. possede t'il un diplome federal ou une equivalence de par son niveau? si oui, il peut peut etre trouver un club qui malgré ses soucis de santé pourrait avoir besoin de lui... en second d'un prof pour encadrer des cours avec un nombre important de gosses, ou pour s'occuper du materiel, etc... ne pas etre géné d'aller les voir (club, comités, etc...) et leur expliquer. y'a quelque chose de possible, ca se fera, y'a rien de possible, ca ne changera rien a la situation actuelle... donc ne pas hésiter. qu'a t-il fait comme etudes, n'y a t-il rien de transposable au travers du net grace a ses competences, qu'il pourrait faire de chez vous avec un bon PC comme moi avec mes camping cars americains, ou comme un pote qui lui faisait du ping pong et distribue du matos de ping pong japonais sur internet www.dauphintt.com. c'est lui qui m'avait dit: "arretes de penser a ce que tu peux faire, mais a ce que tu veux faire. ensuite fait en sorte d'y rendre accesible malgré tes soucis"

ah l'absurde, une vraie phylosophie a adopter....

courrage a vous, et surtout, ne pas hesiter a rencontrer les services qui peuvent aider, et y aller la larme a l'oeil.

encore un truc, mais pour cela, il vous faut aller rencontrer une conseillere en economie familiale et sociale (ccas de la comune, demander un RV avec une CESF, pas une AS. c'est peut etre le bon moment pour faire un petit oguy, et qu'il se mette en congé parental. il aura quelque chose a faire, et economiquement il faut faire les calculs, mais la demi part peut peut etre faire du bien economiquement....

bref, gratter, de partout, en cherchant les failles qui peuvent vous profiter.

sortir de la vision classique qui "en general" est celle de personnes dans votre situation.

c'est pour cela qu'il faut une bonne chaise et prendre le temps de reflechir. aller vite, sans se presser.

bien se mettre en tete qu'on a pas choisi d'etre malade, et qu'on vit dans un pays qui se dis etre socialement a la pointe. a ceux qui sont en forme d'apporter de l'aide. ne pas oublier de le rapeller aux personnes a contacter et rencontrer. une petite phrase bien placée dans la discution, du type "si j'etais en aussi bonne forme que vous, soyez sur que je n'aurais pas besoin de votre appui. merci de l'aide que vous pouvez m'apporter. si les choses etaient inversées, soyez sur que je serais a l'ecoute. faites un effort. merci d'avance de votre soutien". bien les mettre en situation a ne pas pouvoir refuser d'aider, a moins de passer pour des salauds.

essaye, tu verra que ca marche...

commence par le banquier si le probleme financier est majeur. utilise des termes du style: "je suis prete a tout mettre sur la table pour ne pas rester dans cette situation, j'ai besoin de votre aide pour y arriver".

autre solution: l'un des couples de parents n'a t-il pas une retraite confortable et paye des impots. vous aider un petit peu tous les mois peut lui faire béneficier de degrevements d'impots. sont aide sera donc minimisée. voir un notaire pour cela. pour nous, les parents de corinnecherie ont une tres bonne retraite. c'est regulierement qu'ils aident sur des trucs ou legalement c'est possible. les couts des sports des gamins (considérés comme une etrenne aux petits enfants, dans une mesure legale au niveau fiscal). il ont leur appart, et une maison de vacances. tous les frais d'entretien de la maison, sont facturés a leur nom, et ils le passent dans les frais d'entretien deductibles de leurs biens a eux. idem pour les assurances (tous les contrats auto ont été passés a leur nom, et l'assureur preleve la totale (leur voiture et les 2 notres, en mensualité groupée) donc invisible. je passe sur des trucs tordus mis en place par le notaire: corinne a recupéré la nue proprieté de leurs biens immobiliers. ils payent donc une indemnité locative a leur fille. c'est pas enorme, mais c'est tout les mois.

un jour, ils ont posé la question qu'il fallait pas poser; " mais comment faites vous pour ne plus vous en sortir?" on a tout mis sur la table, je suis aller voir, seul, leur notaire, qui lui, suite a mon passage leur a fait des suggestions. ils ont eu du mal a comprendre, mais ont compris que le couple de leur fille cherie et de leurs petits enfants etaient dans la merde contre leur gré. si j'avais pas mis carte sur table, la situation serait moins simple. de toute façon l'aide sera defalqué de l'heritage, le jour venu, et nous, c'est maintenant qu'on en a besoin....

bon on passe a table. on peut continuer nos echanges sur le sujet !
avatar
PATRICK26
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 99
Age : 49
Localisation : VALENCE (26-drome)
Date d'inscription : 14/05/2011

http://www.ccpl.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on raisonnait par l'absurde:à quoi ça sert l'épilepsie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum