épilepsie myoclonique juvénile

Aller en bas

épilepsie myoclonique juvénile Empty épilepsie myoclonique juvénile

Message par alain_bjm le Ven 30 Mar 2012 - 20:40

Bonjour,
Que savez vous sur épilepsie myoclonique juvénile.
Est ce que cette maladie est à vie ou pour juste une période bien précise (5 ans ).
Salutations,
alain_bjm
alain_bjm
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 37
Localisation : Tunisie
Date d'inscription : 11/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

épilepsie myoclonique juvénile Empty Re: épilepsie myoclonique juvénile

Message par alain_bjm le Jeu 21 Fév 2013 - 17:18

Traitement de l'épilepsie myoclonique juvénile par des faibles doses de valproate de sodium = A single of 500 mg/d of valproic acid can be effective in Juvenile Myoclonic Epilepsy

Nous avons traité 11 cas d'épilepsie myoclinique juvénile pendant une durée moyenne de 33 mois (8-69) par une faible dose de valproate de sodium (Dépakine® 500 Chrono 1 cp/j). Durant cette période, nous n'avons pas observé de crise tonico-clonique généralisée et les myoclonies matinales ont été considérablement réduites en fréquence. Le traitement a été bien toléré. Nous proposons donc de traiter l'épilepsie myoclonique juvénile par de faibles doses de valproate de sodium.
alain_bjm
alain_bjm
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 37
Localisation : Tunisie
Date d'inscription : 11/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

épilepsie myoclonique juvénile Empty Re: épilepsie myoclonique juvénile

Message par yannkuza le Jeu 21 Fév 2013 - 17:45

Bonjour alain,

C'est une forme d'épilepsie qui touche les ados qui se manifeste en général en cas de manque de sommeil,d'ou son nom "épilepsie du matin"
Peu de symptômes sont visibles et elle peut disparaître au bout de quelques années ou continuer à vie...

Il est malheureusement impossible de dire si tel ou telle forme d'épilepsie s'arrêtera un jour ou pas...C'est tout ce que je peux t'en dire...
Si tu veux de plus amples précisions, tu peux contacter ton neurologue qui connaît bien le dossier...
@+

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
yannkuza
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5797
Age : 41
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

épilepsie myoclonique juvénile Empty Re: épilepsie myoclonique juvénile

Message par Isabelle222 le Ven 4 Oct 2013 - 8:51

LE poste m'intéresse si certain veulent partager sur leur diagnostique d'epilepsie myoclonique juvénile, mon neurologue ma mis sur le depakine depuis auj et ma donner ce diagnostique la malgré un eeg négatif vu ma crise de ce matin : (fort tremblement des bras et jambes surtout les genoux, perte de la vision mais pas des sens du toucher et de la pensée, engoudissement... crise de 2-3 minutes) et c'est la 3e crise depuis noel en plus de plusieurs mini crise de myoclonie de temps en temps...

première fois pour moi une médication ... ca me fait pomal peur...
avant il s'était avancer sur des myoclonies d'endormissement hypnopompique mais selon lui finalement cest pas vraiment ca... cest tjs au réveil mais ce matin 1h apres .. j'avais mangé avec les enfants et les avaient préparer pour les envoyé sa l,école et ca ma pris dans la cuisine Embarassed 

est ce que si ca m'est jamais arrivé en auto et que cest tjs le matin je peux perdre mon permis... le dos a pas parler de ca du tout et pour ma job non plus il a pas parlé de rien mais je travaille sur des postes armés alors je sais pas ce qui va arriver avec ca... j'ai peur de perdre ma job ca fait déja 10 ans que je suis la.Sad 
Isabelle222
Isabelle222
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 62
Age : 39
Localisation : quebec, canada
Date d'inscription : 21/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

épilepsie myoclonique juvénile Empty Re: épilepsie myoclonique juvénile

Message par yannkuza le Ven 4 Oct 2013 - 14:43

Pour ton permis, isabelle, il faut voir avec la législation de ton pays, en France conduire avec une épilepsie connu sans se mettre en règle avec les services légaux, constitue une infraction et même une conduite sans permis, en cas d'accident, pas de couverture assurance...

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
yannkuza
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5797
Age : 41
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

épilepsie myoclonique juvénile Empty Re: épilepsie myoclonique juvénile

Message par Isabelle222 le Sam 5 Oct 2013 - 3:03

donc vous etes aller de vous meme au bureau ou on enregistre votre permis de conduire pour faire la déclaration dans vos dossiers que vous etes epileptique?

si je le fais pas moyen de pas le faire avec les assurances aussi ... et mon emploi finira bien par le savoir ??

pour le permis est ce que ce son que dans les cas d'epilepsie généralisé ou grand mal ou toute sorte d'epilepsie?
Isabelle222
Isabelle222
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 62
Age : 39
Localisation : quebec, canada
Date d'inscription : 21/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

épilepsie myoclonique juvénile Empty Re: épilepsie myoclonique juvénile

Message par yannkuza le Sam 5 Oct 2013 - 9:41

Je suis allé de moi-même me "dénoncer" avec un rapport récent de mon neurologue.
Les assurance n'ont pas besoin de la savoir, du moment que tu es en règles avec le permis de conduire.
Ton employeur n'est pas tenu de la savoir, à partir du moment que ton médecin du travail est d'accord pour la poursuite de ton emploi. Ton médecin du travail est tenu au secret professionnel (je l'espère par chez vous).
La détention du permis de conduire concerne toutes les formes d'épilepsies.Seuls, les médecins agréés par les services de l'état juge de l'aptitude ou l'inaptitude de la capacité au maintien ou non du-dit permis de conduire.

Au fait Isabelle, dans ce forum tout le monde si dit "tu" Wink

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
yannkuza
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5797
Age : 41
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

épilepsie myoclonique juvénile Empty Re: épilepsie myoclonique juvénile

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum