Génériques : un bout de chemin

Aller en bas

Génériques : un bout de chemin

Message par Kinetic le Lun 1 Oct 2012 - 18:23

Génériques : un bout du chemin…

Vos Droits Santé

20-09-2012

Reçues ce matin par le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), les associations membres du CISS ont pris acte des ajustements attendus dans la politique dite du « tiers payant contre génériques » (TPCG).

Ainsi, le directeur général de l’UNCAM a-t-il rappelé que la politique de TPCG devait strictement respecter la loi qui prévoit des exceptions à l’opposition de tiers payant en cas de refus du générique, notamment dans les cas de mention manuscrite « non substituable », et qu’il avait rappelé les règles à cet égard, dès le 12 septembre 2012, dans sa lettre aux dirigeants des organismes locaux d’assurance maladie.

Dans ces conditions, les recommandations des commissions paritaires locales contraires à ces dispositions doivent être retirées et remplacées par des orientations conformes à la loi.

Le directeur général de l’UNCAM a rappelé qu’en tout état de cause les molécules comme la lévothyroxine, la buprémorphine ou le mycophénolate mofetil ne sont pas ou plus concernées par la politique de TPCG et que les médicaments anti-épileptiques n’ont jamais été visés par cette stratégie de tiers payant contre générique.

Parmi les attentes formulées par le Collectif Interassociatif Sur la Santé, la première est donc satisfaite.

N’hésitez pas cependant à nous faire remonter les difficultés persistantes qui pourraient vous être communiquées sur le terrain dans le cas où certaines CPAM continueraient à pratiquer de façon excessivement zélée la substitution systématique, au préjudice des malades.

Epilepsie-France, membre administrateur du CISS, invite les personnes épileptiques à remonter toutes les difficultés relatives aux anti-épileptiques.
www.leciss.org

http://www.epilepsie-france.fr/

_________________
J'annonce la couleur tout de suite : je réponds sèchement, je suis obtus, dénué de compassion et de tact. Personne n'est obligé de me lire.
avatar
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 45
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génériques : un bout de chemin

Message par TILEO le Mar 2 Oct 2012 - 11:02

Il faudrait le diffuser dans tous les départements, car encore aujourd'hui on vient de me faire la réflexion comme quoi mon neuro qui avait mis seulement NS aurait du mettre en toutes lettres non substituable.

Mais si j'ai bien lu, ce n'est pas la peine pour les anti-épileptiques.
avatar
TILEO
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 64
Localisation : Océan Indien
Date d'inscription : 29/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génériques : un bout de chemin

Message par yannkuza le Mar 2 Oct 2012 - 11:37

Oui tu as bien lu, TILEO... Very Happy

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5686
Age : 39
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génériques : un bout de chemin

Message par antobay le Mar 2 Oct 2012 - 15:01

TILEO : il m'est arrivé exactement la même chose Evil or Very Mad !
avatar
antobay
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 111
Age : 104
Localisation : --
Date d'inscription : 20/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génériques : un bout de chemin

Message par Kinetic le Mar 2 Oct 2012 - 15:05

Faites remonter vos "soucis" à ce propos sur ce site : www.leciss.org

_________________
J'annonce la couleur tout de suite : je réponds sèchement, je suis obtus, dénué de compassion et de tact. Personne n'est obligé de me lire.
avatar
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 45
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génériques : un bout de chemin

Message par permanence le Ven 16 Aoû 2013 - 12:00

Bonjour, (ça fait un bail que je ne suis pas venue....alors mon pseudo n'est pas tout à fait adapté.
Alors, je réagis à ton message Kinetic car effectivement, j'ai eu bq de pb concernant mon ttt. Il était indiqué sur l'ordonnance du neuro que mon médicament était non subsituable. Pourtant, dans une pharmacie, j'ai eu droit à la ritournelle. JE ne vous donne que le générique ou alors vous payez le prix fort et vous vous faites remboursé après. Un peu étonnée, je discute avec le pharmacien lui précisant qu'il était inscrit non substituable. Bref, je n'ai pas vraiment eu le choix et il m'a vendu un générique. Inutile de dire que je n'y suis plus retrounée.
Dans une autre pharmacie, (après renouvellement de l'ordonnance par mon médecin traitant qui refuse de mentionner "non substituable" sur le médicament non générique....longue discussion là aussi). Du coup, la pharmacie (autre que la première) me donne à nouveau le générique.
Troisième pharmacie: elle me donne le princip en me disant que sur certains médocs comme les anti-eptique, il faut donner les princip. JE me suis offusquée des différentes versions données par des professionnels :grrrr: . LA dame n'a pas compris mon interrogation. Elle m'a juste dit que si le générique m'allait, alors , il fallait rester sur celui là et ne pas changé.
avatar
permanence
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 430
Age : 46
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 18/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génériques : un bout de chemin

Message par yannkuza le Ven 16 Aoû 2013 - 13:13

Bonjour et ravi de te revoir,
As tu une ALD permanence? Ton médecin aurait il la flemme d'écrire ces 2 mots?
Les pharmaciens sont retors oui...Sur 4 pharmacies qui se trouvent dans mon rayon, une seule reste correct. Casses pieds que ces pharmaciens qui se la jouent je connaîs tout! De vrais épiciers...
Je pense que la règle avec les anti-épi est de ne pas changer le princeps pour un générique, et un générique pour le princeps... Il faut juste garder la molécule de départ...Ceci ne reflète que mon avis, je ne saurais me substituer à des professionnels de la santé (quoiqu'il ait l'air d'avoir beaucoup d'amateurs Laughing  )
@+

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5686
Age : 39
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génériques : un bout de chemin

Message par f le Ven 13 Oct 2017 - 14:33

tienstiens, je découvre ce sujet, je vois que Les pharmaciens sortent de la même école, je n'est jamais vu une pharmacie faire faillite!
ils sont sois disant sensée soigner les gens mais laisserai crever un patient pour une ordonnance mal rempli ou autre
J'ai eu plusieurs mésaventures avec des epicierpharmaciens, je ne me suis jamais laisser faire,
ils font toujours les sourds et veulent nous refourguer le médoc qui les intéresse,(le générique)
il faut savoir que les generiques rapportent plus d'argent au pharmacien(jusqu’à environ 20%)

avatar
f

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 42
Localisation : Dans un coin de Normandie
Date d'inscription : 12/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génériques : un bout de chemin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum