épilepsie et troubles dépressifs

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

épilepsie et troubles dépressifs

Message par guliann le Ven 21 Déc 2012 - 16:20

en étant épileptique, et traversant une période "sombre",je veux dire par exemple manque de goût, isolement,exemple comme d autres, peut on en discuter avec son neurologue, peut il comprendre, nous guider,? peut il prescrire des anti-depresseur ?

si je pouvais avoir quelques avis.....

guliann
avatar
guliann
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 32
Localisation : région bretagne.
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par feline65 le Ven 21 Déc 2012 - 16:28

Une seule fois un neurologue m'a prescrit des anti dépresseur mais je ne les ai pas bien supporté.
Aujourd'hui les médic sont prescrit par le psy et cela va déjà bcp mieux.
avatar
feline65
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 863
Age : 52
Localisation : suisse
Date d'inscription : 18/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par yannkuza le Ven 21 Déc 2012 - 18:34

En tant que médecin il peut prescrire des anti-dé...
Mais n'es tu pas suivi déja par un psychiatre?
Sinon tu peux voir ce qu'en pense ton généraliste...
Avec lequel des trois as tu le meilleur feeling Guliann?
Tel médecin peut te renvoyer vers tel autre, c'est impossible de répondre à leur place...
Après c'est à toi de voir par lequel tu commences...
@+


_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5480
Age : 38
Localisation : BZH
Description : Sans blague😎
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par guliann le Ven 21 Déc 2012 - 18:50

:scratch:ben c est un casse tête Yann.....
nouveau département donc.....
le neuro ne l ai jamais vu, donc....
le gênéraliste à l air bien je pensé mais il me semble quil ne souhaiterai pas arbitrer entre les deux spécialités vu mon cas il preferai que je fasse avec un spécialiste et il sent que ça m irait pas très bien d être tiraillé entre deux médecins spécialiste d où
ce quil m à dit soit neuro ou soit psy
celui qui me connaît le mieux est le psy mais il me connaît qu un petit peu et comme me l à dit muffinshow il y à une distance que je subit avec les psy et je ne supporte plus.

tu sais si mes convulsion ext sont pris en compte par la neuro même si l eeg ne révèle pas grand chose, si mes symptômes sont bien d ordre neuro déjà j aurais je penses des conseils je sais pas peut être une autre prise en chargé déjà ça jouera un peu comme antidep...et un medic s' il ne me faudra pas ce ne sera pas je penses un truc hyper puissant
je sais pas si tu arrivé à saisir ce que je évoqué yannkuza ?
avatar
guliann
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 32
Localisation : région bretagne.
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par guliann le Ven 21 Déc 2012 - 18:53

réponse lequel je préfère c est le généraliste par rapport au psy .

la neuro je ne l ai pas vu encore .
avatar
guliann
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 32
Localisation : région bretagne.
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par yannkuza le Ven 21 Déc 2012 - 20:34

j'ai saisi, enfin je crois,
Dans tous les il faut que le doc que tu verras (un des 3) ai la totalité des infos médicales qui te concernent et surtout les traitements que tu prends également (pour éviter de mauvaises interactions médicamenteuses).
Pour le reste c'est le professionnel de santé qui verra avec toi le mieux à faire pour te soulager... confused
Dernière petite chose, il est toujours intéressant de ne rien cacher aux médecins (il en va de notre santé non?)

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5480
Age : 38
Localisation : BZH
Description : Sans blague😎
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par guliann le Ven 21 Déc 2012 - 21:00

oui en gros je crois yannzuka il y a un air de dépression chez moi, car je refuse désormais d'envisager quelconque choses même de traversé la route en sortant de chez moi, c'est volontaire (j'exagère un peu mais c'est le principe) éviter d'agir pour éviter une crise d'absence, auras, ext et ça me réconforte, je m'y sens bien.

Mais à vivre comme un dépressif , se confondre à une image on peut devenir cette image, tu vois ce que je veux dire?

C'est qu'en consultant suite a un EEG, une neuro, j'attends en gros que je ne cours aucun risque, je penses qu'en étant pris en considération, j'espère avec un suivit et peut-être un ttt antiepileptique, je vais être rassurer et pouvoir m'investir,mais mon inertie est-elle qu'il me fudra peut-être un petit boostant, a voir à ce moment là, mais à paramment le même medecin peut prescrire........
avatar
guliann
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 32
Localisation : région bretagne.
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par guliann le Ven 21 Déc 2012 - 21:07

guliann a écrit:oui en gros je crois yannzuka il y a un air de dépression chez moi, car je refuse désormais d'envisager quelconque choses même de traversé la route en sortant de chez moi, c'est volontaire (j'exagère un peu mais c'est le principe) éviter d'agir pour éviter une crise d'absence, auras, ext et ça me réconforte, je m'y sens bien.
et tu vois ce que j'evoque là surtout je ne peux pas en parler à mon psy car c'est un symptome typique des psychose

se cloitrer chez soi ==> avoir peur de l'exterieur,phobie, paranoia ext alors que en fait j'estime que c'est pour ma sécurité ........

c'est pour ça que je dis plus haut sur ma présentation que je raconte les mêmes sujets de façon différentes aux différents toubibs .......... Mad
avatar
guliann
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 32
Localisation : région bretagne.
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par audrey05 le Ven 21 Déc 2012 - 21:12

bonsoir guliann,

je te comprends envers ta reaction par rapport a t medecins et specialistes mais je vais te donner un exemple moi je l'ai depuis age de 3 ans et de pire en pire je sais que notre maladie nous detruis moi j'ai eut des anti depresseurs par mes psychiatres tandis que par mes neurologues c t des calmant comme urbanil 5 jusqu'a 20mg au contraire moi je ne les ai jamais pris car en lisant la notice cela provoque encore plus epilepsie tandis que maintenant mon psychiatre m'a donne atarax sans contrainte et tres efficace 3 fois par jour parle moi un peu de se que tu ressens en toi et subit avec l'epilepsie et comment les gens et ton entourage le supporte est ce que l'on accepte avec et est ce que l'on t'aide envers le soutien moral

bisous
audrey05
.
avatar
audrey05
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Féminin
Nombre de messages : 28
Age : 38
Localisation : NORD
Date d'inscription : 25/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par yannkuza le Ven 21 Déc 2012 - 21:16

C'est toi qui vois Guliann...Je ne peux malheureusement pas te dire mieux... :chépa:
J'aurai aimé être médecin, mais je ne le suis pas...

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5480
Age : 38
Localisation : BZH
Description : Sans blague😎
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par yannkuza le Ven 21 Déc 2012 - 21:20

audrey05 a écrit:bonsoir guliann,

j'ai eut des anti depresseurs par mes psychiatres tandis que par mes neurologues c t des calmant comme urbanil 5 jusqu'a 20mg au contraire moi je ne les ai jamais pris car en lisant la notice cela provoque encore plus epilepsie tandis que maintenant mon psychiatre m'a donne atarax sans contrainte et tres efficace.

bisous
audrey05
.

Dans tous les cas au niveau des contre-indications seul un médecin peut prendre une décision en concertation avec son patient... Wink

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5480
Age : 38
Localisation : BZH
Description : Sans blague😎
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par guliann le Ven 21 Déc 2012 - 21:34

j'ai eu de l'atarax 200 mgr en 1 prise par jours rien ne changeait d'ailleurs ni en boostage ni pour les absences c'était pire ....ce n'est pas du tout un antidepresseur. en réalité......

yannzuka, je demande pas de conseils medicaux, la réponse du départ tu me l'a donné c'est à dire qu'un même medecin peut tout prendre en charge dans la problématique qui domine (là je m'épate comment je cause )
si tu était à cours ou sans ton traitement pour l'épilepsie , prendrais-tu des risques à circuler sur la voie publiques ou en rapport a ton fils ,ou d'autres choses, ??En gros je voulais savoir si tu aurais un peu les mêmes réactions........amicalement bien sûr.... Wink );
avatar
guliann
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 32
Localisation : région bretagne.
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par yannkuza le Ven 21 Déc 2012 - 21:42

En te lisant, j'ai l'impression que tu caches des choses à ton psychiatre et du coup ça m'inquiètes pour toi.
C'est pourquoi j'insiste sur le fait d'en dire un max aux différents spécialistes pour être soigné au mieux...
Tu sais ton psy si ça se passe mal il faut peut être voir à en changer, le tout est d'avoir confiance en son doc...
Mais je ne suis pas à ta place...
Wink

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5480
Age : 38
Localisation : BZH
Description : Sans blague😎
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par guliann le Ven 21 Déc 2012 - 22:12

tu sais oui tu n'a peut-être pas tord, mais il faut creuser le problème de fond, le truc pour moi quand on a une pathologie de schyzophrène déclaré on ne peut pas , vraiment pas parler par exemple d'absences, de choses comme des vertiges, ils te bourrent d'anxiolitiques, après c'est des neuroleptiques de types sédatifs niveau 3 qui font dormir ou comater ,là c'est sur tu n'a plus de symptômes mais plus de vie, quand on a un suivit comme le mien, il faut être vigilent.......tout tes dires sont interprété tu es sujet au délire en gros..bien sur quand ça ne va vraiment pas faut le dire d'ailleurs il savent décripter quand il y a un GROS problème...Moi il ne me l'a pas dit que je n'étais pas/plus schizophrène mais il me l'a fait comprendre,des le 1 er jours et a pris des risques , que d'autres n'auraient peut-être pas pris , comme il y a eu erreur de diagnostique par ces prédecesseur , il ne s'avance pas . ce qui me fait peur c'est juste en cas de pépin, tout peut basculer du fait que j'ai l' ALD et la Pension d'Invalidité cat 2 toujours officiel les 2 à la CPAM Pour la psychose.


Le truc chez moi c'est très particulier,car il est évident que je porte au niveau de la société une pathologie que je n'ai jamais eu.C'est carrément évident aujourd'hui.pour mon entourage , ma famille ..... je suis mes convictions, je commence désormais à parler comme je le fait avec toi, petit à petit , la demande de consultation neuro et approuvé par un MG a débloqué justement le tabou, avant je parlais d'absences, il se redressait et me proposait un convulsif,je trouvait ça intolérable , pour moi c'est comme si il me proposait un duel à l'épée dans son cabinet ,c'est l'image que j'ai à chaque fois , depuis ma demande d'exam clinique (scientifique) il prend du recul sur son fauteuil plusieurs fois ,il a compris le problème principale il m'écoute ça a changé complètement la donne, et quand je lui évoque désormais le fait que je ne sors pas pour éviter d'avoir un accident il comprends désormais ma peur....et le fait que je m'isole , et il sens que je le vis plutôt bien jusqu'à présent.......il finit par le comprendre idem pour l'arrêt de mon conservatoire...

t'inquiete on a un bon feeling même si on est pas toujours d'accord......

Il faut s'opposer quelques fois aux psychiatres, car ils analysent tes maux sur tes mots.....c'est des pros mais des humains Et des fois j'avoues quand s'opposant à une prescription ça fait deux fois que ça m'arrive il se peut que l'on avance quand même.Car si c'est argumenté bon ben l'analyse ne peut qu'évoluer, m'enfin c'est ce que je penses.Il ne faut pas tout accepter comme ne pas tout refuser, le psychiatre et le patient doivent marcher en partenariat..........pour moi en tous cas.......


Mais le fait de vivre un peu comme un depressif (même en se sentant bien )on peut le devenir (en sentant mal)ce que j'evoquais tout à l'heure.Il faut prendre certains risques quand même, il faut que je trouve le juste milieu, mais après les fêtes je vais m'animer en vue de provoquer les symptomes pour l'EEG...........

Merci de ces échanges j'ai besoin d'écrire d'échanger.......

bonne nuit........ Wink
avatar
guliann
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 32
Localisation : région bretagne.
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par yannkuza le Ven 21 Déc 2012 - 22:27

Bonne nuit gars.. Wink

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5480
Age : 38
Localisation : BZH
Description : Sans blague😎
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par feline65 le Sam 22 Déc 2012 - 6:16

Guliann

Plus je lis tes messages plus j'identifie la pathologie de mon compagnon qui lui fait un deni total.
J'en arrive à me demander si c jouable pour moi que je continue à vivre avec lui.
Parfois il me fait peur.
Bon voilà autres choses il sort de la maison tjs armé et si moi je dois sortir les chiennes il veut que je sorte avec un couteau.
avatar
feline65
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 863
Age : 52
Localisation : suisse
Date d'inscription : 18/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par guliann le Sam 22 Déc 2012 - 6:24

bonjour féline

le psychotique, le pire à gérer avec c est quand il est dans le déni malheureusement, je te souhaite bien du courage .

ça va les vacances ???
avatar
guliann
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 32
Localisation : région bretagne.
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par Kinetic le Sam 22 Déc 2012 - 8:51

Ecrire et échanger, c'est très bien. Je pense que c'est pour cela que nous sommes tous ici.
Je tiens quand même à rappeler qu'il s'agit ici d'un forum sur lequel personne n'a de formation médicale et sur lequel on n'expose que ce que l'on veut.

Le conseil essentiel de base que l'on peut donner et celui déjà énoncé par Yannkuza : parler à son / ses médecin(s), être honnête et exhaustif avec eux, ne pas multiplier les consultations contradictoires et leur permettre de communiquer entre eux.

A partir de là, nous pouvons échanger sereinement sur nos expériences, notre vécu et notre quotidien mais nous substituer les uns, les autres à des consultations médicales ou des interprétations de consultations médicales multiples qui ne sont pas liées entre elles.

Bonne continuation.

_________________
J'annonce la couleur tout de suite : je réponds sèchement, je suis obtus, dénué de compassion et de tact. Personne n'est obligé de me lire.
avatar
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 45
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par guliann le Sam 22 Déc 2012 - 9:14

merci kinetic je partage ton point de vue
mais je me suis peut être mal exprimé mais c est vrai que c est pas facile à relater tout ça mais je ne multiplie pas des consultaions contradictoire, je consulté dans le même but mais suivant ma problématique il est vrait que je suis obligé d'essayer d aborder les même sujets , mais je m adapte ou esayé de m adapter au praticien ,je suis obligé par exemple d évoquer un passage de mon passé auquel je m explique mais c est pas évident. par exemple pour mon generaliste j ai du evoqué les épisodes épileptique lorque je buvais, donc sur la route j étais un danger publique , mais j ai dû éviter d aborder le contexte environemenal notamment .Pour L Instant ça à l air de rouler ....

merci de ton message, interressant ,depuis hier soir j ai moins peur de la suite du suivit psy si il continue du fait des échanges ici ,en mp compris,c' était ça en fait mon soucis mon appréhension .je pense

merci de ton intervention interressante.
avatar
guliann
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 32
Localisation : région bretagne.
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par feline65 le Dim 23 Déc 2012 - 6:57

Guliann kes vacances se passent pas trop mal. Mes heures de sommeil sont complètement décalées mais je me repose
avatar
feline65
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 863
Age : 52
Localisation : suisse
Date d'inscription : 18/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par dimo8 le Dim 6 Jan 2013 - 13:29

je trouve que déjà ce rendre compte de la "situation" est quand même un bon point, maintenant comme yannkuza te dit côté traitement seul un spé pourra te dire quoi faire.
Il faut aussi essayer de prendre un peu l'air tous les jours même en restant prés de chez soi mais le faite de voir d'autre personne et un peu d'air frais est à mon avis essentiel pour reprendre le dessus. cheers
avatar
dimo8
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Masculin
Nombre de messages : 618
Age : 46
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 18/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par guliann le Lun 14 Jan 2013 - 21:14

bonsoir tout le monde, j'entame les consultations dans deux jours, je commence par la neurologue mercredi , 1er rendez vous depuis ma pré-adolescence ( je pense à kev-adams qui en prononçant "pré-ado" ce qualificatif remets en cause ce therme pré-ado dans ces sckestchs l'air de dire ça ne veut rien dire mais je pense que si tant de gens et de parents l'emploie c'est que dans certaines circonstances c'est approprié notamment face au monde adulte et pour moi, cet examen , cet entretien, comme celui de mon enfance ce qualificatif en dit grand pour moi aujourd'hui ), et encore ça a été bref ce jour là, puis comme prévus je cale un rendez vous avec le généraliste que je connais à peine, avant le rendez vous avec le psychiatre, en moins de 6 jours, après deux mois d'arrêt complet, de "vie" c'est à dire pour moi, de manière de vivre en gros, que je ne peux me permettre de faire grandir mes projets,et je m'y sens bien, je sors de ma rue une fois par semaine, pour faire mes courses, mais je trouve mon compte.

Le problème depuis plusieurs années est le fait que lorsque j'accomplis une tache avec un accomplissament psychologique quotidien ,meme de type ordinaire, cela reveille, des symptomes d'absences voir de convulsions.

J'étais en train de sortir d'un parcours lourds au niveau psy,je m'étais investis depuis 6mois, dans un conservatoire de musique, c'était la xième tentative,en arrêtant quaziment le traitement de cette pathologie avec l'appui de medecins ,normalement il aurait dû se produire du fait que je suis plutôt sujet à l'epilepsie n'étant pas épileptique officilellement une amélioration à l'arret de ses traitements , ça été l'inverse avec la musique entre autres .Je suis issus d'un père non-voyant (handicapé 100%) musiscien, prof de musique,chef d'entreprise malgré son handicap, j'ai chez moi, je suis le seul , à posséder du bien instrumental.....

Je vis avec 4 francs 6 sous, je recommence un nouveau parcours, en débutant avec cette neurologue, j'ai confirmé la consultation ce matin,pendant une semaine, voir un mois, où je démissionne de mes activitées et je mets mon bien instrumentale à réviser et en vente....(un paquet de sous que je metterai gardé et au moment voulu je pourrais réacheter et me réinvestir....) j'ai rendez vous dan une nouvelle banque jeudi le lendemain du neurologue.

je continues avec mon psy pour parler de tout ça,bien sur formation psychologique, j'ai un pitit pitit brin de neuroleptique que je pense vouloir garder (dose minime) et seul un psychiatre peut se prononcer sur ça , épilepsie , je crains autant le coté ++ du coté -- de la consultation.......et la résultante de ctte consultation sur mon suivit psy.....

si on pouvait ne jamais consulter être bien tout le temps se serai génial ....

Gull
avatar
guliann
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 32
Localisation : région bretagne.
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par yannkuza le Lun 14 Jan 2013 - 21:35

La musique ne te réussit pas bien en ce moment, si j'ai bien compris...
Te prends pas la tête avec tes RV.
Tu changes de neuro, peut être répondra t elle à tes attentes...
Je te dis m.... comme on dit dans ces cas là, alors ne me remercie pas...
@+ Wink

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5480
Age : 38
Localisation : BZH
Description : Sans blague😎
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par guliann le Mar 15 Jan 2013 - 3:45

yannkuza a écrit:La musique ne te réussit pas bien en ce moment, si j'ai bien compris...
Te prends pas la tête avec tes RV.
Tu changes de neuro, peut être répondra t elle à tes attentes...
Je te dis m.... comme on dit dans ces cas là, alors ne me remercie pas...
@+ Wink


moi je suis habitué au therme neuro c'est pour les medicaments, donc non je ne change pas (neuroleptique autres medocs que l'épilepsie)sauf peut-être l'arrêt.
je m'habitue ici au therme neuro qui signifie le spécialiste "neurologue"
donc non je ne change pas neuro (médics) pour le moment et je ne change pas de neuro (toubib) puisque j'en ai eu jamais eu d'officelle pour le moment

m...de sera la situation qu'elle est en soit pour la musique, je vends tout, et se sera la m***e dans ma vie la quelle je m'y retrouverai, sans instruments, sans expressions, sans échapatoire extériorisante la plus ample.

Je vends mon héritage avant que les ascendants ne s'en aille.


Ce n'est pas yannzuka la musique qui ne me réussit pas, mais la maladie qui rend la musique "innaccessible" malgré les instru nez à nez

.Je repasseari dans 2 semaines ici. Wink
avatar
guliann
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 32
Localisation : région bretagne.
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par yannkuza le Mar 15 Jan 2013 - 7:55

Bon, ok, j'avais rien compris.... :chépa:

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5480
Age : 38
Localisation : BZH
Description : Sans blague😎
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: épilepsie et troubles dépressifs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum