Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par yannkuza le Sam 25 Mai 2013 - 23:26

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Keppra10


Ici, vous pouvez parler de cette molécule que vous prenez ou que vous avez pris, en respectant autant que possible les différents critères ci-dessous!
C'est à vous! Wink

Appréciation:

Efficacité:

Effets secondaires:

Commentaires:


_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
yannkuza
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5795
Age : 40
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par Orilana le Dim 26 Mai 2013 - 11:20

Appréciation: Le Keppra a été le tout premier que j'ai essayé, je l'ai pris pendant 7 mois. Il n'avait pas assez d'efficacité par rapport a tous les effets secondaires ressentis, qui avaient un gros retentissement sur mon travail et ma qualité de vie.

Efficacité: Peu efficace pour mon cas

Effets secondaires: Troubles cognitifs +++ : pertes de mémoire, troubles de l'attention, troubles de la concentration, troubles de la vitesse d'idéation (ralentissement), fatigue ++, difficulté à parler à partir de 2500mg/jour, irritabilité

Commentaires: Ce traitement n'étant pas assez efficace sur mes crises et ayant de grosses répercutions sur ma qualité de vie personnelles et professionnelles vu que les effets secondaires persistaient, n'a pas été conservé.
Orilana
Orilana
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 612
Age : 32
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 15/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par yannkuza le Dim 26 Mai 2013 - 21:00

Appréciation: :crievert:

Efficacité:Rien

Effets secondaires: violents maux de têtes, auras et crises partielles complexes , nausées et j'en passe....... :mdr2:

Commentaires: Je dirai qu'il est évident pour moi, il a été totalement inefficace...En début de switch, à peine 3 semaines après son introduction, je me suis retrouvé devant un médecin de garde qui m'a dit au vu de mes antécédents, qu'il craignait que mon anévrisme avait rompu de nouveau...Direction urgences avec des céphalées que je n'avais jamais eu aussi violentes singe
Il s'avère que c'était Keppra...


Dernière édition par yannkuza le Lun 27 Mai 2013 - 21:44, édité 1 fois

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
yannkuza
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5795
Age : 40
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par aladin le Lun 27 Mai 2013 - 16:11

Appreciation: mon 9eme traitement, je l'ai pris 6 mois. Je le déteste....

Efficacité: il m'a sorti d'une période a crises très fréquentes mais il fallait augmenter encore les doses

Effets secondaires: catastrophe!!! Prise de poids 10kg en 5 mois!!! Extreme fatigue au debut et encore grosse fatigue apres plusieurs semaines. Irritabilité, labilité emotionelle et perte des cheveux!!

Commentaires : plus JAMAIS il fait partie de ma liste noire

_________________
Ce qui ne tue pas, rends plus fort !
aladin
aladin
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 5909
Age : 36
Date d'inscription : 14/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par MuffinShow le Lun 27 Mai 2013 - 17:54

Appréciation : Médicament pris pendant 10 ans et qui m'a salement desservie sur le plan personnel.

Efficacité : Modérée / l'épilepsie

Effets secondaires : Changement de personnalité & irritabilité (les 1ers 9 mois du traitement :zeeen: ), fatigue permanente (hypersomnie avérée Sleep ), immunité au plus bas, perte d'appétit, alopécie médicamenteuse déclenchée au cours de la 9ième année => sevrage.

Commentaires : Posologie en constante évolution pour un résultat relatif. Il a fait cesser mes hallucinations auditives et mon aphasie donc je me dois d'être reconnaissante. Médicament très lourd qui demande beaucoup de volonté. Il peut néanmoins convenir à certaines personnes.

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
MuffinShow
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3034
Age : 41
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par corinna.beuve le Mar 14 Jan 2014 - 20:12

bonjour a tous.
Sous Keppra 1000mg/jour, aucun effets indésirables nommés ci dessus mais pas d'amélioration de me fréquence de crise j 'ai l'impression qu'il ne me sert pas a grand chose.
En même temps je prends du lamictal 175mg matin 175mg le soir plus 4 comprimés d'alprazolam par jours + laroxyl 25mg le soir uniquement
Même si du point de vue du sommeil le resultats est assez faible( je m'endors toujours vers 3 ou 4h du matin jusqua 8h, je ne reveil pas entre temps
Sorti de ca pas beaucoup d'amélioration pour les douleurs neropahiques chroniques ni d'effet secondaire si ce n'est qu'une perte d'appétit ou de nervosité accrue
corinna.beuve
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1315
Age : 29
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par Kinetic le Mer 9 Avr 2014 - 10:38

Guilhem a écrit:
Keppra

Appréciation: Positif

Eficacité: La durée de mes crises sont moins longue

Effet secondaire: Excès de crise de colère à tels poins que je ne me rappel plus de mes gestes, monté sur ressort.



_________________
J'annonce la couleur tout de suite : je réponds sèchement, je suis obtus, dénué de compassion et de tact. Personne n'est obligé de me lire.
Kinetic
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 47
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par corinna.beuve le Mer 9 Avr 2014 - 20:20

Et bien je suis beaucoup plus chanceuse que vous pour le keppra.

Efficacité : perdue au bout de 5 même a fortes dose
Appréciation: inutile une fois le corps habitué.
Effets secondaires: aucun
corinna.beuve
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1315
Age : 29
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par corinna.beuve le Mer 9 Avr 2014 - 20:23

Je précise que j'en ai pris pendant 7 ans et il ne m'a plus effet les deux dernières années et maintenant je n'en prends plus depuis le 12 mars
corinna.beuve
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1315
Age : 29
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par yannkuza le Jeu 10 Avr 2014 - 21:19

Ha bon? Alors quels effets cela faisait?  :sors: 
Non plus sérieusement, pourquoi l'avoir pris deux ans supplémentaires, si cela ne servait à rien? N'en avais tu pas avisé ton neurologue préféré?

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
yannkuza
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5795
Age : 40
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par corinna.beuve le Jeu 10 Avr 2014 - 22:05

Ba si yannkuza mais mon très ancien neuro maintenant, à augmenter les doses sans prendre en compte mes remarques. Pour lui tout était dans l'augmentation car mon corps trop habitué devait ingurgiter beaucoup plus voilà comment il cherchait a me guérir. En gros mon avis servait a rien
corinna.beuve
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1315
Age : 29
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par yannkuza le Dim 13 Avr 2014 - 9:44

Ton neuro avait certainement de bonnes raisons alors, de procéder ainsi... L'embêtant avec tous ces spécialistes, bien entendu,est qu'ils ont trop souvent la fâcheuse habitude de ne s'écouter qu'eux mêmes...  :sors: 

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
yannkuza
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5795
Age : 40
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par corinna.beuve le Dim 13 Avr 2014 - 10:37

Oh oui je les connait ses bonnes raisons !! Dans 2 ans il est a la retraite.  Neutral De toute façon j'ai arrêtée de me faire suivre par lui désormais j'ai pris celui de chaumont. Lui non plus n'a pas compris pourquoi il augmentait ainsi sans résultats et sans chercher un autre traitement efficace. La j'ai carrément autre chose et pour l'instant pas a me plaindre je n'ai fait qu'une seule crise depuis le 31 mars ce qui est génial pour moi. Il ya juste mes douleurs qui sont plus intense et il m'a mit du lyrica mais personne ici ne m'a dit comment il agissait et au bout de combien de temps. Ça n'a pas l'air d'être connu. Mais je le prends depuis ce dernier rdv mais pas d'amélioration pour moi de ce côté la. Je voudrai savoir si c'est efficace et surtout au bout de combien de temps.
corinna.beuve
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1315
Age : 29
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par yannkuza le Jeu 17 Avr 2014 - 8:26

Comme tout médoc, il y en a pour qui ça marche et pour d'autres, d'autres pour qui cela marche de suite et pour d'autres... Donne lui le temps de te montrer comment il marchera Corinna.  Smile 

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
yannkuza
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5795
Age : 40
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par corinna.beuve le Jeu 17 Avr 2014 - 8:47

Coucou yannkuza.
Oui je sais bien que tu as raison mais en attendant je passe de sales nuits à cause de ces douleurs. Le problème c'est que mon homme qui fait des semaines a 44h en ce moment ne dors pas bien par ma faute. Je bouge un coup je rejette les draps bref tout pour diminuer la douleurs je le fais même s'en m'en rendre compte des fois !
Je m'en veux tellement de lui imposer et lui faire subir ça que j'en viens a me demander s'il ne faudrait pas que je dorme sur le canapé.
Je souhaite de tout coeur sur ça marche, étant sensible cela me pèse beaucoup moralement. Quand je vois ses cernes, qu'il s ' endors à moitié a peine être rentré et qu'il se réveil encore plus fatigué qu'avant je me dis que je n'ai rien à lui apporté de bon
Alors si ça pouvais marche en ce moment et vite ce serai un bonheur !!! Tout ce que je sais de ce médicament c'est que c'est un analgésique qui marche même pour ceux qui ne souffrent que de douleurs neuropathiques. Et qu'il fait parti de la catégories des médicament sous surveillance renforcée. On les délivre boites par boites. Il est sur la liste de l ' AFSSAPS (société national des médicaments et des produits de santé) sous surveillance renforcée. Voilà
Mais je m'en fous moi mon prochain rdv est le 26 juin ça fait encore long a attendre surtout si ça marche pas. A moins que ce soit seulement une question de dosage et qu'il faut le temps à mon neuro de la trouver
corinna.beuve
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1315
Age : 29
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par MuffinShow le Ven 18 Avr 2014 - 9:04

corinna.beuve a écrit:
Je m'en veux tellement de lui imposer et lui faire subir ça que j'en viens a me demander s'il ne faudrait pas que je dorme sur le canapé.
Je souhaite de tout coeur sur ça marche, étant sensible cela me pèse beaucoup moralement. Quand je vois ses cernes, qu'il s ' endors à moitié a peine être rentré et qu'il se réveil encore plus fatigué qu'avant je me dis que je n'ai rien à lui apporté de bon

C'est compréhensible ce ressenti et je l'ai déjà expérimenté mais ne va pas dire que tu n'as rien de bon à apporter à l'homme qui t'aime. S'il accepte aussi bien tes pathologies c'est bien par amour et réciproquement si j'ai tout suivi  I love you 
corinna.beuve a écrit:Alors si ça pouvais marche en ce moment et vite ce serai un bonheur !!!
C'est tout le mal qu'on te souhaite et si ce n'est pas celui là, ce sera un autre médicament qui soulagera ton quotidien. Garde confiance  :top:

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
MuffinShow
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3034
Age : 41
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par corinna.beuve le Ven 18 Avr 2014 - 14:03

Salut Muffin!!!
oui il accepte ce que je suis, le bon côté comme le mauvais côté de ma personnalité, je le sais.
Mais aimer quelqu'un peu importe son caractère est une chose, mais il serait faux de dire que la maladie ne joue pas un rôle important et altère ce qui pourrait être sans la maladie. Je le sais parce que la maladie justement a finie par mettre un terme a toutes mes relations précédentes qui pourtant étaient relativement longue, la moins longue étant de 1 an et demi. Et j'ai tout simplement peur que cela n'arrive un jour ou l'autre. Je ne doute pas de sa sincérité, mais j'ai su, a force, reconnaître ce qui peut faire pencher la balance du côté négatif. A vrai dire celà ne me posais pas autant de souci dans le sens ou a 17 ou même 20 ans on peut pas vraiment se fixer avec quelqu'un et se projeter. On se dit qu'on peut toujours trouver quelqu'un d'autre.
J'en ai bientôt 24 et je commence sérieusement a voir la vie sous un autre angle, plus stable et plus prometteur à l'avenir, construire réellement quelque chose et pas se remettre d'une relation de jeunesse pour en passer à une autre, (enfants même si pas maintenant, vacance, acheter une maison, d'ailleurs on regarde beaucoup en ce moment...)
Je ne veux pas qu'a la longue, malgré son amour, être un poids, il a beau dire que je n'y peut rien et qu'il m'aime, je suis malade mais pas aveugle et même s'il ne fait aucuns commentaires désobligeants et que de mon côté je n'en parle pas, je vois tout ça: les cernes, la fatigue, la peur de savoir que quand je prends la voiture il peut m'arriver quelque chose. Moi ça m'est égal tout ça j'ai l'habitude de ce qu'il m'arrive, mais c'est de voir tout ces symptômes qui m'alarme. Pour ceux d'avant, je leur disais cash et au bout d'un moment, ils me disaient carrément que si ca devait être comme ça tout le temps de toute façon ca ne durerai pas. Et moi même je le savais.
Mais là, c'est différent, il m'assure que peu importe que ce soit a vie ou passager (contrairement aux autres qui me mettais au parfum dès le début) je n'y suis pour rien et qu'il n'en tiendra jamais rigueur dans notre relation. Donc au fond de moi j'y crois contrairement a avant ou je ne me faisais pas d'illusions.
Ce n'est pas mon état qui m'inquiète, c'est de le voir lui prendre les chose avec tellement de simplicité et de compréhension qu'il ne voit même pas que ça joue un rôle dans son quotidien. Ca me fait mal de le voir comme ça si lui n'en ai pas conscient moi je le vois, et je ne peux rien faire. Il mérite mieux
corinna.beuve
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1315
Age : 29
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par MuffinShow le Sam 19 Avr 2014 - 10:00

corinna.beuve a écrit:Salut Muffin!!!
oui il accepte ce que je suis, le bon côté comme le mauvais côté de ma personnalité, je le sais.
Mais aimer quelqu'un peu importe son caractère est une chose, mais il serait faux de dire que la maladie ne joue pas un rôle important et altère ce qui pourrait être sans la maladie. Je le sais parce que la maladie justement a finie par mettre un terme a toutes mes relations précédentes qui pourtant étaient relativement longue, la moins longue étant de 1 an et demi. Et j'ai tout simplement peur que cela n'arrive un jour ou l'autre. Je ne doute pas de sa sincérité, mais j'ai su, a force, reconnaître ce qui peut faire pencher la balance du côté négatif.
...
Mais là, c'est différent, il m'assure que peu importe que ce soit a vie ou passager (contrairement aux autres qui me mettais au parfum dès le début) je n'y suis pour rien et qu'il n'en tiendra jamais rigueur dans notre relation. Donc au fond de moi j'y crois contrairement a avant ou je ne me faisais pas d'illusions.
Ce n'est pas mon état qui m'inquiète, c'est de le voir lui prendre les chose avec tellement de simplicité et de compréhension qu'il ne voit même pas que ça joue un rôle dans son quotidien. Ca me fait mal de le voir comme ça si lui n'en ai pas conscient moi je le vois, et je ne peux rien faire. Il mérite mieux
Je ne suis pas de celles qui vont te soutenir mordicus que l'amour a raison de tout et que la maladie n'est pas obstacle à celui-ci, oh que non !
J'ai perdu un homme et pas n'importe lequel du fait de l'épilepsie. C'était il y a longtemps mais j'ai la rancune tenace  lol!  Non je crois que ça fait mal à vie en fait quand on aime  Rolling Eyes Tant que le dialogue n'est pas rompu, moi je dirais que tu n'as pas à t'en faire. Je mise beaucoup voire toujours sur le dialogue. Non pas que j'aime saouler mais ça dissipe les maux à la source; j'ai pas encore trouvé mieux pour défendre une cause y compris celle de l'amour  :mrgreen:

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
MuffinShow
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3034
Age : 41
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par corinna.beuve le Sam 19 Avr 2014 - 13:59

Je suis parfaitement d'accord avec toi j'ai refais une crise jeudi mais dans la nuit je ne me souviens de rien mais c'est la seule chose qui me tracasse en ce moment. L'état dans lequel je le mets. Donc je stress pour lui. Le dialogue n'est pas rompus mais j'ai l'impression qu'il se voile la face j'ai beau lui dire il m'assure que non. Et en fait je ne doute pas de sa sincérité. Parce qu'il est vraiment persuadé que ce n'est pas à cause moi.
Après je ne veux pas rabâcher toujours la même chose. J'en ai parlé. Point. Mais je tiens à lui alors le jours ou il se rendra compte que oui je suis la cause de son mal être j'ai peur qu'il s'en aille et que je me retrouve comme je l'ai toujours été auparavant. Comme je te l'ai dit je pense maintenant à construire quelque chose de stable alors je serais vraiment très très mal si ça devait tourner au vinaigre.
corinna.beuve
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1315
Age : 29
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par moustilou le Mar 13 Mai 2014 - 19:38

Appréciation: C'était le traitement de la dernière chance pour moi, tous les autres ont du être arrêté pour diverses raisons.

Efficacité: Totale et très rapidement. Plus aucune crise depuis que je l'ai démarré, il y a 5 ans

Effets secondaires immédiats : Au début : nausées, fatigue, bouffées d'agressivité, angoisses, troubles du sommeil, sautes d'humeur, idées noires jusqu'aux pensées suicidaires, cauchemars, j'en oublie sûrement. Le plus dur à duré 2 bon mois puis tout s'est encore estompé lentement. Reste la fatigue, les troubles du sommeil, les difficultés cognitives (ralentissement de la pensée, perte de mémoire, impossible de me concentrer).

ES à long terme : après 5 ans, je perds mes cheveux et j'ai pris 10 kg malgré mes efforts et restrictions alimentaires.

Commentaires : Vu qu'il est efficace et que je n'ai pas d'autres alternatives, j'envisage une baisse de dosage à 2000 mg/jour. Je suis à 2250 pour le moment. Mauvaise surprise car je croyais connaitre les effets de mon traitement et avoir appris à faire avec, c'était compter sans la nouveauté de perdre ses cheveux, effet qui n'apparait qu'au bout de 5 ans.

Corinna, certaines personnes seraient parties en courant devant la situation. D'autres non. Tu as trouvé un homme qui t'aime sincèrement et envisage un avenir avec toi alors fonce, profite de cette chance et ne la gâche pas à te tourmenter de questions auxquelles personne ne pourra répondre. Profite du présent sans t'encombrer des soucis qui pourraient peut être arriver. Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, mais il faut essayer. S'engager dans une relation est toujours un risque, mais sans ce risque, on ne peut savoir si cela aurait fonctionné ou pas, on est bien placé pour le savoir, nous qui avons passé pas mal de temps en divers essais thérapeutiques sans savoir si le traitement allait marcher ou si nous allions finir aux urgences. Je te souhaite succès et bonheur en amour.
moustilou
moustilou
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 48
Localisation : vaucluse
Date d'inscription : 13/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par corinna.beuve le Mer 14 Mai 2014 - 11:13

Ba oui mistilou mais justement jusqu'à présent tous ont fini par fuir et pourtant la moins longue relation à été de presque deux.ans. J'ai toujours eu des longues relation et pourtant tout à été un échec. La maladie encore et toujours.
La ça.fait un an comme tu dis,à voir si ça fonctionne.ou pas. Les autres aussi disait que c'était pas un problème hors il s'est avéré que s'en fut un quand même au final.
Il va un peu mieux maintenant et accepte d'en parler. Mais l'avenir sociale et sentimentale fait peur quand même pour un épileptique. J'ai toujours eu la sensation que tout sera voué à l'échec quoi que je fasse et que ce que je suis réellement, je parle de ma personnalité n'est jamais prise en compte. Ou alors que au début et puis après plus personne.
Pourquoi toujours devoir s'excuser pour être malade ?
J'ai pas demandé à être comme ça et pourtant c'est comme si on me reprochait un faux pas dont je devrait m'excuser face à quelqu'un de rancunier qui ne pardonnera jamais.
Je sais je sais. J'envisage les choses de façon très pessimiste mais jusqu'à présent ma.vie n'a pas été tranquille et j'en ai.baver malgré mon jeune âge.
corinna.beuve
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1315
Age : 29
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par yannkuza le Jeu 15 Mai 2014 - 11:56

Je prends le problème sous un autre angle... C'est dur certainement à comprendre, mais la maladie m'a renforcé, hors de question de m'apitoyer sur mon sort et qui m'aime me suive!!!
 silent 

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
yannkuza
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5795
Age : 40
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par moustilou le Jeu 15 Mai 2014 - 13:55

Je sais Corinna que c'est dur, mais sur le plan sentimental, personne n'est à l'abri des échecs, même des gens en bonne santé qui désespèrent de trouver l'amour, y a qu'à voir la multitude de sites de célibataires qui ne trouve pas leur moitié.
Attention à ne pas bousiller inconsciemment une belle relation par anticipation pour être sûre de ne pas être quittée ! profite de l'instant présent.
Si l'on te rejette pour la maladie, c'est que ce n'était pas la bonne personne, c'est tout. Non, tout n'est pas voué à l'échec, ça dépend avec qui !
Et tu n'a pas à t'excuser, si tu ressens le besoin de le faire c'est que tu te sens coupable. On apprend avec le temps.
Et je t'explique ce que m'avais dit une psy : tu ne dois pas dire que tu ES épileptique. Tu es Corinna. Tu souffres ou tu AS une épilepsie. ETRE et AVOIR sont très différents. Personne ne dit je suis un cancer ou je suis un diabète, on n'est pas une maladie, on est avant tout une personne.
La maladie n'est qu'une caractéristique de ta personne, comme tu pourrais avoir un problème de poids, une disgrâce physique quelconque...
Il n'y a pas que les gens minces beaux jeunes et en bonne santé qui ont le droit de vivre et d'avoir une vie de couple.
D'ailleurs il y a pleines de stars très belles, riches...et elles ont aussi leurs casseroles en amour.
Moi aussi avec le temps la maladie m'a apporté de la force, je suis plus courageuse que la moyenne, nous le sommes tous ici ! sans toujours le savoir...
moustilou
moustilou
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 48
Localisation : vaucluse
Date d'inscription : 13/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par corinette le Jeu 15 Mai 2014 - 14:44

"Et je t'explique ce que m'avais dit une psy : tu ne dois pas dire que  tu ES épileptique. Tu es Corinna. Tu souffres ou tu AS une épilepsie. ETRE et AVOIR sont très différents. Personne ne dit je suis un cancer ou je suis un diabète, on n'est pas une maladie, on est avant tout une personne."

J'adhère totalement à cela moustilou!  sunny

_________________
La force est en nous sunny Si!Si!
corinette
corinette
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 2491
Age : 51
Localisation : Landes
Date d'inscription : 18/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par MuffinShow le Jeu 15 Mai 2014 - 18:18

corinna.beuve a écrit:
Pourquoi toujours devoir s'excuser pour être malade ?
Qui te demande de t'excuser  confused  Elle est bien bonne celle là ! Mais tu n'as rien à te faire pardonner corinna, tu es comme tu es et ceux que ça dérange hé bien qu'ils passent leur chemin et libèrent ta route Exclamation
moustilou a écrit:
moustilou a écrit:Je sais Corinna que c'est dur, mais sur le plan sentimental, personne n'est à l'abri des échecs, même des gens en bonne santé qui désespèrent de trouver l'amour, y a qu'à voir la multitude de sites de célibataires qui ne trouve pas leur moitié.
Attention à ne pas bousiller inconsciemment une belle relation par anticipation pour être sûre de ne pas être quittée ! profite de l'instant présent.
Si l'on te rejette pour la maladie, c'est que ce n'était pas la bonne personne, c'est tout. Non, tout  n'est pas voué à l'échec, ça dépend avec qui !
Et tu n'a pas à t'excuser, si tu ressens le besoin de le faire c'est que tu te sens coupable. On apprend avec le temps.
Et je t'explique ce que m'avais dit une psy : tu ne dois pas dire que  tu ES épileptique. Tu es Corinna. Tu souffres ou tu AS une épilepsie. ETRE et AVOIR sont très différents. Personne ne dit je suis un cancer ou je suis un diabète, on n'est pas une maladie, on est avant tout une personne.
La maladie n'est qu'une caractéristique de ta personne, comme tu pourrais avoir un problème de poids, une disgrâce physique quelconque...
...
J'aime  :top:
Merci moustilou pour tes paroles; elles sonnent très juste et tes propos devraient être repris telle une évidence.


Dernière édition par MuffinShow le Jeu 15 Mai 2014 - 18:26, édité 2 fois

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
MuffinShow
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3034
Age : 41
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques Empty Re: Le lévétiracétam: Keppra et autres lévétiracétam génériques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum