La date approche ...

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par corinette le Ven 25 Oct 2013 - 8:42

Bonjour Louiza,
je rejoins Yannkuza, ce que tu viens de traverser et ce que tu traverses n'est pas rien!
Il ne me semble pas du tout, mais pas du tout déplacé que la pression retombe et que cela se traduise par l'envie impérieuse de pleurer.

Il te faut prendre le temps Louiza et te donner ce temps! Et si tu as envie de pleurer ne retiens pas tes larmes!
Courage Louiza!sunny 

_________________
La force est en nous sunny Si!Si!
avatar
corinette
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 2463
Age : 50
Localisation : Landes
Date d'inscription : 18/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par Nesejet le Ven 25 Oct 2013 - 8:55

N'hésites pas à consulter un psy, il n'y a aucune honte à ça et ça peu être une alternative aux médocs.

J'ai consulté (bon, ça n'a pas collé, mais c'est parce que j'ai un fort caractère de merde Wink ) et je n'ai pas honte d'en parler.
avatar
Nesejet
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 2240
Date d'inscription : 01/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par Louiza93 le Ven 25 Oct 2013 - 9:05

Merci pour vos conseils ...
Je crois que je vais aussi essayer de conseiller car il est vri que c est la première fois de ma vie que je me sens aussi désemparée .
Pourtant je devrais être heureuse.
J ai peur de reprendre le travail.
Je suis aide soignante , j aime mon travail pourtant et je suis en invalidité de niveau 1.
Est ce que ça dure longtemps quand on est invalide? ou la Cramif vous demande de renouveler votre demande? Merci pour votre gentillesse .
Je suis en ce moment dans un centre spécial.
Je vais avoir des tests neuros et peut être voir une orthophoniste car je perds la mémoire.
avatar
Louiza93
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Féminin
Nombre de messages : 243
Age : 43
Localisation : Epinay sur seine
Date d'inscription : 08/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par MuffinShow le Ven 25 Oct 2013 - 9:29

Bonjour Louiza.
Rien de surprenant à avoir une réaction post opératoire. La tension retombe et c'est bien normal.
Si tu as du personnel qualifié dans les parages, précise leur que tu voudrais un encadrement psy.
Effectivement ça n'a rien de honteux. J'ai été visitée le lendemain de mon intervention par une psychiatre. ça permet de vider son sac et de faire le point.
Courage Louiza !

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3028
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par yannkuza le Ven 25 Oct 2013 - 10:05

Louiza93 a écrit:
Je suis aide soignante , j aime mon travail pourtant et je suis en invalidité de niveau 1.
Est ce que ça dure longtemps quand on est invalide? ou la Cramif vous demande de renouveler votre demande? Merci pour votre gentillesse .
L'invalidité 1 et même la 2 ne sont pas révocables uniquement du fait des médecins sécu, tu peux toi aussi demander leur annulations pour reprendre un travail à plein temps. Bien évidement, le faire en accord avec tes différents médecins (spé, généraliste , et doc du travail). Si ce médecin du travail tiquait tu ne pourrais pas forcément retravailler dans des conditions normales et subir une perte de revenus.

Pour la durée de l'invalidité tu peux être convoquée à tout moment par le médecin conseil de la sécu pour refaire le point.
J'ai été convoqué en début d'année, mais ne sait pas si je serais reconvoqué :chépa:  , tu peux être appellée dans 6 mois comme dans 3 ans comme jamais...

Si je ne suis pas assez clair n'hésites pas!

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5713
Age : 40
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par emmanuel le Ven 25 Oct 2013 - 13:25

Louiza93 a écrit:Re bonjour mes z amis
J ai honte de vous dire ça me je crois que je suis en dépression ...
Les neuro m avaient dit que cela pouvait se produire et j ai pas cru à cela .
Mais là je pleure pour rien .
Je suis triste et la gorge nouée ... Est ce que c est normal?
Est ce que vous connaissez des personnes à qui c est arrivé?
Cela m inquiète beaucoup et j ai aussi honte d en parler
J en ai parlé au neurologue en larme comme une petite fille et il m a dit que je pourrais pendre un traitement mais pourquoi je déprime maintenant alors q u avant cela ne m est jamais arrivé? J ai peur ...
Bonjour Louiza,

Il n'y a aucune honte à cela, je ne sais pas si tu as lu mon parcours post opératoire mais j'ai eu aussi des problèmes. Je me suis mis a pleurer comme toi sans trop savoir pourquoi, pour qu'elle raison. Je ne m'en suis pas inquiété et j'aurai dû, je pensé simplement que c'était le surcout de l'opération. Par la suite j'ai commencé à me renfermer, à me dévaloriser, avec des troubles du comportement, irritabilité limite agressif.
Puis un jour j'ai tenté de mettre fin à mes jours, plus un appel au secours bien sûr, j'aurai donc dû réagir avant.
Je le regrette maintenant, j'aurai dû me faire soigner cela m'aurait peut être évité beaucoup d'autres problèmes, les personnes de mon entourage me trouvé complétement changé, je suis passé d'une personne calme, sérieux et sans problème à tous l'inverse.
A l'heure actuelle je suis toujours suivi par un psychiatre car je le souhaite même si je vais beaucoup mieux, beaucoup de bonheur maintenant. Je préfère continuer mon suivi comme une seconde opération est éventuellement prévue en fonction des examens pré-opératoire, j'ai même demandé un suivi renforcé, je vois donc deux psychiatre dont un neuro-psychiatre.

Donc courage maintenant, fais toi aider il n'y a aucune honte, n’attends pas que cela s’aggrave. En ce qui concerne la cause, on m'a simplement expliqué que cela pouvait être provoqué en fonction des régions opéraient et touché au cours de l'intervention.
avatar
emmanuel
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 34
Localisation : champagne ardenne
Date d'inscription : 08/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par aladin le Ven 25 Oct 2013 - 16:19

Il n'y a aucune honte a ca Louiza, c'est un trouble conséquent et comme ce que l'ont dit les medecins de Manu, probablement lié a la zone opérée.
Tu n'es pas responsable de cette depression. Tu as besoin de te faire aider, que ce soit par une psychotherapie ou des médicaments. Il y a aussi surement un temps ou le cerveau se "reconstruit", cicatrise...prends note du petit bout manquant. C'est normal qu'il lui faille du temps pour se réadapter a cette nouvelle organisation.

Manu, tu te sens toujours depressif? Tu as retrouvé le bonheur et sérénité?

Louiza, parles en aux neuros, tu vois, tu n'es pas un cas unique et ils DOIVENT t'aider et rapidement. Courage et n'hésites pas a venir en parler ici aussi si ca te soulage :-)
Y aura toujours quelqu'un pour t'ecouter et te repondre.

_________________
Ce qui ne tue pas, rends plus fort !
avatar
aladin
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 5909
Age : 35
Date d'inscription : 14/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par emmanuel le Ven 25 Oct 2013 - 16:49

aladin a écrit:

Manu, tu te sens toujours depressif? Tu as retrouvé le bonheur et sérénité?
Non je ne me sens plus du tout dépressif, j'ai toujours un traitement qui m'aide tout de même, mais maintenant j'ai ma femme et je vais être bientôt papa. Je suis quelqu'un de très anxieux de nature et j'ai toujours ce trouble émotionnel lié à la première opération et cela favorise mes crises donc on préfère me laisser un traitement. Je suis resté tout de même 3 ans et demi avec cette dépression malgré des hospitalisations en psychothérapie allant de 1 a 3 mois.

Maintenant c'est du passé, mais je n'aurai jamais imaginé qu'une telle opération puisse me causer autant de soucis, le plus grave a été mes troubles du comportement et je regrette toujours certaines choses quand j'y repense.
avatar
emmanuel
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 34
Localisation : champagne ardenne
Date d'inscription : 08/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par yannkuza le Ven 25 Oct 2013 - 21:17

emmanuel a écrit:

Maintenant c'est du passé, mais je n'aurai jamais imaginé qu'une telle opération puisse me causer autant de soucis, le plus grave a été mes troubles du comportement et je regrette toujours certaines choses quand j'y repense.
C'est du passé maintenant, alors laisse le en arrière et regarde devant, bébé arrive, dernière ligne droite cheers 

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5713
Age : 40
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par leya76 le Dim 27 Oct 2013 - 12:30

Bonjour Louiza,

Ne ressens aucune honte, crois moi... Le parcours post-opératoire n'est pas simple à gérer. Tu auras besoin de temps pour faire le point, la pression retombe... Prends bien soins de toi :kissme: 
avatar
leya76
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 42
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 31/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par Louiza93 le Mer 30 Oct 2013 - 16:42

Vous êtes tous aussi adorables ...
J ai du en parler au neurologue car je pleure sans raison et je suis triste sans cesse ...
Je me tape une dépression ?
C est la première fois de ma vie et j ai peur ...
Est ce que c est normal après cette opération ?
Je ne sais pas à qui en parler avec certains de nous qui a déjà eu une opération ?
Je suis vraiment blasée ...
Et je n ai plus de gout à sourire , à discuter ...
Je m inquiète tellement .
avatar
Louiza93
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Féminin
Nombre de messages : 243
Age : 43
Localisation : Epinay sur seine
Date d'inscription : 08/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par emmanuel le Mer 30 Oct 2013 - 17:56

[quote="Louiza93"]Vous êtes tous aussi adorables ...
J ai du en parler au neurologue car je pleure sans raison et je suis triste sans cesse ...

Bonjour Louiza,

Tu as très bien fait d'en parler à ton neurologue, tu as déjà fais un très grand pas. Il sera certainement amené a demander l'avis de spécialiste.

Je me tape une dépression ?

D'après ce que tu expliques et d'après ce qu'il s'est passé pour moi également en postopératoire, je pense que cette opération a un grand impact sur ton moral, je peux comprendre ce que tu ressens, il m'arrivait parfois de passer du rire au pleure d'un coup sans trop savoir le pourquoi d'ailleurs, je m’effondrai souvent en pleure dans les bras de mes amis, je pleurais seul ,souvent le soir, je me cachais, restais enfermé dans ma chambre dans le noir et je me suis retrouvé dans une grande détresse psychologique comme je ne me faisais pas soigner.


C est la première fois de ma vie et j ai peur ...
Est ce que c est normal après cette opération ?

Je pense que c'est où t-a fait normal, ce n'est pas une petite opération. D'après des psychiatres que j'ai pu rencontrer et ce qu'ils m'ont rapporté nous ne sommes pas des cas isolés


Je ne sais pas à qui en parler avec certains de nous qui a déjà eu une opération ?

Si tu as envie d'en parler, d'échanger tes impressions n'hésite pas à me parler en MP si tu le désires.

Je suis vraiment blasée ...
Et je n ai plus de gout à sourire , à discuter ...
Je m inquiète tellement .

Garde la tête hors de l'eau, des solutions existent même si malheureusement parfois il faut prendre un traitement en plus de voir un psychiatre ou un psychologue, pour ma part le traitement a été très efficace.
Je te souhaite plein de courage et prend soin de toi.


:kissme: :kissme: 
avatar
emmanuel
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 34
Localisation : champagne ardenne
Date d'inscription : 08/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par Louiza93 le Mer 30 Oct 2013 - 19:13

Emmanuel ,
Je te remercie infiniment pour ta gentillesse et ton empathie ...
Je sais aussi ton histoire et je l ai suivie depuis le début .
Mais moi qui suis si forte de caractère et qui n est jamais fais de dépression ou de sentiment de détresse ainsi je suis complètement paumée ...
J ai peur car je me sens si faible et si lâche car normalement maintenant qua l opération s est bien passée normalement je ne devrais pas pleurer comme une madeleine.
Je vais en parler avec un psychiatre tu as raison .Et si je dois prendre un traitement c est pas à vie?
J ai peur de devenir accro à ses traitements alors que c est pas mon tempérament
J ai la boule au ventre et la gorge serrée sans cesse ...
Tu me dis que tes puy t ont dis que c est normal?
Je vais t envoyer des messages quand j arriverai à verbaliser mon mal être actuel alors que je devrais être heureuse.
Mais pour toi cela dure encore?
avatar
Louiza93
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Féminin
Nombre de messages : 243
Age : 43
Localisation : Epinay sur seine
Date d'inscription : 08/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par aladin le Mer 30 Oct 2013 - 19:24

Louiza, ton operation est encore toute récente, c'est normal qu'il faille du temps a ton cerveau pour récupérer.
Tu n'y peux rien, ce n'est pas une question de volonté, c'est chimique.
Lorsque j'ai pris du keppra, je passais du rire aux larmes, je pleurai aussi sans raison alors que je n'avais jamais été depressive non plus...je me suis habituée au keppra et j ai retrouvé ma joie de vivre.
Ca prouve bien que nous ne sommes pas maitres de nos émotions...

Tu as besoin d'aide pour passer ce cap difficile, il faut te faire aider rapidement, meme si prendre des anti depresseurs ce n'est pas génial mais ca te permettra de te retrouver, de passer ce cap. Tu pourra les arrêter plus tard progressivement avec l'aide d'un psychiatre.

C'est une etape dans ta vie tres importante, il y aussi tout le stress et la pression d'avant l'operation qui retombent. Ne culpabilises pas de ne pas etre heureuse, tu n'y es pour rien :-) Et les médecins vont t'aider..fais leur confiance et demandes leur un soutien psy, tu n'es certainement pas la seule hein!
Gros bisous

_________________
Ce qui ne tue pas, rends plus fort !
avatar
aladin
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 5909
Age : 35
Date d'inscription : 14/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par Louiza93 le Mer 30 Oct 2013 - 19:28

Ma chère Aladin ,
Je vais changer de traitement justement j ai arrêté le keppra et la je vais aussi stopper la dépakine , pour me mettre au Lamictal 25 1 le matin et 1 le soir .
avatar
Louiza93
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Féminin
Nombre de messages : 243
Age : 43
Localisation : Epinay sur seine
Date d'inscription : 08/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par aladin le Mer 30 Oct 2013 - 19:38

Louiza93 a écrit:Ma chère Aladin ,
Je vais changer de traitement justement j ai arrêté le keppra et la je vais aussi stopper la dépakine , pour me mettre au Lamictal 25 1 le matin et 1 le soir .
Il me semble que le lamictal est une aide pour la regulation de l'humeur. Le fait d'avoir arrêté le keppra rapidement doit surement aussi influencer tes émotions. Tu sais comme moi qu'un arrêt de traitement comme la mise en place d'un nouveau entraine des effets sur nous. Sois patiente et surtout parles de tes problemes aux neuros. N'aies surtout pas honte d'en parler...il y a qq mois, tu m'as dit de leur faire confiance, qu'ils sont BONS alors a mon tour, fais leur confiance ;-)

_________________
Ce qui ne tue pas, rends plus fort !
avatar
aladin
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 5909
Age : 35
Date d'inscription : 14/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par emmanuel le Mer 30 Oct 2013 - 23:05

Louiza93 a écrit:Emmanuel ,
Je te remercie infiniment pour ta gentillesse et ton empathie ...
Je sais aussi ton histoire et je l ai suivie depuis le début .
Mais moi qui suis si forte de caractère et qui n est jamais fais de dépression ou de sentiment de détresse ainsi je suis complètement paumée ...
J ai peur car je me sens si faible et si lâche car normalement maintenant qua l opération s est bien passée normalement je ne devrais pas pleurer comme une madeleine.
Je vais en parler avec un psychiatre tu as raison .Et si je dois prendre un traitement c est pas à vie?
J ai peur de devenir accro à ses traitements alors que c est pas mon tempérament
J ai la boule au ventre et la gorge serrée sans cesse ...
Tu me dis que tes puy t ont dis que c est normal?
Je vais t envoyer des messages quand j arriverai à verbaliser mon mal être actuel alors que je devrais être heureuse.
Mais pour toi cela dure encore?
Chère Louiza,

Ne me remercie pas c'est tout à fait normale.
J'imagine bien que tu te sentes paumé comme j'ai pu l'être. Nous sommes heureux de pouvoir se faire opérer, d'avoir cette chance d'être guérie, puis au final on se sent tout triste, la gorge serrè, à la limite d'éclater en sanglot, les larmes qui nous montent très vites aux yeux pour peu de chose et encore faudrait qu'il y est une réelle raison, puis on pleure comme si on ne pouvait pas se retenir. Je n'ai également jamais fait de dépression avant cette opération, par contre de caractère j'étais plus fragile.
Maintenant je sais et je vie avec un trouble émotionnel et une hypersensibilité liés à l'opération qui seraient impliqués dans ma dépression, ils sont toujours bien présent et impliqué dans mes nouvelles crises mais les traitements m'aident beaucoup à stabiliser ces troubles même si je vais beaucoup mieux psychologiquement, ce qui ne veut pas dire que ce sera à vie.
Plusieurs psy que j'ai consulté en hospitalisation de psychothérapies, en centre psychiatrique ou en consultations étaient formels que je n'étais pas le seul dans ce cas là suite à une telle opération, d'ailleurs quand je voyais ma neurologue en consultation elle se rendait compte de suite que sa n’allai pas bien moralement, elle me disait que j'avais un air "tristouné" et m'envoyait assez vite une psychiatre à qui parler. J'ai changé de ville et de département récemment, donc nouveau psychiatre et psychologue qui m'ont tenu les même propos sur le fait que je ne suis pas un cas isolé. D'ailleurs quand ma neurologue a su qu'une nouvelle opération été envisagée, elle a tout à fait été d'accord pour ma demande d'un suivi psychiatrique "renforcé", c'est qu'il y a effectivement une raison.

A l'heure actuelle, rassure toi je vais beaucoup mieux. J'ai trainé cette dépression assez longtemps mais il faut prendre en compte la période pendant laquelle je ne me faisais pas du tout soigné et qui n'a pas amélioré les choses. Laisse le temps faire les choses, tu te rendras compte avec le temps que ta guérison va t'apporter certainement du bonheur et un grand changement dans ta vie de tous les jours.
Pour le moment prend bien soin de toi, évites si possible toutes contrariétés ou autres, essaye dans tes proches de te trouver un confident ce qui serait très formidable, je sais que pendant cette période j'ai eu besoin de beaucoup d'épaules sur laquelle ma tête a pu reposer tellement je me sentais triste.

Je t'embrasse très fort et te souhaite bon courage dans cette période très difficile et surout n'hésite pas en MP.

Bonne soirée.
avatar
emmanuel
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 34
Localisation : champagne ardenne
Date d'inscription : 08/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par Louiza93 le Jeu 31 Oct 2013 - 15:04

Bonjour
j avais une question à vous poser ...
Le neurologue m a prescrit de l effexor 75 mg 1 par jour est ce que vous connaissez ?
J ai peur de devenir accro ...
avatar
Louiza93
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Féminin
Nombre de messages : 243
Age : 43
Localisation : Epinay sur seine
Date d'inscription : 08/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par emmanuel le Sam 2 Nov 2013 - 13:59

Bonjour Louiza,

Désolé mais je ne connais pas l'effexor, je suis sous Norset à l'heure actuelle et je prenais le Stablon auparavant.
Il faut savoir et d'après mon premier psychiatre, qu'il y a très peu d'antidépresseur compatible avec l'épilepsie ou les anti-épileptiques.
Le psychiatre qui me suivait ne voulais pas prendre la responsabilité de changer un anti-dépresseur, c'était donc ma neurologue et sur conseil d'un psychiatre qui s’occupaient de me le changer.
Mon généraliste m'avait donné du Prozak il y a une certaine année et c'est devenue une vrai catastrophe car non compatible avec l'épilepsie.
Ayant fréquenté des services psychiatrique, je sais que le Lamictal est donné à de grands dépressifs tout comme le Tégrétol, j'ai c'est deux traitement pour mon épilepsie, ils ont donc un côté bénéfique également sur le moral. Par contre le Keppra m'a été retiré très rapidement car il provoque des troubles de l'humeur, irritabilité et anxiété.
En ce qui concerne l'accoutumance à ces médicaments, il y en a pour tous que ce soit un anti-épileptique, antidépresseur ou autre. Ce sont des traitements parfois de longue durée donc si on nous supprime un traitement d'un coup il y aura un effet de sevrage, un état de manque, c'est pour cela que les médecins diminuent le traitement par palier afin d'éviter tout problème.

Bisous et bon courage pour la suite.

Manu.
avatar
emmanuel
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 34
Localisation : champagne ardenne
Date d'inscription : 08/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par leya76 le Sam 2 Nov 2013 - 17:33

ah bon, il existe très peu d'antidépresseur compatible ?? ça m'effraye pale 
avatar
leya76
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 42
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 31/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par yannkuza le Sam 2 Nov 2013 - 19:13

leya76 a écrit:ah bon, il existe très peu d'antidépresseur compatible ?? ça m'effraye pale 

non, manu explique que certains traitements anti-épileptiques sont incompatibles avec certains anti-dépresseurs...
Après c'est la soupe du psychiatre en partenariat avec le neurologue...

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5713
Age : 40
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par aladin le Lun 11 Nov 2013 - 10:22

Des nouvelles Louiza?

_________________
Ce qui ne tue pas, rends plus fort !
avatar
aladin
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 5909
Age : 35
Date d'inscription : 14/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par Louiza93 le Mer 15 Jan 2014 - 10:00

Bonjour à tous
Pardon de ne pas être venue depuis longtemps
J ai une grosse fatigue et des migraines insupportables
De plus mes crises sont toujours là ...
Je prends de l effexor depuis mi novembre
Et les effets indésirables sont justement des crises d épilepsie
J ai rv demain avec ma psy de l hosto
Et je vais devoir arrêter ce traitement effexor
J espère que cela ira pour l adret car il parait que c est très dur à supporter .
Est ce que l un de vous connait ?
Je vais revenir parmi vous car vous me manquez aussi
Bises
avatar
Louiza93
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Féminin
Nombre de messages : 243
Age : 43
Localisation : Epinay sur seine
Date d'inscription : 08/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par aladin le Mer 15 Jan 2014 - 10:32

Coucou Louiza
Je suis désolée d'apprendre que tu refais des crises. :-(
Pour l'effexor, comme tous les antidepresseurs, il faut l'arreter très très progressivement, encore plus lentement que les anti épi mais tu vas y arriver.
Je suppose qu'ils vont te donner un autre anti depresseur a la place?
Et moralement tu vas mieux? Tu as retrouver ta famille? Bientot le travail?
Bon courage ma petite Louiza et n'hésites pas a venir te lacher ici.
Bises

_________________
Ce qui ne tue pas, rends plus fort !
avatar
aladin
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 5909
Age : 35
Date d'inscription : 14/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par MuffinShow le Mer 15 Jan 2014 - 17:47

Bonjour Louiza,
C'est très décevant d'avoir pareilles nouvelles. Je t'aurais souhaitée stabilisée et tranquille.
Au lieu de ça te voilà partie pour un nouveau programme thérapeutique à planifier.
Tu vas te sevrer progressivement et repartir sur de bonnes bases.
Garde confiance, il faut y aller pas à pas et nous t'accompagnerons dans ce cheminement.
Courage à toi et à très vite  sunny 

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3028
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La date approche ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum