la sexualite et les traitements

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

la sexualite et les traitements

Message par aldo le Ven 1 Nov 2013 - 20:51

je parle pour tous les hommes et femmes ;les traitements n influances t ils pas? Sad 
avatar
aldo
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 52
Localisation : pàys de loire
Date d'inscription : 31/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par yannkuza le Ven 1 Nov 2013 - 23:07

ben si il peut... Pour ma part il a changé certaines choses, mais on s'adapte très souvent...



sinon les épi ne se reproduiraient plus lol! 

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5713
Age : 40
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re; la sexualité et les traitements

Message par aiduba974 le Ven 1 Nov 2013 - 23:43

yannkuza a écrit:ben si il peut... Pour ma part il a changé certaines choses, mais on s'adapte très souvent...



sinon les épi ne se reproduiraient plus  lol! 
Yannkuza, tu as toujours cette finesse d'esprit critique humoristique de surcroît.
J'apprécie.
avatar
aiduba974
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Masculin
Nombre de messages : 690
Age : 52
Localisation : 69110
Date d'inscription : 01/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par aldo le Sam 2 Nov 2013 - 14:27

on s adapte?bonne reponse,mais le desir sans etre motive faut il le trouver? je vous parle ainsi car encore quelques semaines en arriere un appetit certain etaint la ,mais depuis le keppra 500assortie au lamictal 200+50 les soiree sont trtistes,dans d autre message j ai vue ecrit sur vos reponses que certains prennaient la pillule bleu est ce l avancement de l epi?
avatar
aldo
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 52
Localisation : pàys de loire
Date d'inscription : 31/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par yannkuza le Sam 2 Nov 2013 - 16:07

La fameuse pilule bleue n'est utile qu'avec le désir...pas de désir pas de tac tac...

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5713
Age : 40
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par Kinetic le Sam 2 Nov 2013 - 17:13

Tout à fait d'accord, le Viagra ne joue que sur la réaction physique, au mieux ça peut aider s'il y avait un problème de confiance en soi, sinon, ça ne joue pas sur les envies, ça ne fait que les accompagner si problème ou pimenter si jeu mais toujours sur avis médical !

Et à ne jamais acheter ailleurs qu'en pharmacie ! Jamais sur internet !
avatar
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 46
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par MuffinShow le Dim 3 Nov 2013 - 17:10

aldo a écrit:on s adapte?bonne reponse,mais le desir sans etre motive faut il le trouver?  je vous parle ainsi car encore quelques semaines en arriere un appetit certain etaint la ,mais depuis le keppra 500assortie au lamictal 200+50  les soiree sont trtistes,dans d autre message j ai vue ecrit sur vos reponses que certains prennaient la pillule bleu est ce l avancement de l epi?  
Peut-être que certains jeux convenus avec madame peuvent raviver cet appétit. Il me semble qu'en premier lieu il est bon d'en parler avec son partenaire. Une perte de libido est un effet secondaire que ta compagne pourrait mal interpréter. Ensuite, second interlocuteur à qui en glisser un mot est ton neurologue.

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3028
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par joe44 le Dim 3 Nov 2013 - 19:38

Je me pose une question, qui a sans doute déjà été posée pardon pour la répetition. Mais mon amie et moi souhaiterons "nous reproduire", merci yannkuza pour le petit rictus. Esque notre bébé aura "la chance"confused  d'étre épi?
avatar
joe44
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 30
Localisation : St Sébastien sur Loire.
Date d'inscription : 21/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par Kinetic le Dim 3 Nov 2013 - 20:21

La "reproduction" humaine étant un brin compliqué, personne ne pourra répondre avec certitude à ta question.
Et même s'il y a un risque qu'elle soit épileptique, tu penses que ça ne vaut pas le coup d'avoir une progéniture ?

_________________
J'annonce la couleur tout de suite : je réponds sèchement, je suis obtus, dénué de compassion et de tact. Personne n'est obligé de me lire.
avatar
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 46
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par MuffinShow le Lun 4 Nov 2013 - 8:44

Utilisons le terme conception, ça sonne tellement bien !
Avant pareil projet, il est vivement conseillé, même si l'on ne souhaite pas le choisir pour parrain, d'en faire part à son neurologue viellard 

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3028
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par stephy le Lun 4 Nov 2013 - 9:54

Consulter le neurologue oui à condition que l' on ai un super filling avec et une bonne confiance!
Epileptique ou pas pour moi la seule condition pour avec "une progéniture" c'est d'aimer son partenaire. Ainsi naîtra le fruit de l'amour. Pour ma part j'ai une petite de 8 ans comme certains le savent en son père est aussi épi depuis l'âge de 2 ans. Quand nous avons émis l'idée d'avoir un bébé. je crois que tous nos proches nous ont pris pour des dingos!!!! Pour réaliser ce souhait j'ai eu la chance d'avoir une neurologue superbe à Paris à la Salpètrière. J'étais sous Dépakine chrono depuis mes 9 ans ce médicament étant très mauvais pour les grossesses il m'a fallut presque 3 ans pour l'enlever et diminuer les autres médicaments pour éviter tout danger au foetus. Puis un jour jour d'octobre après pas mal de joie entre nous! Mon trésor s'est manifesté en moi! Grossesse hyper surveillée et très coucounée. Euréka en juillet coucou maman, papa je suis là, et j'ai faim!!! 4 kg 140 et 52 cm! :youpi: Pour le moment elle va bien! :love:   Il est même difficile quelque fois de répondre à ses questions. :chépa:  Si c'était à refaire je le referai! Alors lancez-vous!! cheers 
avatar
stephy
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Féminin
Nombre de messages : 226
Age : 45
Localisation : Saint Florent/Cher
Date d'inscription : 03/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par joe44 le Lun 4 Nov 2013 - 15:25

Bien sur que le terme conception est plus adapté, c'est la réplique de yannkuza qui ma fait rire lol! 

Kinetic, oui je souhaite en avoir cependant je serais mal d'apprendre qu'ils seront épi, à cause de moi, mon neurologue sera aussi dans cette aventure.

Vivement que la science avance
avatar
joe44
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 30
Localisation : St Sébastien sur Loire.
Date d'inscription : 21/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par Kinetic le Lun 4 Nov 2013 - 17:28

joe44 a écrit:je serais mal d'apprendre qu'ils seront épi, à cause de moi,
Retiens surtout qu'ils seront "là" grâce à toi et leur maman !

_________________
J'annonce la couleur tout de suite : je réponds sèchement, je suis obtus, dénué de compassion et de tact. Personne n'est obligé de me lire.
avatar
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 46
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par stephy le Lun 4 Nov 2013 - 18:31

L'épilepsie n'est pas forcément héréditaire, il faut passer sur les idées toutes faites.
avatar
stephy
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Féminin
Nombre de messages : 226
Age : 45
Localisation : Saint Florent/Cher
Date d'inscription : 03/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par jrfcp11 le Jeu 7 Nov 2013 - 9:31

Les benzodiazépines (Urbanyl, Rivotril...) sont connues pour entraîner une baisse de la libido. Je la ressens en période de prise de Rivotril. Mais ça n'est qu'épisodique...
avatar
jrfcp11
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Masculin
Nombre de messages : 555
Age : 39
Localisation : Planète Terre
Date d'inscription : 09/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par yannkuza le Jeu 7 Nov 2013 - 9:33

jrfcp11 a écrit:Les benzodiazépines (Urbanyl, Rivotril...) sont connues pour entraîner une baisse de la libido. Je la ressens en période de prise de Rivotril. Mais ça n'est qu'épisodique...
Heureusement qu'ils ne sont qu'épisodiques.

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5713
Age : 40
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par WILNADOU le Lun 23 Déc 2013 - 15:02

Bonjour à tous ,
je vais relancer ce débat , car je suis nouvelle sur le forum!!
Pour notre part, c'est très compliqué, will n'a plus du tout de libido, nous en avons parlé au neurologue qui lui nous dit que ça va revenir !!! le problème c'est que ça ne revient pas: on envisage la pilule bleue, surtout que ça fait 2 ans que j'ai arrêté la pilule et que forcément RIEN!!! oui je sais je suis un peu vieille, mais l'envie de bébé n'était pas là avant , en plus j'avais peur .... vous savez pourquoi, la peur d'avoir un bébé lui aussi épileptique!
Maintenant qu'on est prêts tous les deux, le "truc "est en panne!!! Pas de bol!
avatar
WILNADOU

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 43
Localisation : LIMOUSIN
Date d'inscription : 14/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par feline65 le Lun 23 Déc 2013 - 17:14

Tu as raison de relancer le débat.
Pour ma part, je n'ai pas eu la chance de concevoir et j'ai dû en faire mon deuil mais pas à cause de l'épilepsie.
Je peux t'assurer que ma libido se porte très bien.
Si vous désirez vraiment un enfant arrêter de vous focaliser sur ce problème cela viendra j'en suis sûre sans systématiquement se prendre la tête avec ceci. Je sais que ce n'est pas facile.
avatar
feline65
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 865
Age : 53
Localisation : suisse
Date d'inscription : 18/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par Cedric97432 le Lun 23 Déc 2013 - 17:24

Bon sans libido, c'est dur.
Il est connu que certain anti-épileptique occasionnent une baisse de libido et changer peut permettre de refaire fonctionner la machine
avatar
Cedric97432
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Masculin
Nombre de messages : 610
Age : 41
Localisation : Le tampon, ile de la Réunion
Date d'inscription : 29/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par MuffinShow le Lun 23 Déc 2013 - 18:50

Pour avoir eu des connaissances ayant rencontré des soucis mécaniques sous anti épileptiques et autres troubles de la libido, je trouve le sujet de la santé libidinale incontournable face à son neuneu. La sexualité dans un couple est une clé de son bon fonctionnement alors pourquoi la sacrifirions-nous ?
Pour ma part, sevrée de keppra et tegretol depuis quelques mois je vois un net changement niveau libido Shocked 
Je le rapporterai à mon neuneu car il est indispensable que ces professionnels prennent pleinement conscience de cet effet secondaire non négligeable.

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3028
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par yannkuza le Mer 25 Déc 2013 - 17:05

Je crois bien que avoir entendu dire que la pilule bleue n'agissait qu'en cas de panne mécanique (impuissance) et n'influait pas sur la libido. Problème: pas de libido pas d'érection...  scratch 

J'opterais plutôt par un dialogue avec son neurologue (voir peut être un changement de traitement avec ce dernier) et avoir aussi l'avis d'un spécialiste de la sexualité...

J'ai eu commencé à avoir des troubles de la libido donc, par rapport à l'introduction d'un traitement supplémentaire. Ces troubles ont commencés à prendre de l'essor au bout de 6 mois. Après en avoir parlé au médecin prescripteur, nous avons décidé d'un sevrage de ladite molécule incriminée...Tout est rentré dans l'ordre peu de temps après...

Etre épileptique est une chose, avoir une vie sexuelle inexistante en est une autre...

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5713
Age : 40
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par WILNADOU le Jeu 26 Déc 2013 - 14:25

Bonjour et merci à tous ceux qui ont répondus!
Pour Will la molécule incriminée serait l'épitomax car pas de problème avec la dépakine et le keppra!
Et comme ça va quand même pas trop mal il ne fait que 3 à 4 crises par an, on a un peu peur de changer le traitement, surtout si on part en voyage au mois de juin et qu'il n'est pas stable!!
On va en reparler au neurologue, qui me semble être coincé à ce niveau là lol! 
Et effectivement "être épileptique c'est une chose, avoir une vie sexuelle inexistante en est une autre" je suis tout à fait d'accord avec toi Yannkuza, mais on doit changer de neuro alors?
 
avatar
WILNADOU

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 43
Localisation : LIMOUSIN
Date d'inscription : 14/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par yannkuza le Jeu 26 Déc 2013 - 20:32

Si la confiance avec le neuro n'est plus là, qu'il n'y a pas moyen de se faire entendre au sujet des désagréments de notre vie intime, rien ne nous empêche de changer de spécialiste...
Nous ne sommes pas mariés avec, non?

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5713
Age : 40
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par corinna.beuve le Jeu 26 Déc 2013 - 23:47

bonsoir a tous
Alors beaucoup pensent que ce sont les traitements qui altère l'humeur et je peux vous dire que ce n'est pas le cas. Tout les épileptiques sont susceptibles parce qu'ils se sentent rejetés des autres qui ne les comprennent pas et les regardent comme des bêtes de foire.
En revanche pour tout ce qui concerne l'intimité, il est vrai que sur certaines personnes cela peut avoir certains effets pour ma part, je suis sous lamictal keppra, laroxyl et alprazolam et du point de vue câlin je n'ai pas changée je désire toujours autant mon homme et je réponds toujours a ses attentes comme lui aux miennes. Donc tout dépends de l'individu et de la façon dont se passe son quotidien, son caractère et sa personnalité
C'est du moins ce que j'en pense

avatar
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1315
Age : 28
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par MuffinShow le Ven 27 Déc 2013 - 11:19

corinna.beuve a écrit: ... Donc tout dépends de l'individu et de la façon dont se passe son quotidien, son caractère et sa personnalité
C'est du moins ce que j'en pense
Tu as tout résumé en 1 phrase : Tout dépend de l'individu mais n'affirme pas autre chose.
Venir soutenir ici que les antiépileptiques n'entraînent aucun trouble de l'humeur est une sottise.
Tu n'en as sans doute pas été victime et c'est tant mieux.
Enfin, tous les épileptiques n'ont pas été traités comme des bêtes de foire se voyant se retrancher et développer une susceptibilité exacerbée.

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3028
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sexualite et les traitements

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum