conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par corinna.beuve le Lun 3 Fév 2014 - 20:18

Bonsoir à tous
Ca fait un petit moment que je ne suis pas retournée sur ce forum car incapable.
J'ai eu un petit accident j'ai accompagné mon beau père au bois (pas pour une balade) mais il en fait pour en vendre et comme je ne travail plus actuellement je me suis dit que prendre l'air (moi qui adore la nature) calmerais ma nervosité de plus en plus croissante ces derniers temps (crise, période d'insomnie malgré les somnifère, les anxiolitiques...)
Alors voila une belle souche bien confortable un bon livre entre les mains et moi plongée dedans, il faisait donc son boulot jusqu'au moment ou un arbre qui devait tomber a un endroit précis à vrillé.
Le temps que mon beau père crie je me suis retrouvée plaquée au sol dans la seconde qui a suivie. Je n'ai pas eu le temps de réagir et me suis prise de plein fouet le milieu d'un arbre de 20m de haut. Je ne pouvais plus bouger sur le coup j'ai eu très mal mais j'étais consciente. Mon beau père m'a dit de ne surtout pas bouger parce que si j'avais quelque chose de casser je ne pourrais pas me dégager et risquerai de me blesser encore plus. Il a accouru aussitôt a dégagé les branches et a du tronçonner un bout de l'arbre pour pouvoir le soulever et me tirer de là. J'ai tellement eu peur d'être paralysée ou quelque chose comme ça que la première chose que j'ai faite c'est essayer de me mettre debout. Impossible de bouger ne serait ce que le pied, j'avais l'impression que mon dos était broyer la douleur était tellement intense. Mon bp s'est penché pour me soulever et me conduire ausstiôt aux urgences ce fut atroce moi qui ne suis pas douillette j'en ai pleurer et j'ai serré les dents le temps qu'il me ramène a la voiture. Je saignais beaucoup de la tête je ne l'avais pas remarquée parce que tout mon buste me faisait mal. j'avais l'impression qu'on m'avait attaché le corps et que je devais supporter des coups de poignards, des brûlures a l'intérieur de tout le corps sans parvenir a parler. Bref mon beau père m'a dit que je saignais beaucoup de la tête. Tout à coup trou noir, je suis restée inconsciente, apparament les urgences m'ont prise aussitôt en charge j'ai repris conscience après
Verdict: 2 côtes de fêlée, la clavicule cassée, 12 points de sutures dans le crâne (apparament la plaie était assez profonde, j'ai maintenant une belle cicatrice pas encore cicatrisée en plus plus de cheveux a cet endroit. Pour mon dos je vais voir un chiro-practeur car toutes les vertèbres du dos ont sautées...
Maintenant je me sens légèrement mieux on me prescrit des anti douleur et des sédatifs je suis restée une nuit à l'hôpital en surveillance car traumatisme crânien puis on m'a renvoyée chez moi.
Mais voila outre le fait de de ne pas pouvoir bouger tout le côté droit la ou le choc a été le plus violent (mon compagnon est obligé de me laver de m'aider a m'habiller ...descendre les escalier et m'asseoir est une vrai torture).
Aujourd'hui, bien sur malgré les sédatifs et les anti douleurs, je souffre encore beaucoup, mais je m'inquiète parce que ma tête ne me fait plus mal seulement j'ai des pertes de mémoire je ne dirai pas jusqu'au point de ne pas me souvenir de mon nom mais dans la foulée ou je veux dire quelque chose je n'arrive plus a m'en souvenir, je restes de longues heure perdue a penser a rien immobile, sans m'en rendre compte. Et ce plusieurs fois par jour, la nuit je ne parviens pas a dormir et je reste les yeux fixe j'en suis consciente mais je n'ai plus de réaction particulière ca me fait penser a certaines personnes qui souffre de crise épileptique qui se traduisent par des absences pourtant mes crises ont toujours été généralisées, Je vie dans la peur qu'une m'arrive car dans les 3/4 du temps je me blesse en chutant puisque je ne sens rien venir. J'ai l'impression d'être dans mon corps sans y être c'est difficile a décrire ce que je ressens. Quels sont les risque d'un trauma? J'ai peur car quand j'avais 6 ans je suis tombée dans le coma du a une crise violentes et non pris en charge rapidement. Mon homme a pris une semaine d’arrêt parce qu'il ne veut pas me laisser seule, des tremblements me parcours sans cesse, j'ai la tête qui tourne la vison troubles, des élancements, et par moments je vois tout blanc. Les médecins m'ont dit que je m'en remettrai en quelque jours sauf pour les choses cassées ou j'aurais quelque douleurs le temps que ca ce remette en place. Mais que questions tête je devrai plus avoir mal parce que en me recousant, ils ont du faire au préalable 8 piqûres anéthésiantes et qu'après sa devrait juste me faire mal a l'endroit ou la blessure se trouve si je touche ou réagir au froid ou au chaud mais que ca ne durerai pas. Effectivement la cicatrice me fait plus mal quand je ne touche pas (il est evident que je n peux pas me brosser ou laver encore les cheveux a cet endroit)
Je m'inquiéte plus pour ces maux de tête ces pertes de mémoire et de vision, étant épileptique devrai-je m'en alarmer plus que nécessaire?
Si une arrive est ce que ca aura des conséquences particulière sur mon système nerveux ? Mon neuro ma ordonné de ne pa sprendre de bain de ne jamais rester seule de dormir de préférence par terre d'éviter les écrans et de sortir de chez moi. Voila seulement d'aujourdh'ui que j'arrive a me mouvoir a peu prés toute seule. Mise a part ces perte de mémoire rien d'alarmant.
Et en plus je ne sais pas si mon beau père a préciser si j'étais épileptique et cmme j'étais a demi consciente aux urgences je n'ai pas pensée a poser la questions.
Excusez moi pour ce roman, mais j'ai un peu de mal a taper sur les bonnes touches (alor pardon pour les fautes). J'ai mis 45 min a taper ce poste
avatar
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1314
Age : 28
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par corinette le Mar 4 Fév 2014 - 7:55

Et bien corinna, j'avais remarqué ton absence, et j'avais imaginé que tu prenais le temps de te reposer, que tu parvenais enfin à te reposer.
Je constate que tu traverses une période vraiment compliquée!
Tu parles de "petit accident"! à te lire je n'ai pas ce sentiment! Tu as du avoir très peur et beaucoup souffrir!
Peut être que tes pertes de mémoire sont liées à un état de choc lié à l'accident qui est tout sauf petit  :chépa: 
Le mieux il me semble, mais tu l'as sûrement fait' est d'en parler rapidement à ton médecin : pour te rassurer, pour qu'il puisse agir si nécessaire....Bref, pour ne pas rester seule avec ta peur!
Je suis de tout coeur avec toi corinna, courage! Tu veux bien nous tenir au courant!
à bientôt Corinna!

_________________
La force est en nous sunny Si!Si!
avatar
corinette
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 2452
Age : 50
Localisation : Landes
Date d'inscription : 18/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par corinna.beuve le Mar 4 Fév 2014 - 9:43

Bonjour corinette.
Effectivement je parle de petit accident parce que je me dit que j'ai eu beaucoup de chance physiquement de m'en tirer avec des fractures...Je me dis "même si tu ressemble encore à un canard boiteux toute couverte d'hématome et qui se serait fait griffée par un chat au visage, au moins tu n'es pas dans un fauteuil roulant!" La douleur était tellement fulgurante que je me suis dit "par pitié, pas de fauteuil, pas paralysée!!!" J'ai eu vraiment très peur. Bref quand le lendemain ils m'ont laissée sortir de l'hôpital j'avais un mal de chien au dos mais j'étais tellement heureuse de sentir mes jambes bouger!! J'aurais embrassé le sol si j'avais pu me baisser!
Bon pour les écrans je fais attention a ne pas rester trop longtemps devant parce que quand j'ai ma vision qui devient toute blanche je me dis que ce ne dois pas améliorer les choses et je suis frustrée de ne pas pas réussir a me rappeler du mot que je veux écrire ( Razz  pour te répondre j'ai eu des laps de temps entre chaque mots comme si je les chercher, je suis obligée d me relire pour voir si je parle de facon cohérente) et comme je suis lente ça m'agace.
Evidemment j'ai appelé pour prendre rdv avec mon médecin le matin. D'ailleurs je lui en suis très reconnaissante car il a fait reporté les 2 rdv qu'il avait dans l'après midi pour me consulter et comme les trajets en voiture m'arrache encore des grimaces, il est venu à mon domicile, m'a auscultée. Il m'a dit que les élancements dans le corps étaient normal, ils sont du au fait que les sédatifs et anti douleur commencent a perdrent leur efficacité au bout d'un moment.
Pour les côtes le dos la clavicule rien d'alarmant tout vas se remettre petit a petit. Les endroits ou ca me fait mal sont tout a fais normaux comte tenu de mes blessure. Mon comportement léthargique comme il dit est surement du a la prise de sédatifs.
Par contre lui aussi est inquiet pour mes vision blanches qui pour lui ne sont pas du a un écran. Il y a trauma mais selon lui l'hôpital aurait du me garder plus longtemps. Il dit que mes trous de mémoire ne sont pas censés durer plus de quelques heures après que je sois redevenue consciente. Je ne devrai pas buter sur les mots ou les chercher aussi difficilement ou ne pas reconnaitre certaines personnes, je les reconnait mais après un certain temps, comme si un un brouillard se dissipait lentement. Ca arrive apres un choc mais ça passe au bout de quelques heures si tout va bien. Et le fait de ne toujours pas réussir a dormir n'aide pas beaucoup.  Malheureusement il ne peux pas faire grand chose de plus qu'en parler avec mon neuro et de s'informer régulièrement de mon état. Il tient absolument a savoir si mes pertes de vue s'estompent ou au contaire se manifestent de plus en plus ou plus longtemps, sauf que je me rends compte que je vois tout blanc mais je ne c'est pas combien de temps (c'est mon compagnon qui me demande de lui dire quand je ne vois plus et quand je recommence a voir pour estimer le temps). Il peut m'aider pour la douleurs mais pour ce qui est cerveau il n'est pas spécialiste. Mon neuro et lui corresponde régulièrement.
Une autre chose l'inquiète beaucoup aussi. Je agis et réagis comme au ralenti et pourtant quand il a pris ma tension j'avais 19???!!!!! Bon en temps normal ma tension est déjà élevée 16-17, est ce du au fait que je sois toujours nerveuse et speed? j'en sais rien mais ça a toujours été ainsi mais je ne suis jamais montée a 19 par contre.
Bon j'ai eu quelques difficultés a te répondre car je cherche les mots justes et mes mains tremblent beaucoup. Et puis ca me stress parce que mon homme est tellement inquiet pour moi. Il est a l'affut de tout ce que je fais, moi qui avait réussi a le convaincre de ne pas s'en faire pour moi et me traiter comme une chose fragile comme il le fait depuis que nous sommes ensembles, c'est raté. Neutral . Bon il faut reconnaitre  qu'en ce moment j'ai besoin de lui physiquement parlant!!(quand on aime quelqu'un on a toujours besoin de cette personnes I love you )
Encore longue a t'avoir répondue, désolée et merci de ton soutien corinette
avatar
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1314
Age : 28
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par corinette le Mar 4 Fév 2014 - 9:55

corinna, accepte aujourd'hui sans arrière pensée l'aide de ton compagnon! Tu en as besoin au minimum sur un plan "physique"! Sa vigilance est nécessaire pour donner des infos précises aux médecins (généraliste et neuro) qui te suivent. Enfin je crois  Smile 
Il me semble important, pour le moment, de t'appuyer sur lui! Cela ne va en rien t'enlever pour le futur de ta force et de ton indépendance.
Tu reviens de loin corinna, tu as besoin de te remettre physiquement et moralement! Cela va prendre du temps.
Tu sembles bien entouré par tes médecins, je pense qu'il ne faut pas hésiter à leur donner des infos sur ton état de façon très régulière! C'est important!
Ne soit pas désolée corinna, pense à toi et rien qu'à toi  :kissme: 

_________________
La force est en nous sunny Si!Si!
avatar
corinette
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 2452
Age : 50
Localisation : Landes
Date d'inscription : 18/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par MuffinShow le Mar 4 Fév 2014 - 19:17

Bonjour corinna,
Je suis stupéfaite par ta "mésaventure" et considère que tu reviens de loin. Tu aurais pu avoir de graves séquelles. Tu peux te réjouir d'avoir toujours tes jambes, tes bras, les côtes fêlées je pense que tu en as l'habitudes se refont mais aussi d'avoir toute ta tête !!
Tu es très lucide, ton discours est fluide sans aucune contradiction, réfléchi. Même si tu te vis différemment actuellement, au ralenti, inhibée, à côté de tout, aucun doute tu as toujours un cerveau bien fait (façon de parler puisque l'épi y a logé domicile). Ton corps a subi un trauma et pas des moindres, laisse lui le temps à cette malheureuse machine de redémarrer et balaye le stress et les angoisses. Retape toi physiquement, les traitements ayant aussi leur impact vu l'ampleur des dégâts et ne focalise pas sur ton état présent. On ne se remet pas comme par enchantement d'un trauma crânien.
Le service aurait dû effectivement te garder en observation.
Si ton généraliste est sur ton dossier c'est tant mieux car je trouve qu'il y a eu négligence de la part des urgentistes. Plus tard, une fois un peu moins "choquée" (physio comme psycho) viendra l'heure du bilan notamment neurologique, qui est tout bête en fait, on fait le tour des fonctions qui paraissent relativement stables chez toi à cette heure ou du moins très vite elles le redeviendront.
Mais pour l'instant, la façon dont tu ressens les choses est tout à fait normal.
Repos repos et ménage ton esprit, vide toi la tête. Installe toi de façon à de pas tomber en cas de crise et répare toi bien en te laissant du temps.
Courage pour tout miss, tu l'as échappé belle !

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3023
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par aladin le Mar 4 Fév 2014 - 19:23

Hé béh!!! Tu t'es pas ratée!
Je n'ai aucune expérience sur ce type de vécu, alors juste bon courage pour la suite en espérant que tout rentre dans l'ordre rapidement.

_________________
Ce qui ne tue pas, rends plus fort !
avatar
aladin
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 5910
Age : 34
Date d'inscription : 14/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par corinna.beuve le Mar 4 Fév 2014 - 23:22

J'accepte de bon coeur l'aide de mon compagnon je ne serais pas comment je ferais pour faire toutes les choses habituelles, je lui en suis très reconnaissante. Je relative et prends les choses très bien car comme tu l'as dit muffin le pire est maintenant passé et je me dis que dans quelques mois je pourrai gambader monter a cheval courir...  mes activités motrices reviendront une fois guéri. Psychologiquement je suis aucunement angoissée car ravi de ne pas avoir plus de séquelles même si on aurait dit qu'u camion m'est passée dessus Je me dis "bon ba c'est tout, tu as eu la poisse ce jour la, pas de quoi en faire tout un plat maintenant" Les chutes en cas de crises me font un peu peur si cela devait survenir mais je préfère ne pas y penser. Comme je l'ai dit moi même ces plus les pertes de mémoire qui m'inquiète je mets trois plombe a faire ce que je fais en 30 secondes d'habitude et la perte de vue, ca m'angoisse de voir tout blanc comme ça. A part ça je prie pour ne pas tousser ou éternuer jusqu'a ce que la douleur s'en aille.
Je mets très longtemps a répondre parce que comme j l'ai dis je bute sur les mots . tout a l'heure j'ai pris mes médicaments j'avais préparer mon verre d'eau et les médicaments étaient devant moi mais je ne me souvenais plus ce que je devais en faire et c'est mon compagnon qui m'a donné ce que je devais prendre car je ne savais plus non plus!! Je ne m'en fait plus pour mon corps, je relativise. Psycologiquement ma peur est passé c'est plus l'anxiété du a ma tête et ma vue que je ressens. Le reste est de moindre importance.  cheers 
J'espère simplement que le trauma n'aura pas d'impacts conséquents sur mon épilepsie et que ma cervelle redevienne comme avant, seuls les examens prochains que je dois faire m'en diront davantage.
Merci a tous de votre soutien et de vos réponses
avatar
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1314
Age : 28
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par Mimi89 le Mer 5 Fév 2014 - 18:34

Eh beh.. corinna j'en reste sans voix  silent 
Moi qui allait dire que si je ne suis pas venue pendant quelques jours c'est à cause des remplacement, code, fatigue et autre… je ne vais pas m'en plaindre! Je ne sais même pas quoi dire à part que je m'en sent terriblement mal pour toi. J'espère que ton état va s'améliorer, que ton compagnon arrive à gérer tout ça. Enfin je te souhaite que tout s'arrange, je ne sais pas comment tu fais pour supporter tout ça, tu as du courage  Neutral 
avatar
Mimi89
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Féminin
Nombre de messages : 239
Age : 23
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 21/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par corinna.beuve le Mer 5 Fév 2014 - 19:05

C'est gentils a vous tous de vous inquiéter et de me soutenir mais je ne suis pas morte j'ai encore du mal a me déplacer, c'est vrai aussi que j'ai mal encore malgré les médicaments mais ca passera tout simplement. Je ne m'en fais pas pour autant. Actuellement les tremblements commencent a s'estomper et je n'ai plus de longues pertes de vue juste des petits flash comme si on me mettait une lampe torche d'un coup dans les yeux, donc y'a du mieux de ce côté la aussi
.
Par contre les trous de mémoire, les idées confuses sont toujours très présentent. Et des fois aussi je me sens complètement a l'ouest mais ça passe vite pas comme au début ou j'étais carrément dans le coltard.

Mon homme est un amour avec moi, prévenant, doux (heureusement d'ailleurs) et même s'il a peur il me le cache le plus possible pour ne pas me stresser davantage et me donner le sentiment de ne pas avoir besoin de quelqu'un pour faire tout et ça me fait plaisir parce que quand on me traite comme une petite chose fragile et qui a besoin d'aide pour tout ça m'énerve. Quand je ne peux pas faire quelque chose seule il vient et s'il voit que je me débrouille il me laisse (tout en restant vigilant) voila voila
avatar
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1314
Age : 28
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par MuffinShow le Jeu 6 Fév 2014 - 18:27

Bon et bien laissons faire le temps pour que tout rentre dans l'ordre miss, tes inquiétudes seront du passé et tu pourras retrouver ton statut d'autonome indépendante qui défend son titre  Laughing En attendant, veille bien sur ton homme qui veille sur toi, il a l'air de prendre sur lui, tu lui rendras la monnaie.
Bon courage en attendant car on ne se rafistole pas comme ça, évite les courants d'air certes, car la toux est ton ennemie  :mrgreen: 

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3023
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par corinna.beuve le Jeu 6 Fév 2014 - 20:28

oui je veille aussi sur lui niveau, santé il est pas gâté non plus, ca va je me sens moins seule, on fait la paire tout les 2 lol! 
Je ne revendique pas une totale indépendance (sinon ca ne sert a rien de se mettre en couple) c'est juste que je n'en ai pas l'habitude. Donc j'espère que tout ça passera bien vite.
Toujours ces moments d'égarements et de mémoire des petits vertiges quand je me lèvent mais je pense que c'est normal.
Pour les dégâts corporels j'ai l'habitude (crises, cheval, judo, défi totalement débile de sauter par le balcon du 2ème étage... Rolling Eyes ) donc ca va je gère j'attends de voir si ma mémoire arrête de me faire défaut.
Mon médecin n'a pas l'air trop optimiste, ça me fait un peu peur il ne trouve pas ça normal scratch 
avatar
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1314
Age : 28
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par MuffinShow le Sam 8 Fév 2014 - 13:06

corinna.beuve a écrit:oui je veille aussi sur lui niveau, santé il est pas gâté non plus, ca va je me sens moins seule, on fait la paire tout les 2 lol! 
Je ne revendique pas une totale indépendance (sinon ca ne sert a rien de se mettre en couple) c'est juste que je n'en ai pas l'habitude. Donc j'espère que tout ça passera bien vite.
Toujours ces moments d'égarements et de mémoire des petits vertiges quand je me lèvent mais je pense que c'est normal.
Pour les dégâts corporels j'ai l'habitude (crises, cheval, judo, défi totalement débile de sauter par le balcon du 2ème étage... Rolling Eyes ) donc ca va je gère j'attends de voir si ma mémoire arrête de me faire défaut.
Mon médecin n'a pas l'air trop optimiste, ça me fait un peu peur il ne trouve pas ça normal scratch 
Ton homme n'a pas la santé, j'imagine que ça vous rend d'autant plus solidaires et fusionnels.
Les médecins n'ont jamais l'air rassurant, donc vide toi la tête et reste confiante. Un arbre qui s'abat sur un petit corps fragile peut bien occasionner quelques tourments pendant 2 à 3 semaines.
Remets toi bien !  :top: 

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3023
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par corinna.beuve le Sam 12 Avr 2014 - 19:26

Youpi youpi youpi!!!!!!!!! :who: 
Je viens de me réinscrire dans un club d'équitation très renommé la ou je suis! Suite aux études assez longues, puis après le travail dans les vignes et la restauration (j'ai une licence en beaux arts qui ne me sert a rien étant donné que je ne trouve rien dans ce domaine)je ne pouvais plus me permettre dans un premiers temps continuer l'équitation en club et en compétition, ensuite en travaillant dans ces domaines ci dessus c'était impossible et comme vous le savez je suis au chômage depuis le 31/12/13 fin de mon cdd. Je n'ai toujours rien retrouvé malheureusement et heureusement en fait.
Voilà pourquoi:
comme j'ai plus de temps j'ai voulu me réinscrire dans un club pour finir de passer mes galops et devenir monitrice ça fait déjà 2 mois que j'en parle a mon médecin qui suite à mon accident me l'avait fortement interdit. J'ai pu remonter sur ma jument dernièrement et ça va mon corps est de nouveau remboîté et remit en place, seulement ce n'est pas pareil qu'en club, même si les bases demeurent la technique s'entretient et je ne suis plus montée en terrain compétitif depuis quelques années. Et là, la nouvelle tombe comme une pluie d'or sur moi, je peux reprendre la compétition intense!!!!!!! Mon médecin me l'a dit, je me suis bien remise de mon accident, plus de vertiges, plus de maux de têtes plus mal tout est ressoudée bref le pied!!
Au chômage je ne touche pas grand chose mais si je me restreins je peux y arriver. Je serais prête a manger de la salade ou rien du tout plutôt que de passer a coté de ça. Surtout que le club ou je me suis réinscrite, après avoir dit au gérant que je voulais devenir monitrice d'équitation, me propose de faire un BTS en alternance rémunéré sur 2 ans avec aboutissement a un CDI. Seulement il faut galop 6 pour le faire et je ne l'ai pas encore j'en suis au 4-5. Et la rémunération est valable que jusqu'à 26 ans après c'est à ma charge et il faut compter un an pour un galop en tant normal.
J'ai donc l'intention de tout donné et au diable les mises en gardes des médecins!!! Quand j'ai parler de compétition il m'a dit oui mais je n'ai pas vraiment précisé le intense. Alors j'ai l'impression d'être sur un petit nuage. Mais ce surmenage trop rapide me fait craindre les crises. J'ai lu que le sport était bénéfique pour les épileptique mais modérément. Croyez vous que suite a l'accident et à mon état épileptique quand même bien avancé ce soit une bonne idée de me lancer comme ça. J'ai envie de brûler les étapes mais par contre a la moindre chute mon médecin m'a dit que j'allais souffrir parce que c'est encore tout frais sans compter le traumas crânien et j'aime les grands chevaux fougueux tout qui va bien avec mon état quoi.!!!!! grimace 
avatar
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1314
Age : 28
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par yannkuza le Dim 13 Avr 2014 - 9:27

Ne brûle pas les étapes Corinna, ne met pas la charrue avant les boeufs.
La fatigue est facteur de crise, alors la compèt intense: mollo mollo. L'essentiel est d'être à ton écoute. Mais tu es maître à bord au royaume des équidés.

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5692
Age : 39
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par corinette le Dim 13 Avr 2014 - 9:30

Bonjour corinna,

je crois surtout qu'il te faut être à l'écoute de ton corps, et accepter de lever le pied si nécessaire. La formation est physique, le métier de moniteur exigeant, tout comme le milieu du cheval, mais tu le sais déjà  Very Happy 
C'est un super projet qui s'ouvre à toi mais comme tu le soulignes, l'équitation est un sport à risque où même les meilleurs peuvent se retrouver à terre :mdr2: 
Tu connais le milieu équestre, tu connais tes forces et tes faiblesses, tu sais qu'il te faut être en lien avec ton médecin....Bref....
Avoir un projet qui nous tient à cœur nous porte physiquement, psychologiquement, cela nous ouvre de nouvelles portes  sunny 
Alors j'aurais envie de te dire Yallah ! (en avant!) mais en "bordant" le chemin afin que ce projet puisse aboutir et que tu puisses dérouler ta propre reprise  sunny 

_________________
La force est en nous sunny Si!Si!
avatar
corinette
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 2452
Age : 50
Localisation : Landes
Date d'inscription : 18/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par corinna.beuve le Dim 13 Avr 2014 - 10:17

Euh j'ai voulu dire à raison de 4 a 5 jour par semaine.
Bonjour corinette. Voilà ou est tout mon problème. Être a l'écoute de mon corps, justement tout mon corps me dit vas-y prend ta dose d'adrénaline !!!
Je sais que l'équitation est classé dans les sports les plus a risques je me suis d'ailleurs battue pour que l'on me permette d'en faire pas a au point de retourner le bureau de mon Medecin mais le débat était houleux je m'en souviens encore. Je lui ai dit qu'il était incompétent s'il ne se rendait pas compte que cela justement me guerissais en quelque sorte.
Il a répondu qu'il s'intéressait avant tout a ma santé et qu'il devait prendre en considération ce que cela impliquait. Je l'ai '' gentiment '' remercié de sa considération. J'ai dit a l'époque '' ok on veut m'aider et tout faire pour que ça aille mieux mais vous me privez de ce qui remplace n'importe quels médicaments pour moi. Très bien. Dans ce cas je refuse de prendre mes médicaments. Vous choisissez pour moi alors moi je choisie pour vous '' du coup il m'a quand même autorisé à en faire. Bon je sais j'étais pas commode a l'époque mais de toujours devoir être privée de ce qu'on veut faire, de toujours mettre des freins a ce qui me plaisait me pesait énormément. Et en quelque sorte leur prouver que je pouvais faire n'importe quelle activité sportive comme les autres c'était prendre ma revanche sur leur assurance arrogante. Et quelque part c'était une revanche sur moi même aussi. J'étais maîtresse de mon corps dans les activité sportive. Pas prisonnière de ma maladie ou des préjugés des autres. Avec le temps cette idée de revanche m'a parue inutile je n'avais rien a prouvé a qui que ce soit sinon à moi même. Ne reste plus que pour moi une immense joie mais aussi l'envie d'être la meilleure dans ce domaine  Very Happy 
J'écoute donc la voix de la raison je vais y aller mollo comme vous dite je pense que vos avis sont importants pour moi et ma santé
Vous voyez avec le temps je deviens pleine de sagesse Razz 
avatar
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1314
Age : 28
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par Kinetic le Mar 22 Avr 2014 - 10:59

Grand sportif moi-même, amoureux des sports "défendus" aux épileptiques et avec une restriction supplémentaire pour cause d'hémophilie, je ne peux que comprendre ta frustration et ton envie de prouver aux autres que "ben si, je peux, regarde, j'y arrive !"

Attention à ne pas confondre plaisir et défi.
Le plaisir, serein, la pratique en sécurité, à l'écoute de son corps et de sa tête, ça aide !
Les défis à la con (je parle pour moi) que l'on réussit peuvent coûter cher. Ca fait du bien au moral mais on les paie sur la durée après...

Alors comme les autres, profite mais en douceur ! Smile

Quelque chose de très motivant, ce sont les objectifs raisonnables à moyen terme avec des paliers, des évaluations, des retours en arrière, le tout en restant raisonnable et en étant encadré (oui, j'ai déjà des projets...)

_________________
J'annonce la couleur tout de suite : je réponds sèchement, je suis obtus, dénué de compassion et de tact. Personne n'est obligé de me lire.
avatar
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 46
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par corinna.beuve le Mar 22 Avr 2014 - 21:20

Salut kinetic et corinette. Justement je ne confond pas défis et plaisir. Le plaisir est bien plus au dessus de tout c'est sûr mais les défis également, j'aime repousser les limites de mon corps a l'extrême et prendre les choses avec un sentiment de défi permanent, a chaque fois que je réussis j'en veux toujours plus, être un ^peux plus meilleure encore et toujours et ces défis je me les lance a moi même et il suffit que quelqu'un me dise il faut que tu t'améliore un peu là, quitte a y passer la nuit les jours les semaines, je ne vais pas lacher tant que je n'aurais pas réussis.
Mais comme vous le dites je n'ai pas de quoi faire ce que je veux forcément comme je le veut. Pourtant je me suis calmer, une fois on m'a mise au défi de sauter du 3 eme etage par mon balcon. Je me suis casser un coude, la hanche et les deux chevilles. A l'époque c'était plus fort que moi. Un moyen comme un autre de fuir la maladie je suppose
avatar
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1314
Age : 28
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par Kinetic le Mer 23 Avr 2014 - 0:40

Je connais très bien ça Corinna. J'ai fait des choses que je regrette parce que les séquelles me pourrissent encore la vie...
J'essaie de retrouver le plaisir de l'effort simple et des objectifs raisonnables et réguliers simples.

_________________
J'annonce la couleur tout de suite : je réponds sèchement, je suis obtus, dénué de compassion et de tact. Personne n'est obligé de me lire.
avatar
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 46
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par yannkuza le Mer 23 Avr 2014 - 11:16

Ne vas pas sauter dans un puits non plus Corina!
Je te lance un défi: sois à l'écoute de ton corps sans heurts ni fracas, respecte un peu cette enveloppe charnelle qui t'as été donné à la naissance  Very Happy  Tu pourras assouvir longtemps ainsi cette passion qui t'anime...

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5692
Age : 39
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par corinna.beuve le Mer 23 Avr 2014 - 12:30

Salut kinetic et yannkuza et merci.
Alors pour cette enveloppe charnelle a la base elle n'était pas prévue donc  Neutral ...
Ok pour le puit je n'irai pas sauter dedans je ne fais plus ce genre de défi a la noix surtout que j'ai eu un mal de chien pendant des semaine.
Mais l'effort simple c'est plus fort sur moi je n'y arrive pas du moins pour ce qui concerne le sport entre autre et surtout l'équitation.
Bien sur je n'ai pas envie de me blesser mais je suis comme ça le sport j'en fais ma force et ma fierté je ne sens comme une personne normale sans contrainte et qui peut également fournir des efforts intenses comme les autres sportif. Et puis le fait que je déteste perdre et que je suis très mauvaise perdante rien de tel que pour me booster encore plus. Je me suis facturer le dessus du pied avant hier en me prenant une plaque de fer sur le pied (je travaille dans une fête foraine ce week end j'ai fini normalement) c'est tout gonflé et j'ai mal quand je pose le pied pourtant ce n'est sûrement pas ça qui n'empêchera d'aller a mon cours d'équitation ce soir.
Mais je fais plus attention a moi quand même
avatar
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1314
Age : 28
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par MuffinShow le Jeu 24 Avr 2014 - 21:11

corinna.beuve a écrit:Salut kinetic et yannkuza et merci.
Alors pour cette enveloppe charnelle a la base elle n'était pas prévue donc  Neutral ...
Comment ça elle n'était pas prévue ???
Tu es venue au monde sans épiderme et par défaut tu t'es équipée au SAV ??
Ecoute donc yannkuza c'est important d'être à l'écoute de ton corps.

Notamment je t'ai lue rentrer de la fête foraine après ton service en grelottant, j'ai envie de dire que ton organisme te demande de cesser de tirer sur la corde.
Si tu ne peux poser le pied au sol, c'est qu'il y a un souci demoiselle  Neutral 

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3023
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par corinna.beuve le Jeu 24 Avr 2014 - 22:54

Oui je ne mange plus je ne peux pas prendre mes médicaments le soirs a cause des horaires et des fois on a même pas de pause donc ...
Je vais tecouter quand même 'j'avoue qu'en ce moment j'ai peur de tomber d'inanition.
Et pour le fait que je ne suis pas une enveloppe charnelle c'est parce que je ne suis qu'une erreur de jeunnesse ma mère durant toute ma jeunesse et mon adolescence na cessé de mêle répéter et quelle regrette de lui avoir gâcher la sienne. Alors quand en plus elle a découvert ma maladie et qua cause de ça mon père est parti quand jetais encore un bébé j'étais plus qu'une erreur mais en plus un poids. Je ne garde pas d'heureux souvenirs de ma jeunesse et c'est dur pour moi de ressasser le passé. Malgré le temps la rancune a disparue mais pas les blessures
avatar
corinna.beuve
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1314
Age : 28
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 19/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par MuffinShow le Ven 25 Avr 2014 - 21:20

corinna.beuve a écrit:Oui je ne mange plus je ne peux pas prendre mes médicaments le soirs a cause des horaires et des fois on a même pas de pause donc ...
Je vais tecouter quand même 'j'avoue qu'en ce moment j'ai peur de tomber d'inanition.
Et pour le fait que je ne suis pas une enveloppe charnelle c'est parce que je ne suis qu'une erreur de jeunnesse ma mère durant toute ma jeunesse et mon adolescence na cessé de mêle répéter et quelle regrette de lui avoir gâcher la sienne. Alors quand en plus elle a découvert ma maladie et qua cause de ça mon père est parti quand jetais encore un bébé j'étais plus qu'une erreur mais en plus un poids. Je ne garde pas d'heureux souvenirs de ma jeunesse et c'est dur pour moi de ressasser le passé. Malgré le temps la rancune a disparue mais pas les blessures  
Ta jeunesse a sans doute été blessante mais c'est à toi d'écrire et de décider ton histoire à venir indépendamment de ton vécu passé. Si les fondations sont brinquebalantes nul doute que tu rencontres des difficultés à t'épanouir dans ton quotidien. Le tout est de refouler le négatif pour une construction harmonieuse.
@ toi de jouer ! Tu n'as rien d'une erreur  :top: 

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3023
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par yannkuza le Sam 26 Avr 2014 - 23:37

Je n'ai pas eu une enfance facile, mais aujourd'hui je me dis que ce que je suis aujourd'hui a été conditionné par mon vécu, et cela me convient bien a posteriori  Twisted Evil 
Ce que je veux dire, c'est qu'il ne faut pas voir son passé comme un boulet mais plutôt comme un moteur. Pas toujours facile je sais...

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5692
Age : 39
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquence d'un accident sur l'épilepsie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum