Aura dificile entre autres..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aura dificile entre autres..

Message par Bling75 le Sam 11 Avr 2015 - 1:49

Bonjour a tous,

Voila, je viens de m'inscrire et voulais jute m'exprimer, j’ai des grosse difficultés a assumé cette épilepsie, Bien que je ne soit pas spécialement très toucher physiquement par ce problème, psychologiquement c'est pas évident. Il faut croire que chacun a son seuil... Rien que les médocs, je l'es prends tout les jours, j'ai mis 10ans a accepter le traitement. Je les ai souvent oublié. Il faut dire que c'est pas très motivant a premières vu, globalement tout ceux que j'ai pu tester ont eu une incidence plutôt négative sur ma vie.
Pour commencer j'ai pris dépakine jusqu’à 20ans, 10ans de prise inefficace ou presque. Enfaite je faisais 1 a 3 crises généralisé par an. Rien de bien grave et du haut de mes 10-20 ans je n'apercevais pas de (le?) problème et je m'en fichais clairement enfaite, contrairement a mes parents..

Il y a 3ans j'ai changer de médoc suite a des crise de plus en plus régulière. Tégrétol, bienvenue! Enfaite, non merci... A ce moment je travail en vente dans un grand magasin. Avec le recule je me rend compte que cette période a été extrêmement difficile, j’admets depuis peux que mes ma dépression apparente que j’associais uniquement aux crises récentes, étaient probablement en partit, le produit de ce traitement. Mais ça je ne le réalisais pas. Je devenais complétement abrutie, mémoire défaillante, difficulté a m'exprimer, a me concentrer et pétage de plombs émotionnel. Pourtant il me semble que c'est un traitement pour trouble bipolaire également.
Toujours inefficace les crises continuaient. Des crises partiel 3 fois par semaine , et 2 généralisé par mois en moyenne. Malgré l’introduction de la "sucrerie" Lamictale


L'une d'elle sera gravé a vie dans ma mémoire, aussi dégradé soit elle.
Journal du 20h, élection 2012, face a face hollande Sarkozy, tout en regardant ce documentaire animalier je discute avec un ami par sms. D'un coup je sens que ça viens, l'angoisse monte, quelques chose d'indescriptible mais de reconnaissable, le flou, l’incapacité de me concentré sur mon age, le lieu ou quoi que ce soit. Curieusement je peux parler et il me semble même que je suis plutôt cohérent. J'envoie donc un message a mon ami qui habite a 200m, "Je suis pas bien". C'est ma phrase, quand je dit ça c'est que ça deviens critique. Je sort alors de chez moi pour rejoindre la rue, La sensation s'intensifie fortement, je me retrouve dans la rue tournant sur moi même comme cherchant a suivre un moustique du regard... Enfaite j'essayais de comprendre pourquoi avais-je pris la décision de sortir, bien sure je voyais mon ami pas loin arrivant en courant, mais impossible de l’associer a ce qui se déroulait. Il s’approche m’appelle par mon prénom, je ne répond pas, je n'y prête même pas attention, malgré moi.
A cet instant précis il se passe quelques chose qui ne m’étais jamais arrivé ou du moins, ça passait a la trappe au réveil. Ma jambe bouge brièvement, une secousse.
Dans ces derniers moments de consciences, je sais que je suis condamné. Tel un jumper s’apercevant en plein vol que sont parachute de fonctionne pas, je lute sans moyens contre la perte de connaissance mais je le sais, je tomberais de toute façon. L'espace d'une seconde je suis terrifié de ce qu'il va arrivé. L’étape suivante est le réveil dans le camion de pompier... J’éclate alors en sanglot sans vraiment savoir pourquoi comme d'habitude.
Un échec supplémentaire. Et surtout un tampon "épileptique" viens me frapper en plein visage, réduisant l'inconscient espoir de ne pas l’être.
La sensation étrange qui précède la perte de connaissance est mon aura, ce que je sais depuis peu est ne crise partiel qui 4 fois sur 5 se termine bien, mais me fatigue moralement. L'attente , la panique. Mais bizarrement j'y crois jusqu'au bout, "ça va passer". Et bien force est de constater que c'est pas toujours le cas. il m'est inconcevable dans ces moment de détresse d'aller m'allonger en me résignant.

Je pense avoir été énormément affecté par cette crise sur le plan psychologique. Je crois aussi que leurs nombre répété ces dernières années ont endommagé ma mémoire et mes capacité cognitive.
Depuis ce jour j'ai d’ailleurs des réveil extrêmement douloureux de temps en temps, l’épaule droite bloqué pendant 1minute ou 2.


Je ne vous cache pas qu'il m'a été très difficile d’écrire ces lignes étant donnée le mal que ça me fait de me remémorer ces détailles... J'ai l'impression d'avoir subit une sorte de choque qui me fait souffrir l'or ce que j'aperçois le contexte de l’épilepsie.


Merci de m'avoir lu si telle est le cas.


Ps: Si quelqu’un a les même auras que moi je serais content d'avoir son point de vu.



Bling75

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aura dificile entre autres..

Message par Bling75 le Mar 26 Mai 2015 - 23:42

Me revoila...
Samedi apres midi je me suis reveiller au millieu de ma piece avec une tête comme une pasteque.
Malgré fycompa et ses bons resultats, j'ai recommencé une crise généralisé.
Mais il y a tout de meme du changement. Je ne passe plus par l'etape d'aura, cette sensation etrange est enfaite bien présente avant la crise mais de l'orde de 4 a 8 secondes. A peine le temps de m'en apercevoir.
Quel bonheur de ne plus vivre ce calvaire! De n'en avoir quasiment aucun souvenir!
A chaque reveils habituelement je me met a sangloter, impossible de lutter face a la rememorisation des mes 3 dernieres minutes de conscience.

En revenche je ne dispose plus,ou presque plus de temps de préparation a chute. Ce qui peut un gros probleme etant donné que je suis seul...





Bling75

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aura dificile entre autres..

Message par corinette le Mer 27 Mai 2015 - 6:56

Bonjour Bling, tout d'abord désolée d'être passée à côté de ton premier message!
Sacrée description de crise!
En farfouillant sur le forum tu as du tomber sur des récits parlant de l'aura. Parfois elle est vécue comme "positive" car elle peut permettre à la personne de se mettre en sécurité ce qui, je crois, ne veut pas dire que l'angoisse n'est pas présente et puis parfois elle n'est qu'angoissante.
Je te souhaite que la crise généralisée que tu viens de traverser reste isolée.
Courage à toi Bling!

_________________
C'est Elladou qui a choisi notre avatar  santa
avatar
corinette
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 2283
Age : 49
Localisation : Landes
Date d'inscription : 18/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aura dificile entre autres..

Message par yannkuza le Sam 30 Mai 2015 - 8:29

Bling75 a écrit:

Lcoup je sens que ça viens, l'angoisse monte, quelques chose d'indescriptible mais de reconnaissable, le flou, l’incapacité de me concentré sur mon age, le lieu ou quoi que ce soit. Curieusement je peux parler et il me semble  même que je suis plutôt cohérent. J'envoie donc un message a mon ami qui habite a 200m, "Je suis pas bien".  C'est ma phrase, quand je dit ça c'est que ça deviens critique. Je sort alors de chez moi pour rejoindre la rue, La sensation s'intensifie fortement, je me retrouve dans la rue tournant sur moi même comme cherchant a suivre un moustique du regard... Enfaite j'essayais de comprendre pourquoi avais-je pris la décision de sortir...

Ps:  Si quelqu’un a les même auras que moi je serais content d'avoir son point de vu.



j'ai vécu, il y a quelque semaines la même chose que toi, après une journée fatiguante, pendant le repas du soir,, pareil, bouffée montante me signalant que "quelque" chose se passe...Le temps ralentit, le fond sonore n'est que bruit étouffé incompréhensible...je me lève, tourne en rond sans savoir que faire...je prends mon téléphone et le regarde sans savoir quoi faire avec...pour qui pourquoi, j'appelle le dernier correspondant et ouf c'était mon voisin....il vient, m'occupe l'esprit et pouf, un quart d'heure après c'est fini....merci voisin!
Hier soir, rebelote, au lit au moment de l'endormissement...Des rêves éveillés (trop fatigué) me font rire d'un rire nerveux à la limite du fou rire...mes rires me dérangent...., je me rends compte que le fond sonore élevé n'en est pas un... Je pars en crise, je suis en train de basculer...Tout est dans ma tête affraid  . mais oui, mes auras sont cachées par cette fatigue dominante, elles n'ont pas pu me prévenir...Mais un relent de lucidité a réussi à m'extirper du guêpier, j'e me suis redressé, pensé à des choses bassement matérielles retourné et endormi aussi sec... Ne me demandez pas si j'ai crisé cette nuit, j'en serais incapable...

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5446
Age : 38
Localisation : BZH
Description : Abonné chez EDF, c'est un bon plan quand ils deviennent notre débiteur...
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aura dificile entre autres..

Message par Bling75 le Dim 31 Mai 2015 - 22:42

corinette a écrit:Bonjour Bling, tout d'abord désolée d'être passée à côté de ton premier message!
Sacrée description de crise!
En farfouillant sur le forum tu as du tomber sur des récits parlant de l'aura. Parfois elle est vécue comme "positive" car elle peut permettre à la personne de se mettre en sécurité ce qui, je crois, ne veut pas dire que l'angoisse n'est pas présente et puis parfois elle n'est qu'angoissante.
Je te souhaite que la crise généralisée que tu viens de traverser reste isolée.
Courage à toi Bling!


N'en soit pas désolé tongue

Effectivement, mieux vaux voir le verre a moitié plein qu'a moitié vide.  Embarassed  Mais pas évident de se mettre en sécurité, je crois qu'il ne m’est jamais arrivé de m'allonger de moi même, d’ailleurs le seul truc que je trouve a faire c'est de me passer un coup d'eau sur la tête.





j'ai vécu, il y a quelque semaines la même chose que toi, après une journée fatiguante, pendant le repas du soir,, pareil, bouffée montante me signalant que "quelque" chose se passe...Le temps ralentit, le fond sonore n'est que bruit étouffé incompréhensible...je me lève, tourne en rond sans savoir que faire...je prends mon téléphone et le regarde sans savoir quoi faire avec...pour qui pourquoi, j'appelle le dernier correspondant et ouf c'était mon voisin....il vient, m'occupe l'esprit et pouf, un quart d'heure après c'est fini....merci voisin!
Hier soir, rebelote, au lit au moment de l'endormissement...Des rêves éveillés (trop fatigué) me font rire d'un rire nerveux à la limite du fou rire...mes rires me dérangent...., je me rends compte que le fond sonore élevé n'en est pas un... Je pars en crise, je suis en train de basculer...Tout est dans ma tête affraid  . mais oui, mes auras sont cachées par cette fatigue dominante, elles n'ont pas pu me prévenir...Mais un relent de lucidité a réussi à m'extirper du guêpier, j'e me suis redressé, pensé à des choses bassement matérielles retourné et endormi aussi sec... Ne me demandez pas si j'ai crisé cette nuit, j'en serais incapable...

Des rêves éveillé? Whooa tu rigoles pas toi, tu as besoin de sommeil a ce point? C'est vraie que ta description me semble familière! Que veux tu dire quand tu dit le que le fond sonore n'en est pas un? Une hallucination?  
1 quart d'heure tout de même! ça doit vraiment être épuisant... Moi ça dure que quelques minutes et ça m'est insupportable. Tu en fait souvent? Et tu fait toujours une aura de ce type avant une crise généralisé? Ou c'est exceptionnel?

Bling75

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aura dificile entre autres..

Message par yannkuza le Lun 1 Juin 2015 - 15:32

Je suis tout le temps fatigué, mais pas facile de toujours savoir quand la limite extrême est franchie...Là ça l'était... Le fond sonore en effet n'en était pas un puisque au calme au lit. Je ne rigolais pas donc c'était bien une "hallu" auditive.
J'ai tendance à en faire "assez" souvent lorsque je suis très fatigué (le fameux point critique)
Je fait toujours des auras de ce type et jusque là les généralisées restent là où elles doivent, c'est à dire qu'elles restent sages couchées pas bougées et c'est tant mieux.
Vois tu, entre mes bricoles à droite à gauche depuis le dernier évènement du 30 mai, je suis encore fatigué, alors je récupère...Cool Very Happy

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5446
Age : 38
Localisation : BZH
Description : Abonné chez EDF, c'est un bon plan quand ils deviennent notre débiteur...
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aura dificile entre autres..

Message par Bling75 le Dim 12 Juil 2015 - 6:53

Bon et bien il y a trois semaines je me suis reveillé a 1h du matin avec l'epaule en vrac, apres une demi heure de lute j'ai reussi a la reemboiter, normalement c'est 3minutes montre en main... Je me leve pour appeler les pompiers et hop ça se remet. D'ailleur se lever avec le bras qui suit pas c'est douloureux! Bref..

Mon pote m'aurait maintenue durant la crise decrite plus haut , il y a de ça 3ans, j'ai des blocages depuis ce jour. Cette fois ça été trop violent, je vais voir le medecien qui me renvoi chez un spécialiste. Verdict:
Luxation a repetion, Arthrose et compagnie.. En septembre il veux voir pour operer...

Le plus drole dans tout ça, c'est lorsque l'epaule c'est remise, par soulagement j'ai dit a haute voix, "c'est la derniere fois, cette semaine tu vas au medcin". Et bien le lendemain ça me la refait... Bon 30s c'etait remis, mais quand meme! Le sort s'acharne!



Bling75

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aura dificile entre autres..

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum