Sixième/collège : gérer le rythme

Aller en bas

Sixième/collège : gérer le rythme

Message par Casanfrancisco le Ven 11 Sep 2015 - 23:32

Bonsoir,

Je pense que nous sommes plusieurs mamans ici d'enfants/ados qui viennent d'entrer en sixième ou qui étaient déjà au collège.
Ce matin, nous étions convoqués pour le PAI en présence du prof principal, d'un agent de la vie scolaire, du médecin et de l'infirmière scolaire.
On a donc fait un point sur le traitement et les derniers examens. L'EEG fait en août était normal. L'infirmière comme le médecin scolaire sont assez optimistes pour la suite. On a donc évoqué le protocole d'urgence, Bucolam, appel du 15, etc...
On a mis l'accent sur le CM2 catastrophique, vu que les instits avaient mis toute la classe au courant de l'épilepsie de Chloé. Du coup, elle avait été mise à l'écart et avait subi moqueries et humiliations en tout genre toute l'année.
Les resultats scolaires s'en étaient ressentis et elle n'avait reçu aucun soutien des enseignants. Au contraire, elle est arrivée au collège avec un rapport la qualifiant d'élève en difficulté du coup, elle devrait bénéficier d'un PPRE. Tant mieux si ça peut l'aider car elle a réellement des problèmes en maths.
Nous abordons donc la sixième avec un mélange d'appréhension et d'espoir en se disant que de toute façon ça ne peut être pire que l'an dernier.
Les premières impressions de Chloé sont bonnes. Elle se repère bien dans le collège et a bien intégré le nouveau rythme et le changement de salle de classe à chaque heure. Elle est avec une copine de l'an dernier et s'en ai déjà fait de nouvelles.
Elle nous dit qu'elle revit et n'en revient pas de ne pas subir insultes ou moqueries chaque fois qu'elle ouvre la bouche.
Bref, loin du milieu hostile du CM2, tout serait parfait s'il n'y avait pas la fatigue.
Ceci est d'ailleurs mon principal souci avec la peur qu'elle ne suive pas.
Vous l'avez certainement compris, je suis une grande angoissée.
Elle commence tous les jours à 7h50 donc réveil à 6h45.
Elle s'endort entre 21h et 21h15 ou 30 au plus tard.
Ses journées sont de six heures sauf une de sept heures une semaine sur deux.
Le soir, il y a les devoirs, un peu de télé car il faut bien se détendre un peu et puis dodo. Du coup, le rythme est très soutenu et elle ne fait plus grand chose d'autre qu'école et devoirs.
Ce soir elle était crevée, blanche comme un linge. Elle a perdu un kilo depuis la rentrée.
Bref, je m'inquiète de sa fatigue et de son temps de sommeil. Les médecin nous ont tellement dit à quel point un bon sommeil est important pour l'épilepsie.
Mon mari trouve que j'exagère, que les enfants ont plus de ressources que ce que l'on croit, que je la couve trop, etc...
J'ai soumis l'idée de la faire dispenser d'EPS jusqu'aux vacançes de Toussaint pour la laisser prendre le rythme. Ceci lui permettrait de commencer à 9h50 deux jours par semaine.
Mon mari trouve que c'est une très mauvaise idée car le sport est excellent pour la santé, l'équilibre et permet de créer des liens grâce à l'esprit de groupe.
Il n'a pas tord mais je reste tout de même très inquiète.
Je voudrais donc savoir comment vous gérez avec vos enfants le rythme du collège. Comment vos enfants le vivent et quel est leur niveau de fatigue.
Désolée de faire long mais j'ai finalement peu d'occasions de vider mon sac.
Merci à tout le monde.
avatar
Casanfrancisco
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 52
Localisation : Gard
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième/collège : gérer le rythme

Message par Boucled'or le Sam 12 Sep 2015 - 19:06

Bonjour Casanfrancisco.
Comme pour toi, ma fille vient d'intégrer le collège.
Elle est ravie d'y aller, tout se passe bien mais comme pour ta fille elle est souvent très pâle, elle a des flashs noirs devant les yeux, hier elle se plaignait d'un mal de tête lancinant.
Pour ma part je mets un point d'honneur à la coucher tous les soirs à 20h00 car le matin elle se lève à 6h30. Ainsi elle bénéficie de 10h30 de sommeil ce qui est plutôt bien.
Pour le travail scolaire nous anticipons beaucoup étant donné que les professeurs donnent les devoirs à l'avance. Ainsi, le soir elle n'en a pas trop à faire. En toute honnêteté elle a du mal à tenir plus de 30 minutes.
Je trouve qu'elle a plus de difficultés à apprendre les leçons, est-ce un effet du traitement ou tout simplement de l'épilepsie ?
Et je la soulage le plus possible, par exemple lorsqu'elle a des cartes ou d'autres documents à colorier, je le fais pour elle. Je me dis que de toute façon elle sait déjà colorier !!! Je sais pertinemment que ce n'est pas très bien de faire les devoirs à la place de ses enfants, mais j'assume. :top: Ce qui compte pour moi c'est qu'elle réussisse à apprendre ses leçons et à faire ses exercices.
En revanche, pour le vendredi soir et le samedi soir je la laisse se coucher à 20h30 car je me dis qu'il faut qu'elle profite un peu.
Je lui demande de faire de son mieux, mais j'essaie vraiment de ne pas lui mettre de pression pour l'école. Comme chaque parent j'espère qu'elle aura des diplômes et un bon travail, mais je lui dis que si on s'aperçoit qu'elle n'y arrive pas nous la dirigerons vers un métier plus manuel et qu'elle réussira sa vie. Je ne veux pas qu'elle perde confiance en elle.
Il est vrai que jusqu'à sa 1ère crise d'épilepsie elle était dans les trois premières de la classe, mais je sens réellement qu'en raison de sa fatigue, il est plus difficile pour elle de se concentrer et d'apprendre.
Pour finir, je partage le point de vue de ton mari concernant le sport, mais j'ai fait un courrier à son professeur dans lequel je lui ai expliqué qu'elle a un niveau de sport très faible, qu'elle n'est absolument pas endurante et qu'elle a souvent besoin de se reposer en raison de ses problèmes de santé. Je lui ai demandé si elle acceptait que ma fille participe à son cours mais à son propre rythme ou si elle préférait que je la fasse dispenser. Le professeur a donc accepté qu'elle participe !!! Je t'avoue que pour moi c'était comme une petite victoire :who: , ainsi elle n'est pas mise à l'écart de la classe et elle peut s'épanouir en même temps que les autres mais à son propre rythme.
Je ne sais pas si je t'ai aidé mais en tout cas je l'espère.
Bon courage. (précision :l'épilepsie de ma fille s'est déclarée le 10/02/2015 et elle est sous micropakine 1g par jour depuis le 01/06/2015).
avatar
Boucled'or
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1860
Age : 42
Localisation : haute-marne
Date d'inscription : 09/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième/collège : gérer le rythme

Message par Casanfrancisco le Dim 13 Sep 2015 - 14:46

Bonjour Boucle d'Or,

Merci pour ta réponse qui m'aide vraiment.
Je ne suis pas choquée que tu fasses des choses à la place de ta fille sur le plan scolaire. J'en fais de même avec la mienne afin de l'avancer et tout comme toi pour lui permettre d'avoir plus de temps à consacrer aux leçons à apprendre. Pour tout te dire, je l'ai souvent fait aussi pour mon fils qui n'a pas de problème de santé afin de le décharger un peu mais de moins en moins car il est en quatrième et en a moins besoin.
En terme de mémoire, c'est moins évident pour Chloé depuis presque un an et demi qu'elle est sous traitement. D'après les médecins, ce n'est pas à cause de l'épilepsie mais bien de la Micropakine. Il faut vraiment insister sur certaines leçons pour qu'elle les retienne. C'est plus difficile dans certaines matières que dans d'autres et c'est vrai que ce rabâchage est parfois pénible mais faut faire avec.
Pour le sport, finalement les choses sont plus claires car Chloé ne veut rater aucun cours car on leur fait faire du volley en ce moment et ca lui plait beaucoup.
Par contre, tu m'as donné une bonne idée. Je vais prendre rdv avec son prof d'EPS et lui expliquer la fatigue que peut engendrer le traitement et lui demander de bien vouloir en tenir compte.
Avant la Micropakine, elle était très endurante, une des meilleures de sa classe en primaire.
Depuis l'instauration du traitement, ça a radicalement changé car elle est très vite essoufflée. Dés qu'elle court même une petite distance, elle est obligée de faire au moins une pause.
Ce besoin de repos que ressent aussi ta fille doit bel et bien venir du traitement aussi vu que c'est pareil pour la mienne.
Je pense aussi qu'il est primordial pour nos filles de participer à tout à leur rythme pour être parfaitement intégrées.
J'espère qu'un jour l'épilepsie fera partie du passé. En attendant, je pense qu'il faut continuer à accompagner nos enfants le mieux possible dans les difficultés engendrées par la maladie et les traitements.
Bon courage à toi aussi !

avatar
Casanfrancisco
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 52
Localisation : Gard
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième/collège : gérer le rythme

Message par Boucled'or le Dim 13 Sep 2015 - 15:40

:like:
avatar
Boucled'or
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1860
Age : 42
Localisation : haute-marne
Date d'inscription : 09/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième/collège : gérer le rythme

Message par corinette le Dim 13 Sep 2015 - 18:11

De notre côté, nous envisageons pour Ella, et cela va être fait, de mettre en place avec l'équipe pédagogique un PAP (projet d'accompagnement pédagogique). Cela vise à mettre en place des outils d'apprentissage en fonction de là où en est Ella (rentrée en 6eme également). Par exemple : au lieu d'avoir 4 exercices à faire le soir, n'en avoir que deux/ faire en sorte que soit souligner par le prof les notions vraiment utiles, autoriser d'avoir une petite calculatrice car elle est dans l'incapacité de se souvenir des tables, lui permettre de photocopier les cours à la vie scolaire si elle n'a pas le temps de tout prendre.....Bref, ce n'est pas lui mâcher le travail mais bien lui permettre d'aborder les apprentissages sans stress.. Plus de temps aussi pour les contrôles, privilégier l'apprentissage oral à l'écrit....Il existe toute une palette d'outils...Je suis passée par l'infirmière scolaire, cela se met en place si j'ai tout bien compris avec le médecin scolaire et le prof principal. Cet accompagnement n'est pas figé, il est là si besoin et peut être abandonné si tout va bien! Je crois qu'il ne faut pas s'en priver.
Cela permet aussi à l'ensemble des profs de mieux comprendre le fonctionnement de nos enfants .
Pour Ella on c'est appuyé sur un bilan neuropsy, on peut aussi se baser sur un bilan orthophonique.

_________________
La force est en nous sunny Si!Si!
avatar
corinette
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 2442
Age : 49
Localisation : Landes
Date d'inscription : 18/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième/collège : gérer le rythme

Message par Boucled'or le Dim 13 Sep 2015 - 18:13

Merci pour l'info corinette, c'est intéressant à savoir... Wink
avatar
Boucled'or
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1860
Age : 42
Localisation : haute-marne
Date d'inscription : 09/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième/collège : gérer le rythme

Message par Casanfrancisco le Dim 13 Sep 2015 - 21:52

Oui, merci pour l'info Corinette.
Le CMPP où Chloé a fait ses tests pendant le CM2 m'avait parlé d'une possibilité de tiers temps en classe qui semble correspondre au PAP dont tu parles Corinette.
J'en connaissais l'existence car des élèves dyslexiques en bénéficiaient dans la classe de mon fils en sixième.
Ils avaient la possibilité d'écrire moins que les autres en cours et avaient des évals sous forme de quiz.
Pour l'instant ce n'est pas envisagé pour Chloé mais nous gardons cette possibilité sous le coude.
Par contre, la calculatrice scientifique est autorisée pour tous les élèves. Elle l'était aussi (mais non scientifique ) en CM2.
avatar
Casanfrancisco
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 52
Localisation : Gard
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième/collège : gérer le rythme

Message par demy le Jeu 17 Sep 2015 - 13:45

Bonjour, je me permets de rejoindre votre discussion afin de vous faire part de mon expérience. Lucas entre cette année en 5e. Nous avions mis en place un PAI que nous avons reconduit cette année dans lequel les professeurs pouvaient alléger les évaluations ou  les réaménager. Ça lui a surtout servi en histoire/géo, pour les autres matières, notamment les maths, étant bon élève, sa prof avait confiance en ses capacités et lui laissait faire le même travail que les autres sans trop tenir compte de ses échecs.
Le plus gros problème c'est la copie des leçons et des devoirs qui sont donnés en fin de cours car parfois il n'a pas le temps de copier (trop lent). Du coup, avec son portable, il photographie le cours ou l'agenda d'un camarade. Une de ses prof nous avait proposé d'utiliser une règle scan pour la copie des leçons. Lucas peut s'en passer car maintenant il est considéré guéri et a fait d'énormes progrès. Il a cependant encore de gros soucis de concentration que l'on traite efficacement grâce à de la Ritaline.
Je pense que cette règle scan pourrait être une solution pour vos filles. Concernant la fatigue, c'est pas toujours facile de jongler avec le temps de sommeil, les devoirs et les loisirs et souvent moi aussi je l'aide à la maison. Toutefois, je remarque qu'avec l'age, ils ont de moins en moins besoin de sommeil. Mais je pense que le plus important, c'est de ne pas les marginaliser vis à vis de leurs camarades et aussi de mettre un peu de distance quand aux résultats qu'ils peuvent avoir car en tant que parents attentifs, nous connaissons leurs capacités et une note n'en est pas le forcément le reflet. Nous avons fait des enfants pour qu'ils soient heureux et pas pour qu'ils soient performants.
Je vous souhaite beaucoup de courage pour la suite et pleins de belles choses.
avatar
demy
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 39
Localisation : Cote d'Or
Date d'inscription : 26/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième/collège : gérer le rythme

Message par corinette le Jeu 17 Sep 2015 - 16:31

Merci demy pour ton message! Alors c'est ti quoi une règle scan???? Le truc de prendre en photo je retiens ;-) Ella est en effet plus lente que la moyenne.
Tu as raison lorsque tu parles de mise à distance par rapport aux résultats! Ce qui est prioritaire pour moi, c'est qu'Elladou parte le cœur léger au collège, qu'on puisse lui proposer des outils adaptés lui permettant d'avancer plus sereine!

_________________
La force est en nous sunny Si!Si!
avatar
corinette
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 2442
Age : 49
Localisation : Landes
Date d'inscription : 18/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième/collège : gérer le rythme

Message par Boucled'or le Jeu 17 Sep 2015 - 18:37

Je suis tout à fait d'accord avec vous quant aux résultats scolaires. En revanche je ne sais pas du tout ce qu'est une règle scan confused
avatar
Boucled'or
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1860
Age : 42
Localisation : haute-marne
Date d'inscription : 09/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième/collège : gérer le rythme

Message par corinette le Jeu 17 Sep 2015 - 19:28

j'ai trouvé! règle scan : petit scanner portable ;-) tu trouves le modèle sur le net!

_________________
La force est en nous sunny Si!Si!
avatar
corinette
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 2442
Age : 49
Localisation : Landes
Date d'inscription : 18/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième/collège : gérer le rythme

Message par Boucled'or le Jeu 17 Sep 2015 - 21:09

ok, merci pour l'info corinette. :like:
avatar
Boucled'or
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1860
Age : 42
Localisation : haute-marne
Date d'inscription : 09/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième/collège : gérer le rythme

Message par demy le Mer 23 Sep 2015 - 10:17

Excusez-moi de ne pas avoir pu vous répondre plus tôt mais je connais la pugnacité des mamans du forum et je n'avais pas de doute sur le fait que vous alliez trouver. C'est effectivement un mini scanner de la largeur d'un page qui se transporte aisément et qui permet de scanner rapidement un cours et de le transférer sur un fichier informatique. Apparemment on en trouve des pas trop chers, ce qui peut permettre d'essayer sans trop de frais. :top:
J'approuve totalement votre état d'esprit; l'école c'est important mais ça ne résume pas toute une vie !!
avatar
demy
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 39
Localisation : Cote d'Or
Date d'inscription : 26/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième/collège : gérer le rythme

Message par Boucled'or le Mer 23 Sep 2015 - 12:26

Pour ma part, avec l'aide de l'infirmière bien sûr, les professeurs savent que ma fille a des soucis pour écrire en raison de ses tremblements du coup elle peut demander des photocopies dès que le besoin s'en fait sentir.
Sans entrer dans l'abus bien entendu....mais j'ai confiance en elle car hier elle n'était pas bien, tremblements +++, maux de tête, la prof de géographie lui a demandé si elle voulait une photocopie du cours mais elle a tenu bon et a écrit le cours elle même, à la fin on peut constater que ce n'est pas très bien écrit, ça ne suit même plus les lignes mais je suis vraiment fière d'elle !!!!
avatar
Boucled'or
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1860
Age : 42
Localisation : haute-marne
Date d'inscription : 09/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième/collège : gérer le rythme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum