Crise nocturne ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Crise nocturne ?

Message par Lahel le Ven 15 Avr 2016 - 9:10

Voila, encore une nuit bien pourrie, coupée par ces sortes de crises qui pour moi ne sont pas épileptiques mais que le neuro classe la dedans. Je partage afin de savoir si quelqu'un vit ça également...Pour info je fais de l'épilepsie partielle, d'abord complexe puis simple avec Tegretol, niveau temporal gauche. pas stabilisée. Ca commence toujours par un mauvais rêve, pas forcément un cauchemar mais juste mauvais, pas agréable. Le réveil est a la fois brutal et difficile
avec la sensation de ne pas pouvoir sortir de quelque chose. Le rêve est fini je sais que ça en était un, que je suis réveillé que ça n'existait pas mais je ne récupère pas de suite la commande de mes réactions. Je reste entre le sommeil et l'éveil trop longtemps avec le désir d'en sortir. Mon cœur est extrêmement rapide, beaucoup beaucoup trop, il pulse
jusque dans le crâne et j'ai une transpiration excessive , la pièce est étouffante, j'ai trop trop chaud.
Un son continue dans les oreilles comme un sifflement et très mal aux muscles. Tous. Jambes bras main endormie... Doigts droits quasi raides. Même ma nuque est douloureuse et les mâchoires contractées. J'ai la sensation d'avoir le visage endormi et les yeux
qui brûlent , électriques .
La peur est réelle et justifiée, elle est liée a cet état , ce n'est pas une hallucination.
Je ne tremble pas quand je me réveille, mes pensées sont claires, pas de rupture de contact. Cet état 3 minutes montre en main. Puis ça s'arrête petit a petit...Et je suis perplexe parce que c'est juste horrible a vivre ! Surtout en plein sommeil. Je ne connais rien de l'épilepsie nocturne, des terreurs nocturnes...j'ai du mal a assimiler ces passages a de vraies crises. Quelqu'un a t-il vécu ça ou quelque chose de proche ? Merci de votre aide...depuis novembre ça bousille régulièrement mes nuits et je suis paumée.
avatar
Lahel
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Camguimilale le Ven 15 Avr 2016 - 10:34

Alors je peux pas te dire si c'est de l'épilepsie mais on dirait bien une partielle. En tous cas ça n'est pas des terreurs nocturnes : mon grand en fait (encore cette nuit) et il n'est tout simplement pas là. D'ailleurs j'ai toujours trouver ça borderline avec l'épi : il tremble ou a des automatismes et on peut toujours lui parler, il ne répondra pas, il n'est pas là comme lors d'une absence. Les tremblements ressemblent à des myoclonies et au bout de quelques temps (pour mon fils c'est 5-10 min) tout s'arrête, sa respiration se remet en place.
Par contre, comme toi il transpire énormément.
Je crois perso que c'est entre le cauchemar simple et l'épi mais c'est mon avis perso.
Autre chose : les terreurs c'est toujours 1H30 pile poil après l'endormissement alors que les cauchemars c'est en 2nde partie de nuit. Aussi, on n'en garde aucun souvenir ni aucune sensation. Mon fils ne se rappelle même pas que je suis venu dans sa chambre. D'ailleurs il n'y a rien à faire, rien ne sert de le réveiller.

Là, d'après ce que tu décris ça ressemble plus à une crise partielle avec beaucoup d'éléments sensoriels. Mais ta neuro n'a pas proposé de faire un EEG de nuit ?
C'est aussi ce que j'espérais pour Alex qui lui ne fait pas de terreurs nocturnes mais à des nuits particulièrement agitées. On a mis ça sur le dos du keppra mais on ne sait pas trop ce qui se passe. Lui ne pleure pas mais se tourne et se retourne et se reniche et refait un câlin à doudou etc etc comme ça toute la nuit...
Quand je vois que toi adulte tu as du mal à savoir ce qui se passe, lui ne parlant pas, j'avoue être dans le noir total !

En tous cas j'espère que ce n'est pas comme ça toutes les nuits parce que ça m'a l'air flippant comme expérience...
Bon courage ! et bonne journée
avatar
Camguimilale
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 696
Age : 36
Localisation : ch'timi délocalisée
Date d'inscription : 21/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Lahel le Ven 15 Avr 2016 - 11:11

Wow, franchement ta description des terreurs nocturnes fait froid dans le dos....je ne savais pas du tout que c'était comme ça ! Mais ton fils doit être absolument épuisé non quand ça arrive ? C'est pas du tout la définition d'un sommeil réparateur !!!
Mais quand même, sans jouer les neuros en carton, absences automatismes et tremblements....ça fait assez épilepsie ...non ? J'hallucine de ce que tu dois vivre...cette angoisse !
Vous ne poussez pas un peu les exams ?
J'avoue que la, je reste soufflée...le pauvre Sad

Mon neuro est un naze , il a pris le relais l'an dernier car les crises revenaient et c'est vraiment un type froid, taiseux, insupportable. D'emblée il m'a hyper mal accueilli, critiquant mon job ( je suis journaliste ) et prenant mal le fait que je sois suivie a la Timone a Marseille: " y'a pas assez de neurologues ici ?"....ambiance....^^
J'ai passe deux EEG de sieste, aussi perturbés que les autres mais jamais de nuit, de ce côté j'étais pépère...jusqu'à novembre. C'est super flippant, niveau cardiaque je me dis toujours que le cœur va pas résister...en plus je suis une grosse fumeuse. Je vis seule donc je ne sais pas ce qui se passe avant. J'avoue être un peu larguée car les symptomes sont supers physiques....et pour finir, il était exactement 1h28...pour un coucher vers minuit Wink
avatar
Lahel
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Louliano le Ven 15 Avr 2016 - 13:45

C'est qu'un eeg de nuit serait pas mal. Difficile à mettre en place bien souvent j'ai l'impression. Ce renseigner aussi peut être si tu fais de l'apnée du sommeil qui peut induire des crises nocturne

Les nocturnes que Jai qui sont les plus nombreuses à la base sont de trois sortes différentes
- soit la typique que j'avais deja décrite donc la partielle qui me réveil des le début par l'odeur.
-soit en trombe par vomissement et dans ce cas aucun vecu d'avant
- soit un réveil sortant dun tunnel sombre (je sais pas comment expliquer) vers une succesion d'image aucune corrélation les une avec les autres comme des superpositions de photos jusqu'à ce que j'arrive à reprendre mon souffle. La Jai les mains complètement en crabe raide mâchoire raide. Je sais que c'est quand Jai éu une généralisée car ça me fait sa au réveil à chaque fois.

Et effectivement les partielles sont à l'endormissement nuit et sieste comprise majoritairement ou sur le petit matin
avatar
Louliano
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 840
Age : 32
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Camguimilale le Ven 15 Avr 2016 - 13:55

Lahel a écrit:Wow, franchement ta description des terreurs nocturnes fait froid dans le dos....je ne savais pas du tout que c'était comme ça ! Mais ton fils doit être absolument épuisé non quand ça arrive ? C'est pas du tout la définition d'un sommeil réparateur !!!
Mais quand même, sans jouer les neuros en carton, absences automatismes et tremblements....ça fait assez épilepsie ...non ? J'hallucine de ce que tu dois vivre...cette angoisse !
Vous ne poussez pas un peu les exams ?
J'avoue que la, je reste soufflée...le pauvre Sad

Mon neuro est un naze , il a pris le relais l'an dernier car les crises revenaient et c'est vraiment un type froid, taiseux, insupportable. D'emblée il m'a hyper mal accueilli, critiquant mon job ( je suis journaliste ) et prenant mal le fait que je sois suivie a la Timone a Marseille: " y'a pas assez de neurologues ici ?"....ambiance....^^
J'ai passe deux EEG de sieste, aussi perturbés que les autres mais jamais de nuit, de ce côté j'étais pépère...jusqu'à novembre. C'est super flippant, niveau cardiaque je me dis toujours que le cœur va pas résister...en plus je suis une grosse fumeuse. Je vis seule donc je ne sais pas ce qui se passe avant. J'avoue être un peu larguée car les symptomes sont supers physiques....et pour finir, il était exactement 1h28...pour un coucher vers minuit Wink

Dès qu'on a diagnostiqué le petit épileptique j'ai alerté sur les terreurs nocturnes du grand car comme toi j'ai un peu de mal à faire la distinction. Du coup il a passé aussi un EEG de sieste et ils n'ont rien détecté. tous les toubibs m'ont dits que c'était des terreurs nocturnes car : c'est toujours et exclusivement 1H30 après le coucher, qu'il avait pile poil l'âge où c'est le plus fréquent et qu'il se calme tout seul sans intervention et que l'EEG était normal. Mais je garde un oeil sur lui quand même car c'est vraiment à la limite. Mais il n'en sort pas vraiment épuisé car chez lui c'est très court.
Par contre, c'est un peu stressant pour celui qui regarde : la plupart du temps c'est vraiment comme de la terreur dans les yeux mais parfois c'est flippant avec des automatismes bizarres genre une fois il récitait en boucle une partie de l'alphabet (MNOP-MNOP MNOP...) et une autre fois il rangeait sa chambre en mettant tous les objets à la perpendiculaire... Sinon la première fois, je savais pas ce que c'était et il a réussi à me faire flipper tellement il semblait terrorisé (j'ai cru qu'il y avait réellement quelque chose de terrifiant dans sa chambre et j'ai fait tout le tour pour vérifier !!)

Mais je crois que la question la plus importante c'est l'état de conscience et l'heure à laquelle ça se produit. C'est toujours au même moment de la nuit ?
avatar
Camguimilale
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 696
Age : 36
Localisation : ch'timi délocalisée
Date d'inscription : 21/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Lahel le Ven 15 Avr 2016 - 14:55

Camguimilale: j'ai fait quelques recherches du coup sur les terreurs nocturnes, effectivement c'est comme ça. Proche de l'épilepsie si on ne connait pas...c'est fou, je ne savais même pas que ça existait en fait ! Enfin le terme , oui, évidement, mais pas du tout les effets.
Si ton fils le vit bien et que ça n'a pas trop d'incidence, c'est déjà énorme...même si j'imagine bien la source d'angoisse que c'est pour toi !!
Ces cerveaux ...quels mic-mac.

C'est la première fois que je regarde l'heure, d'habitude je fais tout pour me rendormir illico, la non. C'était trop fort en fait...vachement flippant. Niveau conscience, rien a signaler: j étais la et bien la...comme une cruche en train de chercher a calmer le jeu ! C'est vraiment une des sensations les plus désagréables que j'ai connu.

Comme le dit Louliano , la main en crabe...ça ça fait tilt car c'était exactement dans cette idée. Nos épilepsies sont proches quand même...donc ça en serait bien une ?

J'avoue qu'aujourd'hui j'ai le moral dans les chaussettes, je suis claquée et hésite entre Urbanyl et Fycompa, étant déjà écœurée des deux rien qu'à voir les boîtes...
avatar
Lahel
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Louliano le Ven 15 Avr 2016 - 16:15

Cam ca fait super flipper les terreurs nocturnes !!!! Je m'attendais pas à Ca en lisant les exemples de ton grand. Lui ne souvient de rien alors comme du somnombulisme ?
Tu dois passé des nuits sur le qui vive et avoir les oreilles bien affûtées avec tes petits pères

Ah Ca les mains en pinces de crabe je n'y coupe jamais peut être dû à la région du cerveau alors
Par contre les crises nocturnes j'ai sois le matin la vague impression d'en avoir eu comme un souvenir lointain. Sois je le sais car mon mari me le dit et la le souvenir revient ou pas. Faut dire que crise passée je me redors aussi sec comme si de rien etait
avatar
Louliano
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 840
Age : 32
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Camguimilale le Sam 16 Avr 2016 - 9:08

Comme tu dis Lahel, il ne s'en soucie pas puisqu'il ne s'en souvient pas et c'est vrai que c'est idem que pour le somnambulisme. En fait, je fais juste attention car heureusement il n'en fait pas toutes les nuits mais c'est comme l'épi par période et ça veut dire qu'il est en stress pour quelque chose. donc je cherche ensuite à savoir ce qui cloche dans la journée.
Et pas besoin de babyphone : il se met littéralement à crier et comme il va se coucher vers 20H30 ça se passe en général pile poil quand je vais me coucher pour bouquiner.
Je me lève, vais le voir et je ne fais rien d'autre que de faire attention qu'il ne se fasse pas mal.
J'espère que vous allez pouvoir vous débarrasser de vos crises nocturnes parce que c'est trop flippant. Mais ne désespère pas Lahel, je suis sûre que ça va s'arranger !
Bonne journée les petits crabes !!! :sors:
avatar
Camguimilale
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 696
Age : 36
Localisation : ch'timi délocalisée
Date d'inscription : 21/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Lahel le Sam 16 Avr 2016 - 15:14

J'aurais vraiment tout découvert, franchement...je te trouve formidable. L'épilepsie suffisait, non ? Smile des fois, ça s'acharne...en tous cas, de tout coeur avec toi !

Je vais essayer de filmer mes nuits...ça me donnera peut-être une piste de ce qui se passe vraiment avant ces foutus réveils et l'arrivée des crabes ! Smile
avatar
Lahel
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Camguimilale le Sam 16 Avr 2016 - 17:38

Bonne idée ! et puis tu pourras le montrer au neuro. Enfin s'il est intéressé par la question parce que plus rien ne m'étonne !
avatar
Camguimilale
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 696
Age : 36
Localisation : ch'timi délocalisée
Date d'inscription : 21/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Lahel le Sam 16 Avr 2016 - 20:31

Franchement le courant ne passe pas entre nous...et D.ieu sait que j'en ai ^^
Je regrette de ne plus pouvoir continuer le suivi a Marseille, mais c'est a l'autre bout de la France pour moi...compliqué.
A part un epileptologue qui parle le même langage que nous, les neuros m'ont tous semble très short sur cette maladie. Toi aussi ?
avatar
Lahel
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Camguimilale le Sam 16 Avr 2016 - 21:25

Bin, au début, il était suivi par une neuro tout juste sortie de l'école qui était très compétente mais pas vraiment spécialisée et puis après déménagement on a commencé un suivi à Debré à l'hôpital de jour pour l'épilepsie. J'ai cru que c'était une structure à part mais en fait ce n'est réellement qu'une consult dans l'hôpital de jour avec une neuro épileptologue. Donc quand même plus au fait... Elle a le mérite d'être très direct ! masi c'est pareil c'est quand même à 1H30 de chez nous et c'est un peu relou surtout quand ça ne mène à rien...
Par contre, la confiance est primordiale et le courant doit vraiment passé sinon je pense qu'il vaut mieux changer de personne !
avatar
Camguimilale
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 696
Age : 36
Localisation : ch'timi délocalisée
Date d'inscription : 21/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par MuffinShow le Sam 16 Avr 2016 - 22:22

Clairement une EEG de nuit pourrait répondre à bien des questions mais certains neuneus sont... limités niveau initiative. Certes ce type d'examen a un coût mais l'obtention de réponses nécessite des moyens.
J'aurais presque pensé à des crises d'angoisse dans ton cas Lahel mais je n'ai rien d'un médecin et encore moins d'un neurologue. Faudrait-il qu'il se donne les moyens... Encore une fois, nous ne sommes pas mariés avec nos neurologues respectifs et quand le courant ne passait pas, je tournais vite la page pour jusqu'à planifier des visites à Marseille justement. Ce n'est pas simple effectivement de trouver la perle Sad

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3023
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Lahel le Sam 16 Avr 2016 - 22:37

Bonjour Muffin ( miam) show Smile

Marseille est franchement bien...et la ville aussi ^^

Pense tu qu'en dormant on puisse faire des crises d'angoisse ? Ça me parait...fou ! Mais je préfèrerais tiens mdr....et de loin Very Happy
avatar
Lahel
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par MuffinShow le Sam 16 Avr 2016 - 22:51

Lahel a écrit:Bonjour Muffin ( miam) show Smile

Marseille est franchement bien...et la ville aussi ^^

Pense tu qu'en dormant on puisse faire des crises d'angoisse ? Ça me parait...fou ! Mais je préfèrerais tiens mdr....et de loin Very Happy

... Il me semble bien. J'ai des connaissances qui dernièrement me décrivaient ce type de "malaise" nocturne et qui se sont vus étiquetés "grand anxieux et sujet à crise d'angoisse", un autre diagnostiqué extrasystoles  MAIS je ne suis pas médecin... je laisse la parole aux professionnels, même si parfois on a envie de leur souffler "N'est-ce pas l'occasion de diriger madame vers la clinique du sommeil".

Comme tu le dis, j'ai apprécié Marseille et le charme de sa ville. Mais j'ai déniché ma perle pas très loin de chez moi; du coup bye les allers-retours pour le sud.

Arff les muffins ne sont pas un traitement efficace et c'est bien dommage :crievert:

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3023
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Lahel le Sam 16 Avr 2016 - 23:11

Tu me vois pas mais j'ai un grand sourire la...même si je sais que ce n'est pas un diagnostic Wink
Je ne savais absolument pas qu'on pouvait angoisser en dormant, vu que je rechute depuis quelques semaines, on peut dire que je le suis ...et le mot est faible...j en ai surtout ras le bol.
C est dingue quand même ...donc le cerveau peut créer ce style d'émotions jusque dans le sommeil ?
Je n'en savais rien.
Le neuro ne s'est même pas pose la question, je fais ce genre de réveil depuis novembre, pour lui c est épileptique.

Ravie que ta neuro soit top, tu es stabilisée ?

Pour les muffins je n'en suis pas sûre....il faut tester tester en encore tester ^^
avatar
Lahel
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par MuffinShow le Sam 16 Avr 2016 - 23:34

Lahel a écrit:Tu me vois pas mais j'ai un grand sourire la...même si je sais que ce n'est pas un diagnostic Wink
Je ne savais absolument pas qu'on pouvait angoisser en dormant, vu que je rechute depuis quelques semaines, on peut dire que je le suis ...et le mot est faible...j en ai surtout ras le bol.
C est dingue quand même ...donc le cerveau peut créer ce style d'émotions jusque dans le sommeil ?
Je n'en savais rien.
Le neuro ne s'est même pas pose la question, je fais ce genre de réveil depuis novembre, pour lui c est épileptique.
Ma foi, ouh la la !! Ne nous emballons pas jeune fille. Si ton neuneu juge que c'est d'ordre épileptique il a sûrement des arguments autrement plus crédibles que mes allégations.
Je te conseille simplement d'en parler à un généraliste.
Curieusement ces temps-ci je prends connaissance de beaucoup de "crises nocturnes" de + ou - proches que leurs généralistes qualifient effectivement de crises d'angoisse ou encore suspectent des extrasystoles pour responsables de désordre nocturne. ça touche des domaines tellement loin de mon quotidien - quoi que j'ai connu pendant un temps la crise d'angoisse de jour. Je l'ai presque confondue avec une crise d'épi - Sonne donc chez plusieurs praticiens avant de créditer mes commentaires, c'est plus raisonnable. Mais oui, j'avance qu'une connaissance réveillée par des sensations relativement similaires s'est vue diagnostiquée des crises d'angoisse. A tort ou à raison, je ne saurais le dire. Les maladies des nerfs et la cardiologie ne sont point mes spécialités ... viellard
Lahel a écrit:Ravie que ta neuro soit top, tu es stabilisée ?
Non et je n'ai jamais eu cette chance. ça donne envie mais chacun sa route et son histoire :zeeen:

Lahel a écrit:Pour les muffins je n'en suis pas sûre....il faut tester tester en encore tester ^^
Teste donc pour nous, gente féminine, et rapporte nous tes "impressions" lol!

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3023
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Lahel le Dim 17 Avr 2016 - 7:19

En ce moment je suis plutôt crêpes chantilly...je teste je teste Wink

Je sais bien Muffin que ton avis n'est pas celui d'un professionnel mais parfois je le trouve très léger concernant cette maladie...et les patients sont presque mieux placés pour parler des symptomes !
De toutes façons depuis 5 ans, des que je suis malade...TOUT est épilepsie. A croire que cette merde fait de moi un robot immunise contre le reste Smile
Et des fois la pensée magique c'est bien...ça serait génial que ça ne soit que de l'angoisse ! C'est tout de même moins grave, même si c'est bien relou comme sensation.

Quand j'ai commence a être malade, je croyais que c'était ça d'ailleurs grâce a docteur Google. Il a fallu que je crise devant d'autres personnes pour me retrouver aux urgences ou eux ont direct dit neurologie, bim scanner...
Mais j'ai fait un vrai rejet du diagnostic , malgre l EEG .
Les symptomes ont l'air tellement proches quand tu les lis..sauf sur la durée et les convulsions . Te souviens tu des tiens sur ces crises d'angoisse ? Parce que pareil ce n'était que de l'épilepsie partielle simple.
avatar
Lahel
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par MuffinShow le Dim 24 Avr 2016 - 11:01

Lahel a écrit:...

Quand j'ai commence a être malade, je croyais que c'était ça d'ailleurs grâce a docteur Google.
Chose qu'il faut éviter on est d'accord. D'ailleurs moins on vient chargé de témoignages, d' a priori, de certitudes, d'explications etc plus on est crédible. Ce sont beaucoup les examens qui parlent pour nous. Après tout dépend du relationnel. Sur PARIS c'était tellement mauvais, que je n'étais pas dans l'échange. Les débuts ont été mauvais : première rencontre du renommé bidule que je fais 2 crises. Directement cataloguées comme psychogènes. Il y a de fortes chances entre nous. quasiment à chaque matin d'une consultation mon inconscient me joue des tours et j'en fais abstraction. J'ai juste demandé le pourquoi, la psyché tout simplement.
Lahel a écrit:Mais j'ai fait un vrai rejet du diagnostic , malgre l EEG .
Pourquoi ?

Lahel a écrit:Les symptomes ont l'air tellement proches quand tu les lis..sauf sur la durée et les convulsions . Te souviens tu des tiens sur ces crises d'angoisse ? Parce que pareil ce n'était que de l'épilepsie partielle simple.
Oui je m'en souviens. J'en ai fait 2 en 9 mois de temps. La première s'est traduite par une accélération de la respiration et j'ai senti une montée d'angoisse, ce n'était pas maîtrisable, ça me dépassait. J'ai de suite fait une relation avec les scènes de film et le fameux sac en papier C'était suite à une nouvelle très stressante pour moi. Il m'a fallu me remettre doucement assise en relativisant mais parce que j'avais eu confirmation quasi de suite de l'invalidité de la nouvelle. La seconde elle n'était pas du même ordre. Je ne saurais même pas encore dire de façon catégorique qu'il ne s'agissait pas d'une crise d'épilepsie isolée mais quelques éléments m'en font douter quand même : le contexte (la colère), les acteurs (moi et mon conjoint), l'enjeu. On me dit très calme, très posée, on s'en étonne car maîtrise totale de moi dans des situations de crise et pourtant ... fausse zen à 200 %. Je ne parviens pas à mettre sur pause. Le psychotage c'est mon dada :beurk: une grande spécialité et un trait de caractère : je ne tolère pas, involontairement, qu'on m'agresse, qu'on m'hurle dessus, ça me me fait directement sortir de mes gongs et alors là faut se trouver une planque. C'est dans un contexte très agressif que j'ai piqué une crise et s'en est suivi un état très bizarre : paralysie, difficulté jusqu'à impossibilité de me déplacer. J'étais également confrontée à une nouveauté, super à gérer en présence de la personne avec qui ça avait clashé. Je me suis raidie, impossible de respirer alors, et convulsions seulement sans pouvoir respirer c'est un cercle vicieux. "L'agresseur", il s'agissait d'un clash tout simplement, s'est précipité pensant à une crise pour calmer avec des mots, du conditionnement heureusement car je suffoquais. Je n'ai aucune explication. J'ai fait 2 crises d'angoisse en une année. La fatigue sûrement et aussi le sevrage de tegretol qui m'anesthésiait totalement tant sur le plan nerveux que comportemental  :chépa:
Voilà je vais tacher de ne pas refaire d'expérience de "ces types", car très distincts, c'est tout à fait détestable, stressant et humiliant pale
Rien de nocturne à ta façon, mais c'est comme pour tout, on est tous uniques viellard , enfin plus maintenant. Avant l'épi me faisait vivre des cauchemars nocturnes éveillée (hallucinations) et c'était encore de grands moments de solitude Rolling Eyes

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3023
Age : 40
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Lahel le Ven 29 Avr 2016 - 9:37

Ah Muffin...on se rejoint sur le psychotage !!! J'irais même plus loin, je suis une pure cérébrale, le corps n'est qu'une machine qui jusqu'ici ne m'a jamais intéressé Very Happy

C'est difficile d'expliquer pourquoi j'ai fait un rejet...A part des allergies super violentes, je ne suis jamais malade. Ça fait rire tout le monde aujourd'hui mais je le redis: j'ai une sante de fer malgre une hygiène de vie déplorable Smile
L'annonce d'une maladie chronique n'allait pas avec ça . Je ne voulais pas me battre a vie avec un truc au long court, je m'accrochais a l'idée que ces crises étaient ponctuelles...donc pas de l'épilepsie ( pensée magique quand tu nous tient ).
Ça a débarque dans un contexte si particulier que pour moi c'était lié. Trop de taf, de stress, de speed, peu de sommeil malgre des doses de plus en plus fortes de cachets ( 3 heures après j étais réveillée sans pouvoir me rendormir ), des problèmes perso assez trash, des fêtes pour décompresser....ça faisait un mix idéal pour péter un câble. Et c'est ce que j'ai fait !
J'aime bien la psycho et j'en ai fait pas mal, je pensais que mon corps me punissait pour des mauvais choix qui me détruisaient. Et quand tu vis une crise de A a Z, c'est impossible de se dire que c'est de l'épilepsie quand tu ne connais pas la maladie et ses différentes formes.
Et puis je sais pas....les exams niquels sauf l'electro...ça collait pas dans ma tête avec 20 crises du jour au lendemain. Fallait UNE cause mdr...une vraie Wink
Bref, ce fut au delà de la non-acceptation.,,un pur rejet !
Rajoute 3 mois sans traitement, la maladie qui s'installe et prend une ampleur démesurée, des crises qui s'enchaînent, une deperso quasi constante...l'enfer vous ouvre ses portes et vous remercie de bien vous y installer, le séjour sera long !
Le récit des autres sur mes crises m'a aide a accepter le verdict, je ne me voyais pas avoir tant de symptomes...aujourd'hui , après 10 EEG perturbes, ok j'ai compris: c'est de l'épilepsie.
avatar
Lahel
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Lahel le Ven 29 Avr 2016 - 9:47

Sinon d'après ce que j'ai lu sur les crises d'angoisse , ton deuxième épisode chelou n'y ressemble pas vraiment....sans vouloir te froisser mdr...
Je pencherais plus sur une crise partielle. Faut pas imploser comme ça Muffin....la dispute a du te coller une montée d'adrénaline qui a agité le tout. Enfin ce n'est que mon avis mais j'imagine très bien la frustration de se retrouver comme ça en plein clash !! Au moins ça coupe court...Wink
avatar
Lahel
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par titilili le Lun 2 Mai 2016 - 12:58

Lahel a écrit:Voila, encore une nuit bien pourrie, coupée par ces sortes de crises qui pour moi ne sont pas épileptiques mais que le neuro classe la dedans. Je partage afin de savoir si quelqu'un vit ça également...Pour info je fais de l'épilepsie partielle, d'abord complexe puis simple avec Tegretol, niveau temporal gauche. pas stabilisée. Ca commence toujours par un mauvais rêve, pas forcément un cauchemar mais juste mauvais, pas agréable. Le réveil est a la fois brutal et difficile
avec la sensation de ne pas pouvoir sortir de quelque chose. Le rêve est fini je sais que ça en était un, que je suis réveillé que ça n'existait pas mais je ne récupère pas de suite la commande de mes réactions. Je reste entre le sommeil et l'éveil trop longtemps avec le désir d'en sortir. Mon cœur est extrêmement rapide, beaucoup beaucoup trop, il pulse
jusque dans  le crâne et j'ai une transpiration excessive , la pièce est étouffante, j'ai trop trop chaud.
Un son continue dans les oreilles comme un sifflement  et très mal aux muscles. Tous. Jambes bras main endormie... Doigts droits quasi raides. Même ma nuque est douloureuse et les mâchoires contractées. J'ai la sensation d'avoir le visage endormi et les yeux
qui brûlent , électriques .
La peur est réelle et justifiée, elle est liée a cet état , ce n'est pas une hallucination.
Je ne tremble pas quand je me réveille, mes pensées sont claires, pas de rupture de contact. Cet état 3 minutes montre en main. Puis ça s'arrête petit a petit...Et je suis perplexe parce que c'est juste horrible a vivre ! Surtout en plein sommeil. Je ne connais rien de l'épilepsie nocturne, des terreurs nocturnes...j'ai du mal a assimiler ces passages a de vraies crises. Quelqu'un a t-il vécu ça ou quelque chose de proche ? Merci de votre aide...depuis novembre ça bousille régulièrement mes nuits et je suis paumée.

bonjour il m'ai arrivé la même sensation voir la même nuit dans la nuit de samedi a dimanche avec à la clef pas moins de 3/4 crises partielles je pense
avatar
titilili
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 178
Age : 41
Localisation : pontault-combault
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Lahel le Lun 2 Mai 2016 - 14:00

Bonjour Titilili, ces foutues crises partielles sont vraiment très pénibles a gérer...je n'ai pas de réponse si ça en était, le neuro dit que oui, moi je ne sais pas. Au niveau des sensations c'est extrêmement bizarre...je déteste !!
De quel type de crises souffre tu ?
avatar
Lahel
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par titilili le Lun 2 Mai 2016 - 22:29

Lahel a écrit:Bonjour Titilili, ces foutues crises partielles sont vraiment très pénibles a gérer...je n'ai pas de réponse si ça en était, le neuro dit que oui, moi je ne sais pas. Au niveau des sensations c'est extrêmement bizarre...je déteste !!
De quel type de crises souffre tu ?
un peu de tout les types je fais beaucoup de crises partielles que je peux réussir parfois à sentir venir car j'ai un noeud à l'estomac mais j'ai aussi les généralisées qui peuvent venir sans piper mots de plus l'épilepsie est pharmaco-résistante (j'ai essayé multitude de médocs et de dosage et ça fait plus de vingt ans que cela dure pour les crises généralisées et bien plus pour les l crises partielles
avatar
titilili
Membre Actif
Membre Actif

Masculin
Nombre de messages : 178
Age : 41
Localisation : pontault-combault
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par mycia le Mar 3 Mai 2016 - 10:09

Un vaste sujet les crises nocturnes, je sais comment les soigner.........ne dormez plus Wink
Non j'ai le même problème et j'ai ma femme à côté de moi, mais elle m'a confirmé quand même m'a voir vu une fois bouger tous le côté droit (jambe et bras, lobe temporale gauche pour moi). Mais c'est vrai que ça fait peur car on ne sait pas si on rêve, si on est réveillé et qu'on pense. Il m'est arrivé une fois d'être conscient (du moins je crois) et de vouloir bouger, et appeler ma femme et impossible, j'étais paralysé et impossible de parler (la panique).
avatar
mycia
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Masculin
Nombre de messages : 416
Age : 48
Localisation : nord
Date d'inscription : 04/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise nocturne ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum