On s'en fou mais voila ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On s'en fou mais voila ....

Message par Louliano le Mar 14 Juin 2016 - 3:01

Ce soir seule sans mon homme. Comme pratiquement chaque semaine ... Faudra bien que je m'habitue un jour ! Apres 6 ans quand même !
Mes fils dorment, paisible. J'aime les regarder pendant leur sommeil d'enfant, respiration lente, comme les vagues d'une mer calme qui revient, part et revient ...
J'aime les regarder et je n'ose pas les toucher de peur de réveiller ces petits corps chauds, de voir le visage d'ange ouvrir les yeux et devenir leur centre du monde. A ce moment précis ils sont mon monde. Si précieux, rien d'explicable de comparable d'inégalable. J'aime la douce odeur de bébé qui hélas, s'effacera avec le temps, petit à petit et je le sais, bien trop vite. Quand je regarderais en arrière. Quand ils seront plus grand, jeune homme, homme, père ....
Etre maman Ca ne s'arrête pas. Mais je ne sais quelle dépendance amour complicité m'attendra avec eux plus tard ?!
Je les verrais au fond de mon coeur toujours comme ces petits anges que je vois la, sous mes yeux humides mais ... j'ai peur ...
La fatigue des jours de maman, l'envie de reprendre la vie autrement que maman, ça me fait peur .... Horriblement peur. S'il y a un seul endroit où je sais quelle est ma place c'est celle la .... Pas celle qu'on envie parfois quand on se sent enchaîné dans son rôle...
Mon rôle c'est ma vie d'aujourd'hui, ce sont eux.
Je n'ai confiance en moi pour rien d'autre. Pas de maman parfaite , comme qui dirait il n'y en a pas. Juste essayer d'être la maman qui leur convient, celle que me dicte mon instinct,mes entrailles, mon corps entier. Et encore ... Sentiment de ne jamais en faire assez ... Et que mes forces s'amoindrissent.
Et puis il faut l'admette, La trouille de ne plus l'être LA femme enceinte qui de ses doigts de fée donne tout pour un petit être cher qui ne compte que sur elle et sa chaleur interne pour se parfaire. Comment faire le deuil de ce rôle ? Je sais que pleins de maman ont ce sentiment caché. Ce sont des choses qu'on ne révèle pas, "dépression post partum madame" ! Mouais .... Bah j'ai la frousse quand même... Je me sens pas prête à me dire la page est tournée...
J'ai peur ... Tout les jours j'ai peur ... Cela fait des années que cela ne me quitte pas et c'est d'autant plus fort depuis qu'ils sont là ....
Mais comment on fait pour ne plus ressentir cela ? Je ne suis pas si battante méritante ? trop analytique ? Trop viscéral ?
Enfant j'avais peur de perdre un de mes parents en choisissant de vivre avec l'un ou l'autre.
J'ai perdu. Ma mère.
J'avais peur que mes choix m'éloigne de ma soeur de mon frère.
Je crois que j'ai perdu un lien que je pensais intarissable.
Puis J'ai vu la maladie de trop près, dans ces détails, j'avais la haine d'elle mais elle m'a fait perdre encore une fois ce que l'inimaginable n'aurait pas à ce produire dans un monde merveilleux, même de jeune adolescente ... Mon père.
Merveilleux de quoi ... J'ai erré quelques temps avec des objectifs matériels, professionnel en partant d'un sac à dos et d'un banc de gare pour dortoir ... Et Avec brio s'il vous plaît !!! sans regarder la montagne devant moi mais la noirceur de derrière qui me poussait et poussait encore à donner du mieux que je pouvais.
La montagne gravit je me retrouve à rétrospecter la vie d'avant... Et la Ca fait bien mal .... Pas de repis, pas d'épaule sur qui m'effondrer car j'ai toujours eu l'orgueil de ne pas le faire. Quelle bêtise ... Personne pour applaudir l'accomplissement de la bataille mener seule seule et encore seule...orgueil mal jauger car j'aurais voulu cela ... Me vautrer comme une enfant sur un proche et entendre dire "c'est bien ma fille , tu as bien parfait ton parcours je suis fière"
J'avais peur de pas être aimer tout court. Peur de n'être qu'une fourmis parmis tant d'autre. Ce que je suis d'ailleurs. Besoin de dire mais j'ai vu, vecu Ca et Ca ....
Les gens s'en foutent ....
Les gens vivent des tragédies et tout aussi durs moments de leur côté .... On a pas le monopole de la tristesse ... Personne ne l'a ... Et je pense bien à eux croyez moi ...
Je pense que ce que j'ai mal fait c'est de garder ce besoin de justifier ce qu'au final je n'ai jamais admis ...
Pourquoi je suis comme ça ... Pourquoi je vis toujours dans le passé qui inclut mon présent même Apres tant de temps. Comment on fait pour tirer un trait, pour casser les chaînes des parpaings de nos pieds ?
C'est l'enfant en moi qui parle j'aurais aimé entendre "ne t'inquiète pas" et plus tard "je ne serais plus la, le cancer est plus fort que nous mais il faut que tu avances". "Papa part mais ton avenir ne quitte pas mes pensées" et un simple "je t'aime"
Mais silence ... Toutes les choses qu'on ne se dit pas .... Je les maudits... Il faut vivre avec Apres , une fois que la fauche est passée sans ce soucier de rien ...
Voila ou j'en suis devenue à 30 ans. J'anticipe les moindres envies de ceux que j'aime de peur de les perdre. Mauvaise analyse pour le coup... On ne tiens pas les personnes comme ça. On se rassure soit même que l'on vaut quelque chose. Qu'on est quelqu'un. Qu'on est indispensable. Qu'on à la trouille de ce dire qu'on est rien sans eux mais que eux serait faire sans toi.
Et la maladie toujours et encore la ... Est ce que l'esprit ne veut pas me guérir ? Est ce que je suis la cause de tout cela ? Je me prouve que je suis vivante en étant malade ? Ou plutôt est ce que la maladie cherche à me guérir ?
Cancer à mon tour. Je m'en sort avec brio. Vous n'aurez pas d'enfant ! j'ai eu 6 grossesses. Trois beaux fils et une princesse dans le ciel. Un homme qui est resté même avec cette étape flippante sans garantie de famille à nous.
Et puis l'épilepsie ma grande amie , mon deuxième moi. Celui que personne ne comprend. Celui que tout le monde dédaigne comme une simple migraine.
Qui me bouffe mon énergie ma vitalité mon moral. Et tout les jours je prend sur moi, tout les jours j'y pense car je me surmène à dépasser cette fatigue, ces effets indésirables, chasser les images de ma tête d'une crise mal placée qui pourrait coûter cher à un de mes piliers. Tu y penses en prenant le bain de tes enfants, en prenant le volant, en cuisant une casserole d'eau, en ne fermant jamais une porte même à des moments propices c'est on jamais !
Je me sens destructrice malgré moi. Ce deuxième moi est encore une bataille mais qui vient entacher mon rôle. Oui mon vraie rôle le véritable. celui de maman de compagne.
Entendre dire que ma maladie est un frein pour la cohésion de la famille. Que la fatigue forcément joue sur le quotidien ... Sur les activités... Sur le temps perdu à devoir dormir pour rééquilibrer ce fichu cerveau.
Mais les autres ils en savent quoi ? Que je me complaît là dedans ?
Quand tu fais une crise que tu l'a sens arriver, que la boule te serre les tripes, les odeurs les images les sons font musette dans ta tête la nausée infable à ne plus pouvoir respirer. Et la peur de mourrir le sentiment que le paroxysme n'arrive pas et ce demander qu'est ce qu'il y a derrière ?
Comme un alzeimer chaque crise répète ce schéma, la même peur, la même angoisse, comme si tu l'a vivait pour la première fois.
5, 10 crises par jours .... 15 jours de repos .... Et on reprend un ticket gagnant de tombolas. Alors crises partielle ? Complexe ? Généralisée ? Dites moi ma petite dame ???
Et celle ou tu tombe de ton long que tes membres ont décidés de régir pour toi que tu t'urines dessus littéralement ....
Mais quelle gain de confiance en soit !!!
Alors tu tais tout cela. Car deja Ca fait peur aux autres. Parce que Cest si complexe qu'ils ne comprendront jamais. A force en arriver à ne plus dire que tu a fais une crise pour entendre " ah ouais" genre j'ai été acheter une baguette de pain. " tu me fait **** avec Ca, t'as toujours quelque chose "
Et alors tu gobe et gobe ces cachets qui te rendent plus malade que tu ne l'es. Qui te font fondre, t'enlève la joie la bonne humeur le sourire, car ton seul but de la journée est TENIR debout sans te prendre un coin de mur sans vertige nausées et compagnie pour pouvoir tenir ton rôle au mieux possible. Oui oui juste tenir debout ! Quoi Ca fait rire ? Et bien ce n'est pas si simple pour nous les dérangés des neurones.
les gens normaux ne se rendent pas compte de ce qu'on ingurgite chaque jour alors qu'un homme de 30 kilos de plus que toi s'effondrerait avec un seul cachet sur les x que tu prend par jours.
Voila encore besoin de se justifier, besoin de reconnaissance, d'ampathie. Pas de pitié bien entendu. Juste admettre ... Et l'entendre d'une bouche ... Que oui tu donnes tout ce que tu peux et parfois atteint tes propres limites. Mais Ca ? Chut Ca reste entre nous ...
Jespere que mes enfants n'auront pas de mauvais souvenirs de leurs jeunes années avec une maman "déchet"
Jespere que j'aurais réussi à cacher ce qui était en mesure de cacher pour que leurs doux moments enfantin le reste. On en parlera en tant voulu. Dédramatisant. Ils sentent qu'il y a un disque de raillé et sont déjà tellement prévenant et si petit de surcroît. Le gros du pavé sera pour plus tard à leur demande ... Enfin on verra tout cela ....
Je suis désolée d'être comme ça mes fils. Désolée pour mon manque de patience. Désolée pour la maman qui reste en pyjama les cernes sous les yeux quand elle n'y arrive plus avant de réussir à remettre son costume de super héros quelques jours avant que tout ne re déconne.
J'ai l'espoir en la chirurgie faut t'il ne faut t'il pas ... Mais qu'ai je perdre ? Bon faut railler de la liste les risques etc 😁
Bref voilà j'ai peur et Ca fait 30 ans que ça dure. Et Ca fait 30 ans que je me dis que ce n'est pas normal d'être comme ça. Que je me gâche l'existence alors que qui dit mieux ? Un toit un mari, la passion et des petits amours à cajoler ...
Suis je idiote de ne pas toujours réussir à vivre l'instant présent et l'avenir avec eux sans voir du gris ou du noir ?
Comme dirait un livre envie de dévisser ma tête et donner un grand coup de pied dedans comment dans un ballon de foot
Ou bien d'enfiler mon beau ciré jaune que la pluie me glisse dessus sans me soucier de rien.
Je suis juste fatiguée pas que de la tête car moralement on a toujours plus de ressource qu'on ne pense. Mais physiquement .... Je n'ai jamais ressenti cela à ce point ... De peser 1 tonnes de fatigue et que chaque effort coûte cher jusqu'à emmener mon fils à l'école et me lever le matin ...
C'est si pathétique ...


avatar
Louliano
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 801
Age : 31
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'en fou mais voila ....

Message par yannkuza le Mar 14 Juin 2016 - 9:19

Tu aimes tes enfants il est clair, mais pourquoi ne pas profiter de l'accalmie lorsqu'ils dorment?
Je suis crevé lorsqu'ils sont avec moi, mais je me repose lorsqu'ils dorment sagement....
Mais ne te sens pas un boulet vis a vis des autres, ils ne savent pas....Tu n'es pas une moins que rien aux yeux de tes enfants, bien plus tard encore ils se souviendront du courage et de l'amour que tu leur as prodigué...

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5550
Age : 38
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'en fou mais voila ....

Message par Louliano le Mar 14 Juin 2016 - 11:05

Merci Yann.
Cest ce que je fais mais malgre ca je suis vraiment éreintée
Je pense que la perte de poid y a jouer et que Jai tirer sur la corde avec mes grossesses rapprochés les crises etc
avatar
Louliano
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 801
Age : 31
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'en fou mais voila ....

Message par yannkuza le Mer 15 Juin 2016 - 14:05

Alors tu dois tenir pas par les nerfs mais avec l amour que tes enfants te portent et que tu leur porte... Catalyse le
Dessere un peu les dents :mrgreen:

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5550
Age : 38
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'en fou mais voila ....

Message par corinette le Mer 15 Juin 2016 - 15:07

louliano, tes enfants, à n'en pas douté, apprennent auprès de toi : l'amour, la force, le courage, la possibilité de dire "là ça va pas, mais je vais rebondir", la bienveillance, le fait d'être attentif à l'autre comme tu l'es pour eux.
Ils t'aiment, n'en doute pas.
La peur est "liée" je crois à notre rôle de parent. Nous la gérons de notre mieux, afin de ne pas envahir nos enfants de ce sentiment.
Tout comme nous apprenons à nos enfants à faire avec.
Tout comme tu es bienveillante avec tes enfants, sois le avec toi même . Tu fais à n'en pas douter aujourd'hui de ton mieux, et il n'y a rien de pathétique à mon sens.
Lorsque je lis tes lignes je ne pense pas "pathétique", je ressens une personne courageuse qui traverse une période difficile. :calin:
Je rejoins yannkuza, concentre toi sur l'essentiel. Courage et ce soir au menu un gros calin avec tes enfants!

_________________
La force est en nous sunny Si!Si!
avatar
corinette
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 2321
Age : 49
Localisation : Landes
Date d'inscription : 18/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'en fou mais voila ....

Message par Rudy 06 le Mer 15 Juin 2016 - 16:12

Louliano tu m'as mis les larmes aux yeux !
Pourquoi t'accables tu autant ? Tu ne mérites pas d'avoir une aussi mauvaise image de toi même car tu as une force, et un amour pour tes enfants qui sont incroyables et je dirais même admirables ! Avec tout ce que tu as vécu, tu peux être sûre que très peu de gens arriveraient à se relever, et toi tu as su te relever.
Et sois tranquille, t'es enfants te porteront sur un piédestal rien qu'en étant ce que tu es Wink

_________________
" long et dure est le chemin qui de l'enfer, conduit à la lumière " Twisted Evil
avatar
Rudy 06
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Masculin
Nombre de messages : 573
Age : 30
Localisation : PACA
Date d'inscription : 10/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'en fou mais voila ....

Message par isabella le Jeu 16 Juin 2016 - 21:46

comment restée insensible à ce que je viens de lire !!!
Tu es une battante, et une bonne mère pour ses enfants
Ils t'aiment à un point tu ne peux l'imaginer !!! , tu seras toujours leur héroïne quoiqu'il arrive ne l oublie jamais !!
:kissme: :kissme:
avatar
isabella
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1066
Age : 42
Localisation : belgique
Date d'inscription : 15/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'en fou mais voila ....

Message par Boucled'or le Ven 17 Juin 2016 - 15:44

Coucou Louliano....tu es une super maman ne doute pas de toi, tes enfants t'adorent j'en suis certaine.
Je te fais pleins de bisous de réconfort. :kissme: :kissme: :kissme: :kissme: :kissme:
avatar
Boucled'or
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 1860
Age : 42
Localisation : haute-marne
Date d'inscription : 09/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'en fou mais voila ....

Message par Louliano le Mar 28 Juin 2016 - 6:58

Bonjour,
Je ne suis pas repassée un petit moment et merci pour vos messages. C'était le trop plein que je ne pouvais exprimé et merci de m'avoir lu malgré le pavé 😬
L'estime de soi et bien cela commence dès l'enfance. C'est dur de reprendre la barre. Mais quand tu déraille à ce point enfin ton corps et bien je suis entre la révolte, l'abandon ... La balance fait le yoyo
Je sais qu'on a tous notre lot de malheureuse expériences, souffrance, passée plus ou moins compliquée alors je me sens un peu bête de réagir comme cela mais bon dieu que cela fait du bien de tout lâcher, ce que ta bouche tait mais que ton esprit bouillonne.
Pour mes petiots l'amour est exponentiel on le sais tous les parents mais voilà j'espère juste que leur souvenir d'enfance ne seront pas trop entachés avec tout cela
En tout les cas merci de vos mots 💕
avatar
Louliano
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Féminin
Nombre de messages : 801
Age : 31
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'en fou mais voila ....

Message par yannkuza le Jeu 30 Juin 2016 - 8:18

C'est sûr que notre propre enfance ressort par moments, mais avec un peu d'amour des siens on traverse et gravit...yes we can!

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5550
Age : 38
Localisation : 1 rue du dolmen, derriere le chene tri-centenaire
Description : Tu veux pas mon 06 non plus des fois?
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'en fou mais voila ....

Message par jrfcp11 le Jeu 30 Juin 2016 - 10:23

Bonjour.
L'épilepsie impose d'avoir beaucoup de patience, car on avance souvent lentement, voire très lentement...
Mais si l'on avance un peu chaque jour, on peut gravir des montagnes, et monter plus haut que les autres.
Et comme dans "Le lièvre et la tortue", les tortues que nous sommes marchent très lentement, mais résolument.
Et au final c'est bien la tortue obstinée qui finit par l'emporter sur le lièvre distrait et trop sûr de lui.
Bonne réflexion...
JR
avatar
jrfcp11
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Masculin
Nombre de messages : 524
Age : 38
Localisation : Planète Terre
Date d'inscription : 09/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: On s'en fou mais voila ....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum