Statut handicap proféssionnel

Aller en bas

Statut handicap proféssionnel

Message par Mimi79 le Mer 31 Aoû 2016 - 16:32

Bonjour

Je suis à une étape de ma maladie où je dois me décider si je me fais opérer ou pas pour mon épi.
Si je ne me fais pas opérer:

Depuis quelques années j'avais une situation professionnelle idéale pour ma maladie: un petit mi-temps de secrétariat dans l'entreprise de mon mari et le bureau est à la maison. Je gère mes heures de présence comme je veux du moment que le travail est fait à temps.
Mais comme il ne s'agit pas de ma vocation première et que ce n'est pas toujours simple de vivre et travailler en permanence ensemble et que ça réduit considérablement le cercle "social", j'envisageais de trouver un autre emploi.

Seulement, il y a aussi des contraintes car habitant en rase campagne les opportunités d'emploi ne sont pas nombreuses. Je serai obligée de me lever très tôt et de prendre la voiture pour aller travailler: risque de crise. Mon neurologue m'a parlé du statut de handicap pour avoir des horaires aménagés. J'ai peur que ça complique ma recherche d'emploi... Ou même que ça m'empêche de travailler dans ma formation initiale à cause de la manipulation de produits potentiellement dangereux en cas de crise (laboratoire). D'autres personnes me disent que ça m'aiderait au contraire puisque je travaillerais en priorité dans le domaine de l'industrie (contrôle qualité par ex) et que les grosses entreprises ont une obligation de taux de travailleurs handicap.

Gros dilemme... Je ne voudrais pas lancer le processus et me retrouver coincée... Shocked

Est-ce que certains d'entre vous avez ce statut? Quelles sont vos contraintes professionnelles et avantages?

Merci d'avance
avatar
Mimi79
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 39
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 29/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut handicap proféssionnel

Message par Rudy 06 le Jeu 1 Sep 2016 - 20:10

Bonsoir mimi ! Là aussi pas évident de se lancer car c'est à double tranchant ... pour mon expérience j'ai la chance de bosser dans une grosse boîte de pétrochimie dans laquelle j'étais au départ technicien de production et je travaillais en 3/8 donc tu te doutes que quand le neurologue l'a su il m'a littéralement incendié ^^ lol
Du coup on m'a mis sur un poste ou je ne travaille quand journée normale en 35 heures. Tout le monde sait que je suis épileptique mais j'ai aussi la chance de ne pas faire de crises généralisées grâce au traitement mais seulement des partielles simples, ce qui me permet de conduire et de travailler normalement malgré des crises tous les mois environ, toutefois j'avoue que toutes les entreprises ne sont pas aussi compréhensive ...
En revanche ! Les entreprises doivent avoir un certain pourcentage d'employés handicapés, s'ils sont en dessous de quotas, ils payent des amendes.
Donc dans certaines entreprises ça les "arrangent" d'autant plus si l'employé est compétant et remplie un boulot impeccable malgré ses complications.

Voilà en gros donc c'est sûr qu'il est difficile de te conseiller, il faut peser le pour et le contre et voir de quel côté penche la balance.

Bon courage à toi en tout cas et n'hésite pas à partager et poser toutes les questions qui te travaillent le forum est la pour ça Wink

_________________
" long et dure est le chemin qui de l'enfer, conduit à la lumière " Twisted Evil
avatar
Rudy 06
Membre Très Présent
Membre Très Présent

Masculin
Nombre de messages : 573
Age : 31
Localisation : PACA
Date d'inscription : 10/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum