travail et permis de conduire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

travail et permis de conduire

Message par Isabelle222 le Ven 4 Oct 2013 - 13:14

Je n'arrive pas a trouver exactement ou le poste a déja été discuté...

est ce que lors de votre diagnostique, votre permis de conduire vous a été enlevé vu les crises?
Est ce que cest le neurologue qui vous demande de faire les démarches ou cest vous qui avez pris les devants?

pour avoir connu une collegue qui faisait des crises généralisé elle la perdu pour un an en fait il lui demandait a ma job un an sans crise donc un an sans certains poste de travail pour ensuite réévaluer avec le neurologue...

par contre moi cest beaucoup moins grave comme crise alors est ce que j'en parle ou je tiens ca mord car je ne veux vraiment pas le perdre et je me dis que si j'en parle pas a ma job et le permis pourrait etre ok aussi .. jai jamais fait de crise en auto..

mais le hic ca inquiete mon chum quand jai les enfants ... affraid 

je voulais savoir vos expériences par rapport a ca et qui d,entre vous aviez vous perdu vos permis ...

je n'ai fait que 3 crises majeur mais sans perte de conscience cette année et quelques petites myoclonies de temps en temps des bras...


isa
avatar
Isabelle222
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 62
Age : 37
Localisation : quebec, canada
Date d'inscription : 21/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par Kinetic le Ven 4 Oct 2013 - 13:40

Bonjour,
Le neurologue informe son patient de la loi. Dès que le diagnostique d'épilepsie a été posé, le permis de conduire n'est plus valable. Il faut, en France passer devant une commission pour obtenir un permis temporaire sur l'avis du neurologue et d'experts détachés.
Ne pas passer devant cette commission et continuer à conduire équivaut à conduire sans permis.

_________________
J'annonce la couleur tout de suite : je réponds sèchement, je suis obtus, dénué de compassion et de tact. Personne n'est obligé de me lire.
avatar
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 44
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par yannkuza le Ven 4 Oct 2013 - 14:52

Mon permis a été dévalidé pendant un an après ma déclaration à la commission de mon épilepsie, et depuis tous les 2 ans je repasse devant un médecin agréé qui valide mon permis toujours pour 2 ans... cela devient un permis limité.
Le hic: le rendez vous avec le médecin est à notre charge en France Sad 

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5384
Age : 38
Localisation : BZH
Description : Abonné chez EDF, c'est un bon plan quand ils deviennent notre débiteur...
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par Isabelle222 le Sam 5 Oct 2013 - 3:07

mais faites vous des crises généralisé ou grand mal ou

pour une epilepsie myoclonique juvenile cest la meme chose...
je vais m'informer... :s
avatar
Isabelle222
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 62
Age : 37
Localisation : quebec, canada
Date d'inscription : 21/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par yannkuza le Sam 5 Oct 2013 - 9:33

J'ai commencé par des crises généralisées tonico-cloniques (grand mal)  qui se sont transformées en crise partielles complexes à l'instauration du traitement...

EPILEPSIE MYOCLINIQUE JUVENILE

Elle comporte des secousses massives des membre supérieurs comme seul type de crises. Ces secousses sont nommées myoclonies. Elles se produisent le matin, souvent à l'occasion du premier mouvement volontaire du matin. L'EEG montre des Pointes-ondes généralisées associées à ces secousses. Le développement psychomoteur est normal.

Les secousses peuvent être associées à des crises convulsives avec raideur, secousses généralisées rapides, chute et perte de connaissance, nommées crises tonico-cloniques généralisées, ou à des absences.

Elle débute entre 8 et 15 ans. L'évolution est favorable avec le traitement, mais il y a un risque important de rechute à l'arrêt du traitement, même après plusieurs années sans secousses.


source: http://www.epilepsie-france.com/index.php/comprendre/les-syndromes-epileptiques/epilepsie-myoclonique-juvenile.html

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5384
Age : 38
Localisation : BZH
Description : Abonné chez EDF, c'est un bon plan quand ils deviennent notre débiteur...
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par Isabelle222 le Lun 7 Oct 2013 - 1:18

Merci ... En souhaitant que j'aille jamais de crise de grand mal jusqu'à maintenant jamais eu et c'est ok ainsi ...
avatar
Isabelle222
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 62
Age : 37
Localisation : quebec, canada
Date d'inscription : 21/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par MuffinShow le Lun 7 Oct 2013 - 10:31

Isabelle222 a écrit:Merci ... En souhaitant que j'aille jamais de crise de grand mal jusqu'à maintenant jamais eu et c'est ok ainsi ...
Certes, mais il s'agit d'une fois. Notamment avec tes enfants, n'as-tu jamais eu la crainte d'avoir un pépin avec toi au volant ?... Le bilan pourrait être traumatisant. Je suis toujours très étonnée de voir des parents épileptiques conduire leur famille. On peut dire que je juge ça irresponsable car c'est jouer avec le feu (attention ce n'est pas une attaque). Je pensais être concentrée sur 2 roues, sans risque d'endommager des passagers et je me suis retrouvée aux urgences. Par chance j'ai trinqué seule sans emporter quiconque dans ma "chute". Comme quoi, on ne peut jurer de rien ...

_________________
"Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui." :zeeen:
avatar
MuffinShow
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 2940
Age : 39
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 10/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par Isabelle222 le Lun 7 Oct 2013 - 15:58

Oui mais jusqu'à jeudi je savais pas que j'étais épileptique ... Je n'est jamais perdu conscience et la plupart du temps je n'es que des tremblement mais qui a mon avis me permettrait d'arrêter sur le bord du chemin

En fait toute mes crises depuis le plus jeune que je me souviens se son fait debout... Jamais assis ou couche et tjrs 10-15 min après le lever du matin à par jeudi ou çe fut debout conscient mais après 1h que j'étais debout ..

Je ne suis pas inconsciente et oui ça m'inquiète pour mes enfants et pour tout conducteur autour de moi ! Mais jusqu'à maintenant je n'ai eu aucun signe me confirmant que ça pourrait nuire a ma conduite ...
avatar
Isabelle222
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 62
Age : 37
Localisation : quebec, canada
Date d'inscription : 21/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par Kinetic le Lun 7 Oct 2013 - 18:27

C'est un problème de législation...
Il faut que tu te renseignes sur celle de ton pays.

_________________
J'annonce la couleur tout de suite : je réponds sèchement, je suis obtus, dénué de compassion et de tact. Personne n'est obligé de me lire.
avatar
Kinetic
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 2449
Age : 44
Localisation : _
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par mycia le Jeu 23 Juin 2016 - 18:25

travail et permis .....
vaste sujet de conversation. Je sors de chez mon epileptologue et j'ai abordé le sujet, il m'a dit qu'on en avait déjà parlé .... euh....il évitait plus ou moins le sujet avant.
C'est parce qu'il y a un mois j'ai rencontré le neuro-chirurgien qui était étonné que je conduisais et travaillais encore et à aborder le sujet.
Donc là il m'a dit que je devais faire la démarche à la prefecture.
Ok, pas de soucis et après ???? Je travaille en horaire posté à 40 km de chez moi et sur une zone industiel ??
Il peut me faire un courrier pour la medecine du travail. Impeccable, il a 8 ans, il m'en avait fait 1 et j'ai été declaré inapte et j'ai fait perdre mon boulot....
Idem il y a 4 ans ....
Alors il me répond "alors on va attendre l'opération ...vous ne ferez peut-être plus de crise et le problème sera réglé..."
Tous est vraiment fait pour nous quand même non ???? vous devez travailler mais si pas conduire comment on fait ????
idem pour les ijjs, je ne suis plus indemnisé pour arret du à l'epilepsie quelle monde merveilleux.....
Je fais quoi .... je fais la manche devant les magasins ???
avatar
mycia
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Masculin
Nombre de messages : 410
Age : 46
Localisation : nord
Date d'inscription : 04/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par jrfcp11 le Ven 24 Juin 2016 - 17:04

Bonjour.
Suite à mon accident de voiture qui faillit être fatal, j'ai décidé moi-même de laisser mon permis de conduire bien rangé tout au fond d'un tiroir...
Donc officiellement je peux toujours conduire, mais je ne conduis plus depuis treize ans, uniquement sur choix personnel, car je n'ai pas envie de me retrouver avec plusieurs morts sur le dos et la conscience.
Je peux témoigner que cela demande une certaine dose d'organisations, de patience, et d'anticipation, mais je peux aussi dire que cela amène aussi de belles économies, moins de stress, plus de contacts humains, et une certaine "éloge de la lenteur"...
N'hésite pas à revenir vers moi pour d'éventuels renseignements.
JR
avatar
jrfcp11
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Masculin
Nombre de messages : 480
Age : 38
Localisation : Planète Terre
Date d'inscription : 09/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par mycia le Sam 25 Juin 2016 - 8:51

J'en suis conscient du fait de conduire, mais je tiens à préciser que je fais des absences uniquement et les périodes ou je suis pas bien je conduis pas.
En travaillant à 80% à sur une zone industrielle à horaire posté, le co-voiturage est impossible, et le transport en commun inexistant...
Alors je fais comment... J'arrête de travailler ??
avatar
mycia
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Masculin
Nombre de messages : 410
Age : 46
Localisation : nord
Date d'inscription : 04/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par jrfcp11 le Sam 25 Juin 2016 - 15:05

Bonjour.
La question des transports est toujours extrêmement délicate, et je ne prétends pas avoir de réponse toute faire, simplement quelques pistes de réflexions...
Concernant les absences, c'est précisément lors d'une absence que j'ai percuté un rond-point, fait un tonneau, et me suis fait une fracture tassement de la première lombaire en 2003. J'ai frôlé la tétraplégie de très près...
Je peux juste ouvrir quelques pistes de réflexion:
-quels sont tes horaires?
-quel est ton trajet?
-d'autres personnes ont-elles les mêmes horaires?
-la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapée te permettrait-elle d'avoir des horaires fixes?
-serait-il possible d'utiliser le vélo?
-un déménagement serait-il envisageable?
Au plaisir de rediscuter...
JR
avatar
jrfcp11
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Masculin
Nombre de messages : 480
Age : 38
Localisation : Planète Terre
Date d'inscription : 09/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par filamo le Mar 26 Juil 2016 - 11:39

Pour ma part , j'ai aussi décidé de ranger au fond d'un tiroir mon permis ...
et aprés une période de frustration certaine, une periode de déprime ( légére ) on a decidé de demenagé en ville pour que je puisse prendre le bus et me passer de voiture ( la nous habitons à la campagne)
et en deca de mon epiepsie , ca draine chez moi une energie positive ... je vais pouvoir redecorer une maison ET retravailler , bon à mi temps pr le moment mais c'est deja ca...
reprendre une vie sociale c'est absolument indispensable .

et je te rejoins jrlcp11 qd tu dis
"Je peux témoigner que cela demande une certaine dose d'organisations, de patience, et d'anticipation, mais je peux aussi dire que cela amène aussi de belles économies, moins de stress, plus de contacts humains, et une certaine "éloge de la lenteur"...".

Il faut voir le positif dans chaque situation.
Une nouvelle vie en somme ... stay tuned

avatar
filamo

Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 39
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 11/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par pollux le Mer 27 Juil 2016 - 22:14

Pour ma part aucun neuro ne parler de la loi concernant le permis de conduire !!! et pourtant je fais des crises généralisées !!
Puis un jour j'en ai fais part au boulot car plusieurs arrêts et je me suis déclarée travailleurs handicapé, mais toujours aucune parole sur le permis de conduire.
Puis la médecin du travail à fini par me déclarer inapte à la conduite auto ... penant mes heures de travail.
Finalement j'ai cherché un peu les textes de loi à ce sujet mais bon ce que j'ai trouvé était loin de ce que j'ai lu ici ! et j'ai conduit des années ! et puis en fin d'année 2015 c'est qui ai demandé à mon neuro, il m'a répondu c'est 6 mois sans conduire, après c'est bon si traitement et stabilisation !! c'est tout !!
on est loin des texte que vous avez mis sur le forum !! en plus je croix qu'il fait parti des experts permis de conduire !!
quand je vous dit dans mes autres post que c'est un vrai c....
Bon là je ne peux plus conduire dans mon état, ça sera dangereux pour tous, mais j'ai toujours mon permis et j'habite en ville et j'ai des bus ! mais quand il faut faire les courses ça se complique car je vie seule, enfin on se démerde...
par contre de quelle commission parlez vous, que doit on déclarer ?
avatar
pollux
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Féminin
Nombre de messages : 236
Age : 46
Localisation : Reims
Date d'inscription : 15/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par Lahel le Mer 27 Juil 2016 - 23:04

Pollux ne vas pas te rajouter des complications superflues, tu ne conduis pas donc ce n'est pas la peine de déclarer ton épilepsie. J'ai fait ma toute première grosse crise au volant et lorsqu'on a décelé que c'était de l'épilepsie , mon neuro m'a juste demande s'il pouvait me faire confiance par rapport a la conduite. Évidemment même si ça m'a déchire le cœur de ne plus prendre le volant ( je passais ma vie sur les routes Wink ) je ne suis pas dingue. Nous sommes de vrais dangers publics il faut l'admettre et pas se bercer d'illusions. Quand on n'est pas stabilisés, une crise arrive n'importe quand et a n'importe quelle heure, le reste n'est que pensée magique.

Nul besoin de mêler l'administration a ça, si tu es sage, tu t'en fous des procédures ! 
Enfin ce n'est que mon avis.
avatar
Lahel
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par Lula le Mar 9 Mai 2017 - 21:45

Bonsoir c'est une question qui reste flou pour nous aussi. Est ce que c'est le neurologue qui informe les médecins de cette commission?
avatar
Lula
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Féminin
Nombre de messages : 35
Age : 31
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par Steuf le Mer 10 Mai 2017 - 7:45

Hello,

Perso depuis mes crises partielles répétées, j'ai arrêté de conduire pour éviter les crises au volant. Je me fais conduire.
Ma neuro m'a proposé à l'époque où je continuais de conduire de passer par un médecin du permis de conduire pour valider mon permis afin que je ne sois pas ennuyée en cas d'accident qui ne serait pas lié à une crise, mais si tu n'as déclaré nulle part la maladie, si les assurances poussent un peu et découvre une épilepsie c'est la cata. C'est pas le neuro qui fait les démarches, moi j'avais eu un courrier et les noms de médecins agréés.
avatar
Steuf
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : BDR
Date d'inscription : 08/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par yannkuza le Jeu 11 Mai 2017 - 13:12

Il faut se rendre à la mairie de son domicile afin de demander un formulaire de visite médicale avec un médecin agréé...
Jamais un neuro n'a le droit d'informer qui que ce soit de ton épilepsie, quand bien même il le ferait, ça n'aurait aucune valeur....
Il t'appartient de faire les démarches afin de faire connaître ta maladie...
Conduire sans être "connu" des autorités revient à conduire sans permis...et donc sans assurance...

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5384
Age : 38
Localisation : BZH
Description : Abonné chez EDF, c'est un bon plan quand ils deviennent notre débiteur...
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par jrfcp11 le Jeu 15 Juin 2017 - 10:20

Bonjour.
Il est clair qu'il existe tout un cadre administratif autour de la conduite pour les personnes épileptiques.
Mais j'aurais tendance à dire que le premier choix est celui de continuer ou d'arrêter de mettre les mains sur le volant, concrètement. A vrai dire le cadre légal on s'en fout un peu... Perso je n'ai rien déclaré à personne. J'ai juste rangé mon permis au fond d'un tiroir avec mes petits papiers de collection. Ca va faire quatorze ans qu'il attend là. Et il attendra sans doute encore une paire d'années! Donc je "peux" conduire, j'ai "le droit" de conduire, mais je n'ai simplement pas envie de devenir un meurtrier sur la route, sans même m'en rendre compte, par simple irresponsabilité!
Donc je crois que le cadre administratif, on s'en fout un peu. Le plus important est d'abord de bien faire son choix, de bien s'adapter à cette situation un peu particulière dans une société où tout va de plus en plus vite, mais où parfois, l'"éloge de la lenteur" peut faire beaucoup de bien!
JR
avatar
jrfcp11
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif

Masculin
Nombre de messages : 480
Age : 38
Localisation : Planète Terre
Date d'inscription : 09/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

travail et permis de conduire

Message par chancerelle le Jeu 15 Juin 2017 - 10:51

Bonjour à tous et à toutes,

Je suis entièrement d'accord avec jrfcp 11. Officiellement, j'ai le permis de conduire et j'ai le droit de conduire mais j'ai décidé d'arrêter de conduire car je considère qu'une personne épileptique représente toujours un danger sur la route.
On est jamais à l'abri d'une crise ou d'une absence et, un simple moment d'inattention peut provoquer un accident.
Je sais qu'au bout d'un certain moment sans faire de crise et après avis du médecin, on peut reprendre le volant mais je pense que c'est dangereux.
Je suis épileptique depuis plus de 20 ans et depuis tout ce temps, je n'ai pas conduit. J' ai eu ma dernière crise, il y a 5 ans alors que j'étais restée plusieurs années tranquille.
C'est parfois difficile de s'organiser surtout quand on habite loin de son travail mais il faut trouver une solution et ne pas prendre le risque de prendre le volant.

Voilà, c'est mon avis, maintenant à chacun de voir.

avatar
chancerelle
Membre Actif
Membre Actif

Féminin
Nombre de messages : 68
Age : 45
Localisation : Bayonne
Date d'inscription : 01/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par yannkuza le Ven 16 Juin 2017 - 14:46

J'ai le permis, un permis limité, avec l'aval des autorités... Je sens mes crises arriver, je me le permets donc et ce avec l'aval des instances (que je ne reconnaîs pourtant pas Twisted Evil )

_________________
“Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.”
avatar
yannkuza
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5384
Age : 38
Localisation : BZH
Description : Abonné chez EDF, c'est un bon plan quand ils deviennent notre débiteur...
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail et permis de conduire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum